Comment calculer son budget pour sa location ?

Vous avez l’intention de chercher un appartement en location ? Pour sélectionner les logements qui vous conviennent réellement, vous devez d’abord calculer la part du budget que vous pouvez y investir. Pour cela, tenez compte de tous les éléments : premier loyer, frais d’agence, dépôt de garantie, charges, assurance habitation… Voici comment calculer vos frais !

Budget Immobilier Location
© istock

Calcul du montant du loyer selon votre revenu

Avant de consulter les annonces, il est préférable de savoir quelle part de votre revenu, vous pouvez consacrer à votre loyer. Dans la majeure partie des cas, il est conseillé de ne pas dépasser 33 % de vos revenus. Cette limite est d’ailleurs obligatoire quand vous avez affaire à un propriétaire qui souscrit une garantie loyer impayé. Prenez en compte également les aides au logement, dont vous pouvez bénéficier.

Ensuite, regardez les prix pratiqués dans la localité de recherche :

  • Cherchez les annonces des biens correspondant à vos critères de recherche et regardez les prix.
  • Modifiez au besoin quelques critères, les moins importants, pour coller à la réalité du marché immobilier.
  • Testez quelques petites villes à proximité qui sont peut-être moins chères.

Il arrive que vous ne puissiez pas tenir les 33 % conseillé, c’est le cas dans les grandes villes, dans ce cas, vous renoncez à d’autres dépenses pour équilibrer votre budget.

Les frais engendrés par une première location

Quand vous louez votre premier appartement ou que vous changez d’habitation, il faut penser aux frais inhérents. Il s’agit notamment du premier loyer, du dépôt de garantie, d’une provision sur les charges et des honoraires demandés par l’agence immobilière. Le dépôt de garantie est équivalent à un mois de loyer ou deux mois hors charges, si vous avez choisi un meublé.

Les frais d’agence représentent également un mois de loyer hors charges. Il est préférable de mettre de l’argent de côté pour faire face à ces frais avant de chercher votre location. Il est également utile de penser aux frais de déménagement éventuels. La provision sur charges est généralement équivalente à 20 % du loyer, mais elle peut être plus élevée, jusqu’à 30 ou 40 %.

A ne pas manquer :  Comment savoir si un terrain est constructible ?

Les dépenses mensuelles dans le cadre de la location

Le loyer et les charges sont une dépense obligatoire quand vous êtes en location, il faut également ajouter l’assurance habitation et les dépenses énergétiques pour vous éclairer, préparer vos repas ou vous chauffez, si l’appartement est équipé d’un chauffage individuel. N’oubliez pas non plus l’eau chaude sanitaire si vous bénéficiez d’un compteur individuel.

L’assurance habitation

Elle est obligatoire dès que vous rentrez dans les lieux. C’est elle qui vous indemnise en cas de sinistres liés au vol, aux incendies et aux dégâts des eaux. Le coût de cette dernière varie en fonction de certains critères : la superficie de votre logement, la région dans laquelle il est situé, les biens que vous souhaitez assurer, les options auxquelles vous voulez souscrire…

Pour trouver l’assurance habitation adaptée à vos besoins et à votre budget, n’hésitez pas à faire des comparatifs. Les comparateurs présents sur Internet vous offrent cette possibilité. Sachez que vous devez compter environ 214 euros par an en moyenne pour assurer votre appartement ou maison.

Les dépenses énergétiques

Le chauffage est collectif ? Alors, il est compris dans vos charges. Sachez cependant que le montant des charges que vous versez chaque mois est une avance sur charges. Il est possible que le gestionnaire du bien vous demande un reliquat en fin d’année par rapport aux dépenses réelles. C’est le cas quand la facture énergétique augmente par exemple.

Si vous bénéficiez d’un chauffage individuel, il est plus difficile d’estimer son coût. Il faut alors essayer de vous renseigner avant pour évaluer au mieux cette dépense. C’est également le cas pour l’eau chaude. Demandez à l’ancien locataire ou aux autres locataires de l’immeuble à combien s’élève généralement leur facture. Faites attention à ces dépenses ! Limitez le nombre de douches et diminuez votre chauffage la nuit, par exemple. Cela vous permet de faire des économies assez importantes. N’oubliez pas de réaliser le relevé du compteur d’eau lors de votre installation, pour éviter les éventuels conflits lors des rappels de charge des rappels de consommation d’eau.

A ne pas manquer :  Découvrez comment les emprunteurs ont gagné jusqu'à 9 m² sur leur logement en seulement 6 mois !

Les factures d’électricité

Les factures d’électricité sont réglées par vos soins. Leur montant dépend des appareils électriques que vous avez et de leur utilisation. Sachez que certains appareils sont plus gourmands que d’autres. C’est le cas notamment des appareils avec une résistance comme le fer à repasser ou la cafetière. Prenez tout de suite de bonnes habitudes pour éviter les factures trop lourdes. Éteignez les lumières quand vous n’êtes pas dans la pièce, ne laissez pas vos appareils en état de fonctionnement quand ce n’est plus nécessaire, pensez à sélectionner des appareils économes en énergie, de classe A à A+++. Ils sont un peu plus chers, mais vous évitent les dépenses importantes.

Pensez également à comparer les différentes offres proposées par les fournisseurs en gaz et électricité. Cela vous prendra quelques minutes et vous offre la possibilité de réaliser de belles économies.

À lire aussi :