Quelles sont les étapes à suivre pour placer son argent ?

Faire fructifier son épargne nécessite un plan d’investissement. Pour y voir plus clair, nous vous apportons les conseils essentiels afin de réussir vos placements financiers que ce soit pour une stratégie à court ou long terme.

Placer Argent
© istock

Les questions à se poser en amont

Avant de vous lancer dans les investissements financiers, commencez par définir votre stratégie en vous posant les bonnes questions. Rassurez-vous, nous vous donnerons de multiples conseils pour avancer sereinement. En parallèle, consultez ce site pour obtenir plus d’informations sur le sujet et ainsi trouver le produit d’épargne en fonction de votre besoin.

Définissez votre horizon d’investissement, car vos choix ne seront pas les mêmes pour un objectif à court terme ou à long terme. Assurez-vous d’avoir les liquidités nécessaires avant l’échéance de votre placement, sous peine de vous retrouver dans une situation financière délicate. Interrogez-vous également sur les risques que vous souhaitez prendre. Certains investisseurs préfèrent s’orienter vers des placements avec un capital garanti, alors que d’autres préféreront des placements à risques, mais avec un rendement susceptible d’être plus important.

Dans la définition de votre projet, n’oubliez pas d’inclure la fiscalité générale. Plus particulièrement les frais propres à chaque produit, car ils ont un impact direct sur la performance réelle du placement.

Prudence avec les intermédiaires financiers

Une fois votre réflexion mûrement réfléchie, concentrez-vous sur l’intermédiaire financier. Prenez vos précautions en vous assurant des autorisations de ce dernier. Avant de vous démarcher, la société ou l’indépendant spécialisé dans le domaine devra impérativement disposer d’un agrément. Même cas de figure lorsque vous recevez des conseils sur un produit financier.

A ne pas manquer :  9 conseils pour bien investir en SCPI

Pas de précipitation, sous peine de connaître une grande déconvenue en étant victime d’une arnaque. Pour éviter cette fâcheuse situation, mieux vaut prévoir certaines vérifications. De plus, l’intermédiaire financier devra impérativement instaurer un dialogue pour mieux comprendre votre profil et vos attentes. Légitimement, il vous questionne sur votre situation financière, tout en testant vos connaissances et votre expérience dans le domaine. Surtout, répondez avec la plus grande précision.

Les différentes possibilités de placement

Tout d’abord, investir en Bourse présente de multiples avantages. Sur le long terme, vous pourriez espérer un excellent rendement. L’investissement est également accessible à tous, sans le moindre blocage, car vous n’avez besoin que de quelques secondes pour récupérer la totalité ou une partie de la somme investie. Selon vos besoins, vous modulez le risque de votre investissement.

En matière de placement multifonction, difficile de trouver un produit équivalent à l’assurance vie. Un placement qui s’adapte à de nombreux objectifs, à commencer par le fonds euros vous permettant d’avoir un capital garanti. Les meilleurs contrats proposent une rentabilité avoisinant les 3 %. Vigilance sur les frais d’arbitrage, de gestion et d’entrée et une fois de plus, nous vous conseillons de bien vous renseigner avant de vous engager.

Pour des revenus réguliers, les SCPI sont incontournables. Vous investissez dans l’immobilier et plus précisément dans des sociétés de gestion de parcs immobiliers. En soi, vous n’achetez pas un bien en particulier, mais des parts vous permettant d’être propriétaire d’une fraction de ce fameux parc immobilier. C’est une stratégie intéressante, car en retour, vous percevez des loyers partiels. Attention tout de même sur les frais d’entrée, relativement importants.

A ne pas manquer :  5 conseils pour bien préparer financièrement votre retraite

Le crowdfunding est une autre approche pour réaliser un investissement dans l’immobilier. De nombreux promoteurs sont à la recherche de financement pour la réhabilitation ou la construction d’immeubles. De votre côté, vous participez financièrement et vous récupérez votre emprunt avec des intérêts à la fin du projet. Généralement, la promotion immobilière s’étale sur une période de 12 à 36 mois.

Le PER constitue un autre placement ayant pour objectif premier de réduire vos impôts. Cependant, le produit reste essentiellement attrayant lorsque vous êtes assujetti à la tranche haute de l’impôt sur le revenu. Son principe de fonctionnement reste relativement similaire à celui d’une assurance vie. Vous définissez votre investissement sur des supports en actions ou sur le fonds euros.

Les supports d’investissement ne manquent pas, alors n’hésitez pas à vous faire conseiller par un expert pour y voir plus clair. D’ailleurs, vous n’êtes pas obligé de vous concentrer sur un seul produit, la diversification reste bénéfique dans le domaine financier.