Qui peut se porter garant pour une location ?

Quand vous louez un appartement ou une maison, le propriétaire peut parfaitement vous demander un garant. En fait, le garant est un recours pour lui en cas de défaut de paiement de votre part. Quel est son rôle et qui peut se porter garant ? Nous vous répondons !

Louer Un Logement
© istock

Le garant : qu’est-ce que c’est et quel est son rôle ?

Le garant est généralement une personne qui dispose de revenus assez conséquents pour être solvable. Celle-ci se porte caution pour un locataire. Cela signifie que c’est elle qui prend en charge le loyer dans le cas où le locataire n’est plus en mesure de le faire. Elle se substitue alors à lui vis-à-vis de ses obligations financières envers son propriétaire. Elle doit également faire face aux charges locatives, inhérentes à l’habitation. Le plus souvent, il s‘agit d’un membre de la famille, d’un ami, mais cela peut aussi être une association, une banque ou une entreprise qui remplit ce rôle.

L’engagement du garant peut présenter deux formes :

La caution simple : le propriétaire bailleur essaye d’abord de récupérer les loyers impayés auprès de son locataire. Si ce dernier n’est pas solvable, et seulement dans ce cas, il se tourne vers le garant ou les garants.

La caution solidaire : dans ce cas de figure, le garant est responsable des dettes éventuelles du locataire, au même titre que ce dernier. Le propriétaire-bailleur se tourne alors vers le locataire ou vers le garant pour obtenir le règlement de la somme due. Le garant peut alors trouver un arrangement avec le locataire pour se faire rembourser la somme qu’il a remise au propriétaire.

Demander à un proche de se porter garant

Demander l'aide d'un proche qui se porte garant permet de trouver plus facilement une location. Cela peut être un membre de votre famille, un ami ou même un collègue. Tout le monde peut se porter garant.

A ne pas manquer :  Qu'est-ce que le viager solidaire ?

Le garant doit cependant justifier de la somme suffisante pour couvrir son loyer et le vôtre en cas de problème. Il est préférable que ses revenus soient supérieurs à 4 fois le montant du loyer. Sa situation professionnelle doit être stable, de préférence en CDI et hors période d’essai, fonctionnaire, retraité, indépendant avec au mois deux ans d’ancienneté.

Faire appel à un garant payant

Si vous n’avez pas de garant physique, pensez au garant payant. Il s’agit en fait d’un assureur qui se porte garant pour vous. Cela a un coût qui représente environ 3.5 % du montant du loyer chaque mois. En cas d’impayés, il règle les sommes dues au propriétaire et ensuite, il se retourne vers vous pour les récupérer.

Cette solution est généralement appréciée des propriétaires pour diverses raisons :

L’éligibilité élargie : ces sociétés d’assurance prennent en charge plus de profils de locataires que l’assurance loyer impayé qui exige que ce dernier dispose de revenus de trois fois le montant du loyer.

La sécurité : les garants professionnels valident le dossier en amont et ensuite, il s’engage à rembourser votre dette. C’est donc plus rassurant pour le propriétaire qu’un garant qui peut devenir insolvable ou qui refuse de payer.

La gratuité : ce n’est pas le propriétaire qui supporte le coût de cette garantie contrairement à l’assurance loyer impayé.

Ce système simplifie vos recherches et vous permet de vous retrouver en haut de la pile, ce qui n’est pas négligeable en zone tendue.

La garantie Visale

C’est une caution proposée par l’État par le biais d’Action Logement. Elle n’est pas acceptée par tous les propriétaires. Pourtant, cet organisme se porte garant pour vous et cela ne vous coûte rien. Elle s’adresse aux jeunes de moins de 30 ans et aux personnes de plus de 30 ans, en situation précaire et qui gagnent moins de 1 500 euros par mois. Elle est cependant moins rassurante pour les propriétaires en termes de couverture, d’autant qu’ils sont peu nombreux à connaitre ce dispositif.

A ne pas manquer :  Comment obtenir un titre de propriété ?

Une banque comme garant

La caution bancaire est un dispositif à employer en dernier recours, car elle impose certaines contraintes. Vous devez disposer sur un compte bloqué l’équivalent d’un an ou deux ans de loyer.

Cette somme sert de garantie pendant la durée du bail. La banque, contre ce dépôt garanti, accepte de se porter caution pour vous. Dans les faits, assez peu de banques proposent ce service.

De plus, il faut réellement le demander au début de vos recherches, car il peut se passer plusieurs semaines avant avant que l'établissement bancaire active la caution. Ce délai vous fait louper de nombreuses opportunités.

Ce mode de caution n’est donc pas forcément le meilleur pour trouver le logement de vos rêves. En revanche, la caution bancaire est rassurante pour le propriétaire. Grâce à la somme conséquente qui est bloquée sur votre compte, il est certain d’être réglé en cas de problème de loyers impayés.

À lire aussi : Comment calculer son budget pour sa location ?