Freelance, comment annoncer une augmentation de prix à un client ?

Un travailleur indépendant a le droit de revoir sa tarification à la hausse. Faire évoluer ses prix est même « normal » dès lors que le freelance acquiert expérience et ancienneté. Mais, comment justifier l’augmentation des tarifs auprès de ses clients ? Découvrez tous nos conseils pour réussir sa négociation.

Augmentation Prix Freelance

Ne pas brader son travail

Lorsqu’un dessinateur ou un projeteur débute dans l’entrepreneuriat, il a tendance à proposer un tarif bas. Certes, il peut s’agir d’un moyen pour attirer ses premiers clients, mais est-ce vraiment une solution ?

En fait, il faut éviter de proposer un tarif au rabais. Cela dévaloriserait votre travail en tant que professionnel en bureau d’études et tirerait le métier vers le bas. Vous aurez aussi plus de mal à renégocier vos tarifs par la suite.

Définissez un tarif plancher élevé et qui servira de point de départ aux négociations. En aucun cas, votre travail ne doit être bradé. Au contraire, osez vous repositionner régulièrement sur le marché du travail en termes de tarif horaire.

Justifier ses nouveaux prix

En tant que freelance, il existe plusieurs astuces pour réussir son augmentation de prix :

  • revaloriser ses tarifs en plusieurs fois. Il n’est pas question d’augmenter ses prix de 10 à 20 % en une seule fois, mais d’y aller de manière progressive. Pour encore plus de transparence, transmettez un échéancier à votre client reprenant les révisions de prix à venir ;
  • justifier l’augmentation par l’économie du marché (inflation, coût des matières premières, etc.) ;
  • expliquer la revalorisation de ses tarifs par son expérience. Par exemple, en tant que dessinateur en bureau d’études ou ingénieur, vous pouvez présenter vos réalisations dans un portfolio;
  • faire valoir l’amélioration de vos services, l’acquisition de nouvelles compétences (maîtrise d’un nouveau logiciel de DAO, etc.) ou une spécialisation après formation (dessinateur architecture, projeteur ouvrages d’art, dessinateur-projeteur BIM…).

De manière générale, il s’avère important de positionner votre prestation de freelance comme un investissement. L’entreprise avec laquelle vous collaborez doit vous percevoir comme une valeur ajoutée lui permettant d’atteindre ses objectifs (augmenter le chiffre d’affaires, trouver une nouvelle clientèle, etc.).

Négocier avec le client

Évidemment, proposer une tarification plus élevée à un client demande à la fois de la méthode et de la finesse.

Le freelance doit :

  • préparer l’entrevue avec le client. Pour mettre toutes les chances de son côté, le travailleur indépendant établira une liste de son expertise et apportera des preuves de ses compétences;
  • se montrer proactif en faisant démonstration de ses qualités ;
  • être ferme dans ses propos, et ne paraître jamais hésitant ou peu sûr de lui ;
  • laisser réfléchir le client en n’attendant aucune réponse immédiate de sa part.

Grâce à ces conseils, le client a toutes les chances d’accepter la nouvelle tarification. Et en cas de refus, le freelance prospectera de nouveaux clients en leur proposant ses nouveaux prix.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.