Comment devenir électricien ?

L’électricien est le spécialiste des installations électriques. Quelles études faut-il faire pour devenir électricien ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier électricien.

Electricien Qui Cable Un Tableau électrique
© istock

Qu’est-ce qu’un électricien ?

L’électricien crée des installations électriques dans les appartements, les maisons, les entreprises, les usines, les administrations, etc. Il est également amené à effectuer des réparations et à s’occuper des câblages informatiques, de vidéosurveillance ou de téléphonie.

L’électricien prend en charge la pose des lignes de câble et gère les raccordements. Il intervient sur les chantiers, qu’il s’agisse de construction ou de rénovation, chez des professionnels ou chez des particuliers. L’électricien assure une distribution fiable et sécurisée de l’électricité. Il existe de nombreuses spécialisations correspondant aux différents environnements existants. Ce professionnel du BTP travaille en collaboration avec d’autres professionnels, notamment les plombiers.

Il est capable de créer un schéma électrique indiquant la situation de câble et est en mesure de situer les futurs disjoncteurs et les tableaux électriques. Son rôle consiste alors à installer les canalisations et les supports ainsi que les câbles, mais aussi d’implanter les interrupteurs et les prises de courant.

Il réalise le branchement des chaudières et des radiateurs et d’autres types de raccordements. Avant la livraison du chantier, ce technicien teste la conformité de l’installation. Il pourra mettre en service son équipement devant le client ou le chef de chantier.

À noter : Quelquefois, c’est l’électricien qui est amené à installer un système de vidéosurveillance ou un système d’alarme.

Quel est le salaire d’un électricien ?

Un électricien débutant sera rémunéré au SMIC. En tant qu’indépendant, ce revenu dépendra des tarifs pratiqués par l’électricien, de la qualité de son travail et de son talent de commercial.

A ne pas manquer :  Comment devenir développeur ?

Comment devenir électricien ?

Se former au métier d’électricien (formation initiale)

Il est possible de devenir électricien avec un CAP ou un bac professionnel. Il faut deux années pour préparer le CAP électricien après la fin du collège. Ce diplôme peut éventuellement être complété par un bac pro électricien ou par un BTM installateur en équipements électriques. Ces 2 formations sont complétées en 2 ans.

Il pourra aussi opter pour un bac professionnel métiers de l’électricité et des environnements connectés qui se prépare en 3 ans ou pour le TP électricien d’équipement du bâtiment. Directement après le bac, il pourra obtenir en un an la MC technicien en énergies renouvelables option A (énergie électrique) ou le TP technicien du bâtiment communicant et connecté ou technicien d’équipement et d’exploitation en électricité.

Un électricien bénéficiant d’un BTS (brevet de technicien supérieur) en démotique ou électrotechnique aura de fortes chances d’obtenir un emploi rapidement.

Bon à savoir : S’il travaille dans un secteur spécifique, il devra suivre une formation adéquate comme c’est le cas dans la domotique par exemple.

Se reconvertir pour devenir électricien (formation continue)

Il est possible de bénéficier de la formation continue pour préparer un CAP ou un BTS dans un établissement de type Greta (groupement d’établissements publics locaux d’enseignement) qui mutualise les compétences et offre une formation spécifique pour les adultes.

Débouchés et évolutions de carrière

L’électricien travaille le plus souvent pour le secteur du BTP ou de l’énergie. Avec l’expérience, il pourra devenir chef d’équipe ou chef de chantier. S’il est formé en comptabilité, il pourra s’occuper du suivi technique et financier d’un chantier.

A ne pas manquer :  Comment devenir antiquaire ?

Pourquoi devenir électricien : avantages et inconvénients

Le métier d’électricien est varié et permet d’intervenir sur des chantiers divers. Ce professionnel jouit d’une certaine autonomie et peut choisir de travailler pour une société de BTP ou en tant que travailleur indépendant. En libéral, ses revenus sont souvent motivants.

En revanche, l’électricien peut être amené à résoudre des problèmes complexes, notamment lors de la réhabilitation d’anciennes installations. Sa responsabilité est importante, il doit d’ailleurs bénéficier d’une protection spécifique de l’assurance.

Les compétences et qualités requises pour le métier d’électricien

L’électricien est autonome, organisé et rigoureux, mais il est également capable de travailler en équipe. Il a un grand sens des responsabilités et respecte notamment à la lettre les normes imposées en matière de sécurité électrique. L’électricien est formé en mathématiques et en physique, discipline dont il connaît les règles fondamentales.

L’état du recrutement dans le secteur

Le secteur du BTP est particulièrement vaillant et les électriciens qualifiés sont recherchés. Les avancées technologiques comme la domotique créent de nouveaux débouchés. Les entreprises recrutent dans différents secteurs, notamment dans l’industrie automobile, le BTP, l’agroalimentaire et en général les services de maintenance des grandes entreprises.

Ce professionnel aura de nombreuses perspectives, notamment celles d’évoluer vers un poste de chef d’équipe ou de chef de chantier.

À lire aussi :