Le fonctionnement de la franchise d’assurance habitation

Il est vrai qu’une assurance habitation n’est obligatoire que pour le cas d’une location, mais il est tout de même fortement conseillé d’y souscrire dans tous les cas. Ainsi, que vous soyez locataire ou propriétaire, vous aurez des garanties contre tout risque qui puisse survenir à votre habitation ou les dommages qui puissent toucher à vos biens.

Quelles sont les conditions d’une assurance habitation ?

Avant de souscrire à une quelconque assurance habitation, il faut savoir qu’elle n’est pas commune pour tout type de profil. Bien au contraire, il faut l’adapter, selon vos besoins et votre profil. Donc, que vous soyez locataire ou propriétaire, étudiant, jeune actif ou senior, ou tout autre profil, vous devez bien choisir votre contrat d’assurance habitation et surtout, ses termes.

D’ailleurs, un contrat d’assurance habitation doit contenir quelques informations importantes, comme par exemple, l’ensemble des risques pris en charge, le montant de la prime d’assurance ou encore le taux de la franchise.

Qu’est-ce que la franchise d’assurance habitation ?

Lorsque vous établissez un contrat d’assurance habitation, vous décidez avec votre établissement financier du montant de remboursement des dommages et pertes qui surviennent à votre habitation, le montant qui reste à votre charge est appelé franchise d’assurance habitation.

Ainsi, il est important de mentionner l’ensemble des détails concernant la franchise de l’assurance habitation avant même de signer le contrat.

Quels sont les types de franchise d’assurance habitation ?

Il existe plusieurs types de franchise d’assurance habitation :

Franchise fixe

La franchise fixe, appelée aussi franchise absolue, est un montant fixe que vous fixez avec votre assureur. Ainsi, par exemple, si vous avez décidé qu’il sera à hauteur de 200€, si vous avez des dégâts estimés à 1000€ ou 1500€, vous ne payerez que 200€.

Franchise proportionnelle

La franchise proportionnelle est un montant en pourcentage des dommages estimés. Ainsi, s’il est fixé à 10%, pour des dégâts de 1000€, vous ne payez que 100€. Par contre, celui-ci est fixé par une valeur minimale et une autre maximale à déterminer auprès de votre conseiller assurance.

Franchise relative

La franchise relative est un montant fixé avec votre assureur au-delà duquel vous serez remboursé à 100%. Ainsi, vous le fixez à 200€ par exemple et que vous subissiez des dégâts à hauteur de 1000€, vous serez remboursé 1000€.

Franchise légale

La franchise légale est une somme fixée par l’Etat pour certains sinistres. Il faut s’en informer auprès de votre assureur avant de la choisir dans votre contrat d’assurance multitirisque habitation. Par exemple, 1520€ est fixé pour le cas de sécheresse et réhydratation du sol et 380€ est fixé pour le cas des catastrophes naturelles.

Dans le cas d’une franchise fixe, lorsque les dégâts estimés sont moins importants que la franchise fixée avec votre assureur, vous ne pourrez pas bénéficier d’un remboursement sur vos dégâts. Aussi dans le cas d’une franchise proportionnelle, lorsque les dégâts sont importants, la franchise devient trop importante aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.