Quelles formations dans le secteur de la beauté ?

Les métiers du bien-être et de la beauté sont en pleine expansion et de plus en plus de personnes souhaitent se lancer dans une carrière dans ce secteur. Nous vous présentons différentes formations permettant d'obtenir des certifications et d'exercer un métier dans l'univers de la beauté.

Formations Secteur Beaute
© istock

Suivez une formation pour devenir prothésiste ongulaire

Le métier de prothésiste ongulaire est ouvert aux personnes titulaires d'un CAP esthétique cosmétique, à la suite d'une formation professionnelle. Il faut savoir qu'il est aussi possible de devenir prothésiste ongulaire sans diplôme. Néanmoins, une formation est recommandée afin d'acquérir toutes les compétences et techniques de nail art nécessaires à tout prothésiste ongulaire. Pour devenir prothésiste ongulaire, il est possible de suivre une formation onglerie dans le but d'apprendre différentes méthodes telles que :

  • le remplissage d'une fiche diagnostic des mains et des pieds,
  • la réalisation d'un gommage mécanique,
  • les techniques de modelage.

Une formation de prothésiste ongulaire permet aussi d'apprendre des techniques de soin des ongles, notamment le démaquillage, le limage, la coupe, le traitement des cuticules, la pose de vernis, la pose de faux ongles… Il y a aussi les techniques d'application des produits cosmétiques ainsi que les différents procédés de maquillage des ongles (french manucure, vernis semi-permanent, stylisme ongulaire…).

Une personne titulaire d'un CAP esthétique et qui a suivi un module onglerie peut exercer comme manucure-pédicure, prothésiste ou styliste ongulaire. Notez qu'un professionnel ayant trois ans d'ancienneté dans ce secteur peut aussi exercer cette profession sans diplôme. Certaines chambres de métiers peuvent néanmoins refuser d'immatriculer un professionnel si ce dernier ne possède pas d'attestation de formation ou de diplôme.

Formation Prothesiste Ongulaire A Lyon

Jeune femme qui suit une formation pour devenir prothésiste ongulaire à Lyon grâce à une école dédiée aux métiers de la beauté.

Devenez prothésiste ciliaire

Pour exercer en tant que prothésiste ciliaire, il n'y a pas de diplôme précis. En effet, l'État n'a pas encore procédé à la mise en place d'études relatives à la pose d'extensions de cils. Bien entendu, ce métier doit s'apprendre au travers d'une formation professionnelle afin d'acquérir les connaissances théoriques et pratiques nécessaires. Les centres de formation proposant de former les prothésistes ciliaires proposent des modules permettant d'apprendre les protocoles d'hygiène obligatoires, les bases de la dépose de cils ainsi que les différentes variétés de faux cils.

Des modules sont également dédiés au matériel à utiliser en fonction de la prestation à réaliser ainsi qu'aux différentes notions en matière de morphologie du visage. La formation de prothésiste ciliaire est ouverte aux personnes qui veulent amorcer une reconversion professionnelle ou à celles qui veulent se spécialiser dans la beauté du regard. Il s'agit d'une formation qui peut être financée avec Pôle emploi, le CPF ainsi que l'OPCO.

A ne pas manquer :  Comment utiliser le vote électronique en assemblée générale ?

Commencez une formation pour devenir conseillère beauté

Une conseillère beauté est une professionnelle qui se spécialise dans les produits de beauté, les produits cosmétiques et les produits esthétiques. Sa mission consiste à accueillir les clients afin de les conseiller dans leurs choix de produits en fonction de leurs attentes et de leurs besoins. L'objectif est bien entendu de conclure des ventes, car la conseillère beauté est rattachée à une boutique, un établissement ou une marque qu'elle est chargée de promouvoir.

D'ailleurs, elle est aussi chargée d'approvisionner le magasin et de prendre des commandes, tout en s'occupant de la politique de fidélisation de la clientèle. Néanmoins, la conseillère beauté est aussi en charge du bien-être de la clientèle. Elle doit avoir les connaissances requises pour pouvoir conseiller des produits aux clients en fonction de leur morphologie, de leur type de peau, etc. En général, ce métier est accessible à partir d'un niveau bac +2 et avec les diplômes suivants :

  • CAP esthétique, cosmétique, parfumerie,
  • Brevet professionnel esthétique, cosmétique, parfumerie,
  • Bac pro esthétique, cosmétique, parfumerie,
  • BTS esthétique, cosmétique, parfumerie,
  • Bac pro commerce,
  • BTS commerce,
  • BTS NRC Commerce.

Un conseiller beauté est donc avant tout un expert de l'univers de l'esthétique, de la cosmétique, de la parfumerie ainsi que de la dermatologie. Il sera également nécessaire qu'il connaisse sur le bout des doigts la marque ou l'enseigne pour laquelle il travaille afin de donner de bons conseils au sujet de la gamme de produits qu'elle propose. Une conseillère beauté se doit d'avoir une bonne présentation, une apparence soignée et un bon contact avec la clientèle pour pouvoir anticiper ses besoins et la conseiller au mieux.

De plus, elle doit avoir d'excellentes compétences dans la vente de produits. Le fait de parler plusieurs langues peut par ailleurs être un atout afin de pouvoir communiquer avec les clients étrangers. Notez que le salaire d'une conseillère en beauté junior tourne généralement autour du SMIC. Toutefois, certaines enseignes et magasins accordent parfois des primes en fonction du montant des ventes réalisées. Le métier offre aussi des perspectives d'évolution et de conseillère beauté, il est possible de devenir chef de rayon, chef produit ou même de prendre la direction d'un magasin de beauté.

Formation Pour Devenir Prothesiste Ongulaire
© istock

Devenez socio-esthéticienne

Une socio-esthéticienne est une professionnelle de la beauté dont le rôle consiste à atténuer les angoisses de ses clients et à les aider à accepter leur physique et leur image. En général, elle aide les personnes fragilisées à mieux s'accepter, à travers des soins et des conseils très spécifiques. Non seulement la socio-esthéticienne aide ses clients physiquement, mais aussi moralement afin qu'ils retrouvent une meilleure estime d'eux-mêmes. Pour devenir socio-esthéticienne, il faut obligatoirement être une professionnelle diplômée.

A ne pas manquer :  Les bonnes raisons d'entreprendre en franchise

Il est donc nécessaire d'obtenir une certification reconnue telle qu'un CAP esthétique cosmétique parfumerie, d'avoir plusieurs années d'expérience et de faire une spécialisation. Il y a également des qualités et des compétences nécessaires pour devenir socio-esthéticienne, notamment le fait d'être à l'écoute des clients et d'avoir beaucoup d'empathie. Cette professionnelle doit aussi maîtriser les différentes techniques de soin, être capable de travailler et de s'intégrer dans un service hospitalier ou social. La socio-esthéticienne doit être préparée à développer une relation saine et professionnelle, aussi bien avec ses patients qu'avec les autres membres de l'équipe soignante.

Suivez une formation pour devenir maquilleuse pour le 7e art

Une maquilleuse pour le 7e art est aussi appelée make-up artist et ses missions sont très diverses. Son objectif est de mettre en valeur la beauté du visage grâce au maquillage ou bien de l'enlaidir si nécessaire. Cette esthéticienne est chargée de maquiller les acteurs pour qu'ils puissent simuler un état particulier, les transformer totalement, mais aussi leur créer des looks en fonction des besoins des scènes. Comme son nom l'indique, la maquilleuse pour le 7e art travaille avant tout dans le secteur du cinéma, du spectacle, mais aussi de la mode et de la beauté. Ses compétences ne s'arrêtent pas qu'au maquillage simple, car elle doit être en mesure de faire des make-up spectaculaires, pour faire une transformation totale de l'acteur.

La maquilleuse pour le 7e art doit être capable de vieillir ou rajeunir un personnage, de lui donner un air fatigué, un air maladif, d'accentuer certains traits du visage… Pour ce faire, elle va travailler sur les teintes, la luminosité, les ombres, etc. En bref, la make-up artist doit être un véritable virtuose des pinceaux et des palettes. Pour accéder au métier de maquilleuse pour le 7e art, il est avant tout nécessaire de maîtriser toutes les bases du maquillage en se formant pour obtenir un CAP, un bac pro, ou encore un BTS en cosmétique, en esthétique et en parfumerie. Il est ensuite nécessaire de se spécialiser afin d'avoir une certification de maquilleur, de perruquier ou encore de plasticien. En complétant ces diplômes avec des stages pratiques, il est possible pour la maquilleuse d'évoluer dans les secteurs du cinéma, du spectacle ou du théâtre.