Comment devenir ambassadeur ?

L’ambassadeur est le représentant de l’État français auprès d’un État étranger. Quelles études faut-il faire pour devenir ambassadeur ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ces missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier ambassadeur.

Groupe De Personnes En Costumes Et Tailleur Qui Se Salue Poliment
© iStock

Qu’est-ce qu’un ambassadeur ?

Quel est le rôle de l’ambassadeur ?

L’ambassadeur exerce l’emploi le plus prestigieux de la diplomatie. Ce professionnel est le premier représentant du ministère des Affaires étrangères dans un pays donné. Il a pour rôle de faire la promotion de la France à l’étranger et représente le président de la République ainsi que le gouvernement français dans le pays où il est nommé.

Ce diplomate noue des relations privilégiées avec le pays d’accueil en tant que représentant de l’état. Il met en place des relations diplomatiques, économiques et sociales avec ce pays et négocie des accords internationaux.

Il a pour mission de rendre compte de l’activité de l’ambassade au chef de l’État et de coordonner l’action des diplomates. Il transmet ces informations au ministre des Affaires étrangères et aide ce dernier à définir une politique étrangère dans le pays d’accueil. Il met en œuvre cette politique et coordonne les services français auprès d’organisations internationales.

Le rôle de l’ambassadeur consiste également à assurer la protection des intérêts de l’État français et la sécurité des ressortissants français. Contrairement au consul, l’ambassadeur représente son état de façon officielle auprès des gouvernements étrangers.

Ce fonctionnaire dispose de nombreuses compétences notamment en gestion financière, en sciences politiques, en technique de communication, en droit constitutionnel et administratif, en finance publique et en règle de protocole.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour devenir ambassadeur, il faut si possible être polyglotte et à minima parler la langue du pays dans lequel on est nommé. Ce professionnel dispose d’une excellente culture générale qui lui permet de converser avec des publics variés.

A ne pas manquer :  Comment devenir paysagiste ?

Curieux, l’ambassadeur s’intéresse à la politique, à l’histoire, à l’économie, aux relations internationales et à la géographie. Il fait passer les intérêts de son pays avant les siens et dispose d’un grand sens des responsabilités.

Patient et discret l’ambassadeur exporte la culture française. Le diplomate est courtois, psychologue et capable de médiation. Ce professionnel fait des sacrifices : il est sans cesse en représentation et est amené à déménager régulièrement, en principe tous les 3 ou 4 ans.

Comment devenir ambassadeur ? Études et formations

Où se former pour le métier d’ambassadeur ?

En règle générale, l’ambassadeur est formé à l’école nationale de l’administration (l’ENA). Cette école s’intègre avec un niveau bac +3, le plus souvent après des études à l’institut d’études politiques (sciences po). Mais cette formation n’est pas obligatoire, l’ambassadeur est avant tout un haut fonctionnaire qui a l’expérience de la diplomatie française.

Il faut avoir intégré le ministère des Affaires étrangères sur concours et si possible être devenu conseiller des Affaires étrangères du cadre d’Orient ou du cadre général.

Les diplômes nécessaires

Aucun diplôme n’est obligatoire pour devenir ambassadeur, mais il est conseillé d’être diplômé de l’école nationale de l’administration. Il est alors possible de postuler au concours de :

  • conseiller des Affaires étrangères du cadre général ;
  • conseiller des Affaires étrangères du cadre d’Orient ;
  • secrétaires des Affaires étrangères du cadre général ;
  • au concours de secrétaire des Affaires étrangères du cadre d’Orient.

À savoir : Le concours Orient est axé sur la culture générale et les langues étrangères rares.

A ne pas manquer :  Comment devenir ingénieur agronome ?

C’est le ministre des Affaires étrangères qui propose au président de la République le nom d’un futur ambassadeur. Au cours du Conseil des ministres, il bénéficie d’un agrément et d’une lettre de créance qui lui permet d’être nommé puis investi par le président de la République.

Pour être nommé ambassadeur dans un pays, il faut que ce poste se libère. C’est rarement un choix, mais le plus souvent une récompense honorifique.

Quel est le salaire d’un ambassadeur ?

Le salaire d’un ambassadeur en début de carrière et de 3 800 € brut par mois. En fin de carrière, son salaire pourra atteindre 6 500 € par mois. Mais il faut savoir qu’il bénéficie de nombreux avantages : un logement de fonction, un véhicule de fonction, du personnel de maison, etc.

Les différents statuts de l’ambassadeur

L’ambassadeur est un fonctionnaire de catégorie A.

Débouchés et évolutions de carrière

L’ambassadeur est nommé lors d’une séance du Conseil des ministres, puis investi par le président de la République. Auparavant, il a souvent été conseillé de première classe ou ministre plénipotentiaire.

Pourquoi devenir ambassadeur : avantages et inconvénients

L’ambassadeur bénéficie des avantages des hauts fonctionnaires et de l’immunité diplomatique dont bénéficient également les membres de sa famille. C’est une profession prestigieuse avec le plus haut grade de fonctionnaire d’état.

En revanche, il doit accepter de représenter son pays en toutes circonstances. Il change de pays assez souvent, généralement tous les 3 ou 4 ans. Il y a très peu de postes et il est donc difficile de devenir ambassadeur.

À lire aussi :