Comment devenir caissier ?

Vous souhaitez devenir caissier, mais vous vous posez des questions sur cette profession ? Y a-t-il des études spécifiques à entreprendre ? Quel salaire puis-je envisager ? Quelles sont les missions de ce poste ? Quelles compétences dois-je avoir pour être embauché ? Voici la réponse à toutes ces questions dans cette fiche métier caissier !

Homme travaillant dans un super marché
© istock

Qu’est-ce qu’un caissier ?

Le métier de caissier est indissociable du monde du commerce. Que ce soit en grande surface ou dans une boutique, il faut qu’un employé puisse encaisser les clients qui font leurs achats. C’est le rôle de ce professionnel qui scanne le code-barre des articles ou qui rentre leurs références manuellement. Dans les commerces de proximité, il a aussi un rôle commercial puisqu’il est la dernière personne à parler au client et puisqu’il peut également vendre les articles situés à proximité de la caisse.

Le caissier est responsable de la caisse, il a pour mission de compter l’argent à chaque fois qu’il s’installe en caisse et dès qu’il quitte celle-ci. Il effectue aussi des prélèvements de manière régulière qu’il confie à un responsable.

Si un client demande un remboursement ou un retour, le caissier fait intervenir un responsable qui valide cette opération.

Le caissier porte généralement une tenue qui est fournie par la magasin pour lequel il travaille.

Quel est le salaire d’un caissier ?

Le premier salaire d’un caissier est généralement égal au SMIC. Ce professionnel perçoit donc à peu près 1 680 € brut par mois. Notons que ce salaire pourra atteindre les 2 200 € brut en fin de carrière dans la grande distribution.

Dans les grandes enseignes, les employés perçoivent souvent un 13e mois ainsi qu’une prime d’intéressement ou de participation. Les employés bénéficient également d’une remise sur leurs achats, ce qui n’est pas négligeable. Avec les années, les grands groupes ont généralement la possibilité de valoriser les salaires des employés fidèles. Cela leur permet d’éviter un turn-over coûteux. C’est pourquoi le salaire peut augmenter avec les années, ce qui est moins vrai dans un commerce de proximité.

Comment devenir caissier ?

Se former au métier de caissier (formation initiale)

Le métier de caissier ne demande aucune formation spécifique. Chaque employé est formé sur place par un superviseur et cette formation ne dure en général qu’une journée.

Se reconvertir pour devenir caissier (formation continue)

Il n’y a pas de formation continue pour devenir caissier. Cet emploi est généralement occupé par des étudiants ou des personnes sans qualifications et en début de carrière. Il est rare qu’un salarié envisage une reconversion vers le métier de caissier.

Débouchés et évolutions de carrière

On ne peut pas dire que le métier de caissier comporte de possibles débouchés. Dans une boutique, le caissier peut éventuellement évoluer vers un poste de vendeur. Dans la grande distribution, le caissier peut évoluer vers un poste de chargé d’accueil. Il peut aussi parfois se charger de former les caissiers débutants.

Pourquoi devenir caissier : avantages et inconvénients

Nous l’avons vu, l’embauche est constante, il est donc facile de trouver un emploi. De plus, aucun diplôme particulier n’est nécessaire pour accéder à ce poste. Enfin, le caissier peut souvent aménager ses horaires de travail en fonction de ses besoins personnels. Ceci est surtout vrai dans la grande distribution, quand les équipes sont suffisamment importantes pour pallier les besoins de l’entreprise.

En revanche, ce type de poste n’offre pas beaucoup d’évolution et la majorité des contrats sont des temps partiels. La rémunération n’est pas encourageante et le travail est souvent imposé le samedi, les jours fériés et aux horaires de fermeture. Il faut aussi accepter de rester toute la journée assis à son poste de travail.

Les compétences et qualités requises pour le métier de caissier

Le caissier est en contact direct avec la clientèle, c’est même lui qui parle en dernier au consommateur. Il doit donc être poli et souriant. Si un client est mécontent, le caissier doit garder son sang-froid et faire appel à un responsable qui viendra gérer l’incident.

Il faut être capable de rester assis en caisse de longues heures et d’être rapide, surtout aux heures de grandes affluences. Enfin, le caissier doit être concentré et rigoureux lorsqu’il encaisse les clients. Il ne doit pas faire d’erreur lorsqu’il rend la monnaie et effectue des prélèvements ainsi que des dépôts.

L’état du recrutement dans le secteur

La grande distribution recrute continuellement des caissiers ou hôtes de caisse. Comme les salaires ne sont pas attractifs et que les débouchés sont restreints, le turn-over est régulier. Beaucoup d’étudiants deviennent caissiers pour quelques mois et quittent leur travail, ce qui laisse de la place aux nouveaux venus. Le développement des caisses automatiques réduit un peu l’embauche, mais celle-ci reste malgré tout dynamique.

À lire aussi : Comment devenir voiturier ?