Pourquoi souscrire à une assurance emprunteur ?

Lorsqu’on envisage d’emprunter un montant important, notamment pour financer un bien immobilier, l'assurance emprunteur peut être un facteur important pour obtenir une réponse positive. Bien que non obligatoire, il s’agit pourtant de l’une des raisons qui poussent certaines banques à rejeter des demandes de prêts. Après tout, cette assurance permet de garantir le paiement du solde dû sur la limite du compte, en cas d’imprévu empêchant l'emprunteur d’honorer son engagement (chômage, d'invalidité ou de décès).

Souscrire Assurance Emprunteur

Qu'est-ce que l'assurance emprunteur ?

En principe, l’assurance emprunteur est une mesure nécessaire pour que le prêteur puisse s’assurer le paiement de la dette, si l'emprunteur n’est pas en mesure de rembourser son prêt. En effet, le financement est une opération à long terme avec des valeurs très élevées, surtout avec des durées de remboursement de prêts immobiliers qui peuvent s’étendre sur plus de 20 ans.

Ainsi, les banques et autres établissements de crédit savent bien que ces types de crédit présentent un plus grand risque et des garanties sont requises. L’assurance emprunteur permet donc de garantir le paiement (en partie ou en totalité) des échéances de remboursement ou du capital restant dû d’un crédit, si l’emprunteur est dans l’incapacité de poursuivre le remboursement pour : invalidité permanente, perte totale et irréversible d’autonomie, incapacité temporaire de travail et perte d’emploi.

Sachant que personne n’est vraiment à l’abri des situations imprévues que la vie peut parfois nous réserver, souscrire une assurance emprunteur pour couvrir son crédit est un acte de prévoyance, souvent préconisé pour ceux qui travaillent dans des domaines à risques. En ce sens, il est extrêmement important de prendre en compte la probabilité de subir un accident professionnel, qui peut entraîner des conséquences pour sa capacité à exercer une activité rémunératrice.

A ne pas manquer :  Surcomplémentaire santé : qu'est-ce que c'est et comment ça fonctionne ?

Souscrire une assurance pour un crédit immobilier

L'assurance emprunteur ne doit pas être considérée comme une dépense, mais plutôt comme un investissement. C’est un investissement qui peut se révéler judicieux et vous aidera à traverser une éventuelle période difficile dans votre vie. Vous pouvez à cet effet avoir plus de confiance en votre propre indépendance face à des circonstances défavorables et de disposer des fonds pour payer votre prêt.

L’assurance emprunteur s’avère donc être une solution de soutien pour vous, mais aussi pour vos proches ! Opter pour une telle couverture vous permet en tant que bénéficiaire, de prendre part à plusieurs avantages. En cas de décès de l'emprunteur, ses proches seront exonérés de toutes charges, puisque le remboursement intégral de la dette est pris en charge par la compagnie d’assurance.

S’il s’agit d’une assurance pour un crédit immobilier, l’assureur clôturera la dette et la propriété financée par crédit restera en la possession de l’emprunteur. En cas de décès de l'emprunteur, le bien immobilier est transféré aux héritiers. D’un autre côté, il convient de souligner que vous n’êtes pas tenu d’accepter un contrat d'assurance proposé par votre préteur. Si vous le souhaitez, vous pouvez souscrire une assurance pour votre prêt chez la compagnie d'assurance de votre choix.

Quelles sont les conditions ?

Tout citoyen français a le droit de signer un contrat d’assurance emprunteur, à condition d’être âgé de 18 ans au minimum. La valeur des primes d'assurance est influencée par des facteurs tels que le sexe, l'âge, l’état de santé et la profession de l’emprunteur, sans oublier le montant du prêt et la durée de remboursement. En règle générale, plus le demandeur de crédit est âgé, plus le taux appliqué est élevé. Dans tous les cas, les tarifs sont établis pour chaque emprunteur de façon personnalisée.

A ne pas manquer :  Comment fonctionne la franchise en matière d'assurance habitation ?

Pour conclure, il convient de préciser que tout emprunteur a le droit de changer d’assurance, pour faire des économies sur le coût total d’un contrat préalable. En somme, les textes de lois (Hamon et Bourquin) ont permis de rendre la résiliation et le changement de son assurance emprunteur bien plus aisé.