Comment devenir ergothérapeute ?

L’ergothérapeute est un spécialiste de la réadaptation sociale par l’activité physique. Quelles études faut-il faire pour devenir ergothérapeute ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier ergothérapeute.

Ergothérapeute Avec Un Patient
© istock

Qu’est-ce qu’un ergothérapeute ?

Quel est le rôle de l’ergothérapeute ?

L’ergothérapeute joue un rôle crucial dans l’adaptation des individus souffrant de handicaps, de maladies ou de blessures, en facilitant leur autonomie dans la vie quotidienne. Ce professionnel de la santé évalue les capacités physiques, cognitives et psychosociales des patients de tous âges, puis élabore et met en œuvre des plans d’intervention individualisés.

Ces plans peuvent inclure des activités de rééducation et d’enseignement adaptées, des aides techniques et technologiques, ainsi que des aménagements de l’environnement personnel et professionnel.

L’ergothérapeute travaille en étroite collaboration avec d’autres professionnels de la santé et du secteur médico-social comme les médecins, les ergonomes et les psychologues.

Ils interviennent principalement sur prescription médicale, dans divers contextes : hôpitaux, centres de rééducation et de réadaptation, structures médico-sociales, établissements pour personnes âgées et à domicile.

En France, on compte environ 15 000 ergothérapeutes, majoritairement des femmes. La moitié travaille dans la fonction publique hospitalière, tandis que l’exercice en libéral est en pleine expansion.

En plus du secteur paramédical, les ergothérapeutes collaborent avec des spécialistes en design industriel, en ergonomie, des consultants en marketing et des urbanistes pour améliorer l’inclusion des personnes handicapées dans l’espace public et la conception de produits industriels à usage domestique.

Les assureurs sollicitent également les ergothérapeutes pour évaluer les préjudices subis par les personnes handicapées suite à un accident et déterminer les indemnisations appropriées. Ainsi, l’ergothérapie vise à améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap, en les aidant à développer leurs capacités et à regagner confiance en elles.

La croissance du secteur de l’ergothérapie est portée par la demande croissante de soins pour les patients vieillissants et atteints de nouvelles pathologies. Les ergothérapeutes ont de nombreux débouchés dans le public et le privé, avec des formations pour évoluer dans leur carrière.

A ne pas manquer :  Protégez-vous correctement si vous exercez le métier de bûcheron

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

L’ergothérapeute doit faire preuve d’empathie, de pédagogie et d’esprit d’équipe pour comprendre les situations humaines, travailler avec d’autres professionnels et collaborer avec les patients, leurs familles et leurs collègues.

L’organisation, la rigueur et l’engagement sont nécessaires pour mener à bien des projets de rééducation et d’inclusion. Il est également important d’avoir un esprit méthodique, dynamique et endurant. Des compétences rédactionnelles et des connaissances en anglais sont un plus pour s’appuyer sur des données scientifiques.

L’ergothérapeute doit maîtriser la médiation d’activités et l’adaptation d’aides techniques pour favoriser l’autonomie des patients. Il doit aussi faire preuve de tact, de finesse et de patience, en particulier lorsqu’il s’agit de soigner des enfants en situation de handicap.

Enfin, l’ergothérapeute doit avoir un esprit d’analyse et d’adaptation pour apporter des solutions thérapeutiques appropriées. La discrétion et le respect du secret médical sont également indispensables dans l’exercice de ses missions.

Comment devenir ergothérapeute ? Études et formations

Où se former pour le métier d’ergothérapeute ?

Pour devenir ergothérapeute, il est indispensable d’obtenir le Diplôme d’État (DE) qui équivaut à une licence. Les études durent 3 ans et se déroulent dans des instituts de formation en ergothérapie (IFE), publics ou privés. L’admission se fait sur dossier via Parcoursup, ou après une première année d’études universitaires comme PASS, L.AS, L1 Staps ou scientifique.

Bon à savoir : La formation inclut des enseignements théoriques (60 %) et des travaux dirigés et stages (40 %) pour développer les compétences thérapeutiques nécessaires.

Les titulaires de certains diplômes (comme le DE d’infirmier, le DE de sage-femme, une licence…) ou ceux ayant validé le premier cycle des études médicales peuvent bénéficier de dispenses d’épreuves d’admission et de validation d’une partie des unités d’enseignement du DE d’ergothérapeute.

Certains IFE proposent également une formation en alternance, offrant ainsi une approche pratique et professionnelle. Une fois le DE obtenu, les ergothérapeutes sont qualifiés pour exercer leur métier.

A ne pas manquer :  Comment devenir modiste ?

Les diplômes nécessaires

Pour exercer le métier d’ergothérapeute, il faut obtenir un diplôme d’État en ergothérapie, accessible après le baccalauréat ou équivalent, en suivant une formation de trois ans dans une école spécialisée.

Quel est le salaire d’un ergothérapeute ?

Le salaire brut mensuel moyen pour un ergothérapeute débutant est d’environ 1 800 € à 2 000 €. Avec de l’expérience, ce salaire peut atteindre 3 000 € à 3 500 €.

Les différents statuts de l’ergothérapeute

Les ergothérapeutes peuvent exercer en tant que professionnels libéraux, salariés du secteur public ou privé, ou en tant qu’indépendants. Ils peuvent également travailler en milieu hospitalier, en cabinet, en établissement scolaire ou médico-social.

Débouchés et évolutions de carrière

Les ergothérapeutes sont de plus en plus sollicités pour répondre aux besoins de la population vieillissante et de nouveaux patients atteints de pathologies émergentes.

La majorité des débouchés pour les ergothérapeutes sont dans des postes salariés, notamment dans les secteurs public et privé, comme les services de soins hospitaliers, les cliniques, les centres de rééducation et de réadaptation, ou encore les services de soins à domicile et les établissements pour personnes âgées.

Les ergothérapeutes peuvent également diriger des équipes ou des structures, se tourner vers l’enseignement, la formation ou la recherche, ou encore intervenir dans la conception de produits industriels. Des formations sont disponibles pour ceux qui souhaitent évoluer dans leur carrière, comme la direction de soins ou d’établissement.

Pourquoi devenir ergothérapeute : avantages et inconvénients

L’ergothérapeute bénéficie d’une diversité de débouchés professionnels et de la possibilité d’évoluer dans sa carrière grâce à des formations. Il a la satisfaction de travailler à aider les patients dans leur quotidien et leur réadaptation.

En revanche, il subit une charge de travail élevée, la nécessité d’être souvent en contact avec des personnes en situation difficile et la pression liée aux résultats attendus dans le processus de réadaptation.

À lire aussi :