Comment devenir infirmier/ère ?

L’infirmier ou l’infirmière assure des soins auprès des patients. Quelles études faut-il faire pour devenir infirmier ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier infirmier/ère.

Infirmière Fait Un Garrot à Une Patiente Dans Un Laboratoire
© iStock

Qu’est-ce qu’un infirmier ?

Quel est le rôle de l’infirmier ?

L’infirmier est habilité à surveiller les malades et à leur prodiguer des soins sur prescription médicale. Ces soins peuvent être préventifs, curatifs ou palliatifs.

Ce professionnel évalue l’état de santé des patients et assure certains soins de façon autonome lors de programmes thérapeutiques ou simplement pour aider aux actions liées à la vie quotidienne.

Son rôle peut consister à distribuer des médicaments, à réaliser des piqures ou des prises de sang, à poser des perfusions ou à faire des pansements. Ces différents soins engagent la responsabilité de l’infirmier. À l’hôpital, il est au chevet des malades et a la possibilité de les surveiller de près. Il peut s’apercevoir rapidement d’un trouble d’ordre physiologique ou psychologique.

Sa surveillance permet de suivre l’évolution de la pathologie et de contrôler les effets des traitements. L’infirmier note ces différentes évolutions dans un cahier de soins.

Le rôle de cet aidant consiste aussi à dialoguer avec le malade et sa famille. Il communique également avec le personnel soignant : les autres infirmiers, les médecins, les aides-soignants, etc. Enfin, c’est lui qui transmet différents documents à l’administration hospitalière ou prend des rendez-vous.

L’infirmier peut aussi pratiquer en libéral dans un cabinet ou en se rendant chez les patients. Il a la possibilité d’être employé par une entreprise ou par un établissement scolaire. C’est donc une profession qui peut être exercée seul ou au sein d’une équipe.

A ne pas manquer :  Reconversion professionnelle : existe-t-il un âge pour changer de métier ?

85 % des infirmiers travaillent à l’hôpital ou en clinique privée et on recense 2 000 à 3 000 professionnels qui exercent en tant que libéraux. Les autres interviennent dans différentes structures : établissements scolaires, structures de médecine du travail, maisons de retraite, PJJ, etc.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Le métier d’infirmier demande de la rigueur, de la technique et de la concentration. Il transmet des informations et a en charge l’hygiène des patients. Ce professionnel dispose de solides compétences théoriques, mais aussi pratiques.

Il doit faire preuve de résistance à l’effort et au stress tout en étant capable de dialoguer avec un sens de la psychologie. Il est amené à intervenir auprès de personnes souffrantes, angoissées ou choquées. L’infirmier doit pouvoir établir une communication agréable avec chaque public.

Important : C’est une profession qui demande de l’empathie et une réelle conscience professionnelle.

Comment devenir infirmier ? Études et formations

Où se former pour le métier d’infirmier ?

Pour devenir infirmier, il faut intégrer un IFSI (institut de formation en soins infirmiers). Ceux-ci sont rattachés aux universités et intégrés à Parcoursup. La sélection s’effectue sur dossier et cette formation gratuite offre un diplôme d’État au grade de licence universitaire.

L’étudiant peut aussi passer le concours infirmier pour les professionnels en reconversion ou le concours infirmier militaire.

Le cursus d’infirmier en IFSI dure 3 années durant lesquelles l’étudiant alterne formation théorique et formation clinique.

Les diplômes nécessaires

Pour exercer la profession d’infirmier, il faut avoir obtenu le DE (diplôme d’État) d’infirmier.

Quel est le salaire d’un infirmier ?

Le salaire d’un infirmier débutant se situe autour de 1 900 € brut par mois et culmine à 3 500 € brut en fin de carrière. Le revenu moyen d’un infirmier libéral est de 3 800 € brut par mois.

A ne pas manquer :  Comment devenir photographe ?

Les différents statuts de l’infirmier

L’infirmier peut être praticien hospitalier, libéral ou salarié.

Débouchés et évolutions de carrière

L’infirmier peut travailler pour un hôpital public ou pour une clinique privée. Il peut aussi se mettre à son compte en tant qu’infirmier libéral. Certains professionnels font le choix de travailler au sein d’une entreprise ou dans un établissement scolaire. L’armée recrute également des infirmiers convoyeurs de l’armée de l’air (IcvAA) avec un grade de sous-officier.

Pour évoluer, un infirmier peut se spécialiser et devenir infirmier de bloc opératoire, infirmier anesthésiste ou infirmier de puériculture. Avec un master, il pourra exercer en tant qu’infirmier en pratique avancée. Il pourra aussi passer un diplôme de cadre de santé ou diriger une équipe d’infirmiers.

Pourquoi devenir infirmier : avantages et inconvénients

L’infirmier exerce une profession enrichissante et particulièrement utile à la société. L’infirmier fait généralement ce choix de carrière par vocation. Il peut travailler seul ou en équipe selon qu’il travaille à l’hôpital ou en libéral.

Il y a de nombreux postes à pourvoir et un jeune diplômé trouvera instantanément un emploi. En libéral, sa rémunération peut être intéressante.

En revanche, le salaire du praticien hospitalier n’est pas à la hauteur des enjeux, d’autant plus que les conditions de travail ne sont pas évidentes (stress, heures d’astreinte, heures supplémentaires).

À lire aussi :