Comment devenir charpentier ?

Le charpentier trace, taille et assemble un ouvrage en bois. Quelles études faut-il faire pour devenir charpentier ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier charpentier.

Charpentier Au Travail Sur Un Chantier
© istock

Qu’est-ce qu’un charpentier ?

Le charpentier est un professionnel polyvalent qui réalise des constructions en bois de toutes sortes. Son travail commence avec la préparation des plans de construction en 2D ou 3D, réalisés soit par lui-même, soit par un architecte. Ensuite, il dessine les formes des pièces en grandeur réelle sur du contreplaqué, appelé l’épure.

Il choisit alors les bois les mieux adaptés à chaque utilisation, trace les repères sur les matériaux et utilise des machines électroportatives ou des machines à commande numérique pour tailler les pièces nécessaires. En atelier, il réalise l’assemblage des pièces en fonction des plans et effectue un essai d’assemblage pour apporter des corrections. Il effectue également le montage des pièces et le suivi du chantier.

Outre la réalisation de charpentes traditionnelles, le charpentier réalise également des ouvrages en bois tels que des hangars, des ateliers ou des chalets, des escaliers, des parquets et des restaurations de charpentes anciennes.

Ce métier réclame de la part des charpentiers des compétences en dessin, une bonne résistance physique, un sens de l’équilibre et la connaissance des propriétés des différents types de bois. Les charpentiers peuvent travailler pour des entreprises artisanales. Ils peuvent aussi s’installer à leur compte après quelques années d’expérience professionnelle.

Les jeunes qualifiés sont recherchés dans ce secteur. L’évolution des techniques de conception, de fabrication et de levage facilite le travail et permet une construction plus rapide que les autres modes de construction.

A ne pas manquer :  Comment devenir libraire ?

Quel est le salaire d’un charpentier ?

Le salaire moyen d’un charpentier est d’environ 2 300 € brut par mois pour un débutant et peut atteindre jusqu’à 3 800 € brut par mois pour un charpentier confirmé.

Comment devenir charpentier ?

Se former au métier de charpentier (formation initiale)

Pour se former au métier de charpentier, il est possible de suivre une formation en apprentissage dans un centre de formation d’apprentis (CFA) ou dans une entreprise du secteur de la charpente.

Il existe également des formations en écoles spécialisées, telles que des CAP, des bac pro, des BTS ou des formations supérieures en ingénierie.

Enfin, il est possible de se former sur le terrain en commençant comme apprenti ou ouvrier dans une entreprise de charpente et en apprenant les techniques et les compétences nécessaires en travaillant aux côtés de charpentiers expérimentés.

Se reconvertir pour devenir charpentier (formation continue)

Il est possible de suivre une formation continue pour obtenir des diplômes tels que le CAP ou le BTS. Les Greta, des groupements d’établissements publics locaux d’enseignement, offrent des formations pour adultes en mutualisant les compétences. Ces structures de l’éducation nationale permettent aux adultes de se former et d’obtenir les diplômes requis pour exercer un métier.

Débouchés et évolutions de carrière

Un charpentier qualifié peut travailler dans une entreprise de construction ou de rénovation, une entreprise de charpente ou de menuiserie, une entreprise de restauration de bâtiments anciens, ou encore en tant qu’indépendant.

Ce professionnel peut évoluer vers un poste de superviseur ou de chef de chantier et pourra devenir responsable de la gestion de projets de construction, de la planification des travaux et de la coordination des équipes. Il peut également devenir formateur ou enseignant pour transmettre son expertise aux futurs charpentiers.

A ne pas manquer :  Comment devenir youtuber ?

Le charpentier peut aussi choisir de se spécialiser dans des domaines spécifiques tels que la construction de structures en bois pour les ponts, les bâtiments à haute performance énergétique ou les projets de construction écologiques.

Pourquoi devenir charpentier : avantages et inconvénients

Le métier de charpentier offre de nombreux avantages, tels que la satisfaction de travailler avec ses mains, la possibilité de travailler en plein air, la variété des tâches et des projets, la stabilité de l’emploi, les opportunités d’apprentissage continu et la possibilité de travailler en tant qu’entrepreneur indépendant.

En revanche, le métier de charpentier présente également des inconvénients tels que l’exposition aux intempéries et aux risques de blessures, le travail en hauteur, la charge de travail physique importante, ainsi que la nécessité de respecter des normes de sécurité strictes et de se tenir à jour avec les nouvelles technologies.

Les compétences et qualités requises pour le métier de charpentier

Le métier de charpentier exige des compétences techniques, telles que la lecture de plans et de dessins, la connaissance des matériaux et des outils de mesure, ainsi qu’une bonne compréhension des normes de construction et de sécurité.

Les qualités requises comprennent la capacité de travailler en équipe, l’attention aux détails, la précision, la patience, la dextérité et la résistance physique.

L’état du recrutement dans le secteur

Le secteur connaît une forte demande, avec un manque de main-d’œuvre qualifiée et une difficulté à recruter de nouveaux talents.

À lire aussi :