Investissement immobilier locatif : 5 placements rentables

Le niveau des taux d'intérêt, qui restent faibles, fait toujours de l'investissement immobilier un placement sûr. Mais acquérir un bien en vue de le louer peut s'avérer encore plus rentable, d'autant qu'il existe, à cet égard, de nombreuses solutions possibles.

Investissement Locatif
© istock

La colocation

Parmi les différents types d'investissements locatifs, la colocation est l'un des plus rentables. Son succès, qui ne se dément pas, s'explique notamment par la relative pénurie de logements mis en location, surtout dans les zones tendues, et par la convivialité qu'elle permet.

La rentabilité de ce dispositif s'explique par une augmentation des loyers que le propriétaire peut demander pour une même surface. Mais la colocation comporte d'autres avantages : en prévoyant plusieurs locataires, elle réduit le risque d'impayés, d'autant qu'une clause de solidarité oblige chaque locataire à se substituer à un collègue défaillant.

Par ailleurs, cette solution d'hébergement limite les périodes de vacances locatives. le bien doit être adapté à la colocation, et comprendre plusieurs chambres et salles de bain, des espaces communs assez vastes et des équipements adaptés.

Récemment introduit en France, le "coliving" représente une version améliorée de la colocation. En plus des espaces privés et des lieux partagés, en général de plus grand standing, les locataires profitent de certains services, comme le ménage, une conciergerie ou l'accès à un sauna ou à des cours de sport.

La colocation n'intéresse plus seulement les étudiants, mais aussi des seniors et même de jeunes actifs.

Louer un logement déjà occupé

Une autre façon de rentabiliser votre investissement locatif est d'acheter un appartement déjà habité par des locataires.

Ce type d'investissement locatif ne manque pas non plus d'atouts. En premier lieu, vous paierez moins cher un logement occupé, ce qui rend cet investissement locatif très intéressant. En effet, son prix de vente sera minoré par rapport à un appartement vide. Et cette décote peut être notable si le locataire est lié par un bail de longue durée.

Ensuite, vous n'aurez pas à rechercher un locataire, puisqu'il est déjà sur place. De ce fait, vous toucherez tout de suite votre premier loyer. Bien sûr, il convient de vérifier, avant d'acquérir le logement, si le locataire paie régulièrement son dû.

A ne pas manquer :  Immo : les 10 quartiers où investir à Toulouse

Vous pouvez le demander au vendeur, qui peut vous donner d'autres renseignements, sur le comportement du locataire ou le soin qu'il apporte à l'entretien du logement. C'est une manière de vous garantir à l'avance contre d'éventuels impayés.

Il est également plus prudent de lire attentivement le bail. Vérifiez notamment la manière dont le loyer évolue et s'il vous est possible de récupérer la caution.

Investissement Locatif Rentable
© istock

Acheter un bien à rénover pour le louer

Si vous êtes à la recherche d'un investissement locatif rentable, vous pouvez opter pour un logement à réhabiliter, en vue de le louer à terme.

Il s'agit en effet d'une opération intéressante. D'abord parce qu'elle vous coûtera moins cher. Un bien demandant d'importants travaux avant d'être habitable séduira moins d'acquéreurs potentiels et sera donc meilleur marché à l'achat.

Pour financer cet achat, vous profitez d'ailleurs d'un crédit immobilier qui s'applique aussi aux travaux. Et, comme ce type d'emprunt est, en règle générale, plus avantageux qu'un prêt devant financer des travaux, vous y gagnez encore.

Par ailleurs, vous pouvez bénéficier, de la part des pouvoirs publics, d'aides possibles. Elles vous permettent de réduire vos impôts.

C'est le cas du dispositif Denormandie, qui prévoit un avantage fiscal pour les propriétaires décidant de rénover un logement en vue de le louer, à condition qu'il soit situé dans certains quartiers de villes participant à un programme national d'amélioration de l'habitat.

De même, la réalisation de travaux de rénovation dans l'ancien donne droit, sous certaines conditions, au prêt à taux zéro. Enfin, le choix de la fiscalité liée à une location vide a aussi son importance. En effet, il est alors possible, en choisissant le régime d'imposition réel, de déduire certains travaux de son revenu imposable.

Pourquoi ne pas louer des murs commerciaux?

L'acquisition de murs de boutiques, pour les louer ensuite, est accessible aux particuliers. Et cet investissement locatif peut être lui aussi très rentable.

En effet, le prix d'achat peut être relativement modéré, même s'il dépend de l'emplacement du commerce. Dans les lieux très fréquentés, les tarifs sont plus élevés que dans les rues plus calmes, mais ces boutiques bien situées sont très rentables.

A ne pas manquer :  Pourquoi vaut-il mieux investir dans le neuf à Marseille ?

C'est pour bien mesurer cette rentabilité qu'il est préférable d'investir dans des locaux commerciaux déjà occupés. Vous trouverez bien sûr, dans cette catégorie de commerces bien placés, des prix plus abordables dans les villes moyennes que dans certaines grandes agglomérations.

Par ailleurs, les risques de vacance locative sont moins grands avec des commerçants pour locataires, qui n'ont guère d'intérêt à changer l'emplacement de leurs boutiques. De même, les contrats de location, différents des baux d'habitation, permettent d'imputer davantage de charges aux locataires.

Enfin, si vous avez investi dans une affaire rentable, vous pouvez compter sur le paiement régulier des loyers.

Investir dans un parking

Acheter une place de parking, pour la louer ensuite, se révèle également un investissement locatif très intéressant.

De fait, la mise de fonds initiale est limitée, du moins dans la plupart des villes de province. Dans la capitale, des prix nettement plus élevés rendent cet investissement moins rentable.

Acheter une place de parking comporte un autre avantage : ses faibles charges. Ce point est cependant à vérifier, car il existe des parkings très sécurisés, qui imposent certaines servitudes à leurs propriétaires.

Enfin, la location d'une place de parking n'est pas encadrée par des dispositions aussi draconiennes que celle d'un logement. Autrement dit, il est beaucoup plus facile de résilier le contrat d'un locataire qui ne paie pas son loyer. Il suffit d'attendre la prochaine échéance pour lui signifier son congé. La vacance locative est également moins à craindre.

Pour être rentable, la place doit être choisie avec soin. Des endroits où le stationnement est difficile, comme les zones commerciales ou la proximité des gares, sont plus convoitées, et génèrent des loyers plus élevés, que des secteurs plus calmes, comme des zones résidentielles par exemple.

À lire aussi : Acheter un bien à rénover : 8 conseils pour faire les bons choix