Les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre selon votre profil

Pour assurer ses besoins essentiels ou financer ses projets, il existe de nombreuses aides financières. Leur nature dépend de la situation et du profil de ceux qui les demandent.

étudiante
© istock

D'une manière générale, le plus sûr moyen de trouver l'aide qui répond à vos attentes propres est d'utiliser un simulateur d'aides financières qui, en quelques clics, vous apporte la réponse adéquate.

Les aides financières pour les jeunes et les étudiants

De nombreuses aides financières sont destinées aux étudiants et aux jeunes de moins de 26 ans. C'est ainsi que les étudiants peuvent, sous certaines conditions, bénéficier de bourses attribuées par le Crous ou obtenir des prêts spécifiques.

Ils peuvent également, dans certaines communes, profiter d'une aide attribuée sous la forme d'un revenu minimum étudiant.

Pour les aider à trouver un logement, les jeunes peuvent souscrire un prêt sans intérêt leur permettant d'acquitter le dépôt de garantie. S'ils ont moins de 31 ans, la garantie Visale leur permet de se passer de garant pour louer un appartement.

Dans certains cas, les jeunes de moins de 25 ans peuvent bénéficier du RSA jeunes.

Les aides pour les chercheurs d'emploi

S'il est amené à se déplacer pour rechercher un travail, un demandeur d'emploi peut, sous certaines conditions, bénéficier d'une aide à la mobilité, qui comprend les frais de déplacement, de restauration et d'hébergement.

De son côté, l'aide "Mobili Pass" prend en charge, en partie, un déménagement lié à des raisons professionnelles. D'autres dispositifs aident le chômeur à financer son permis de conduire et lui permettent d'obtenir des billets de train à prix réduits.

A ne pas manquer :  Peut-on annuler une donation ?

Enfin, plusieurs aides, dont certaines financées par Pôle Emploi, permettent aux chômeurs de suivre une formation.

Calculs Seuil Auto Entreprise
© istock

Le cas des parents isolés

Les parents isolés peuvent bénéficier d'aides financières spécifiques. S'ils ne touchent pas de pension alimentaire, ou si son montant est trop faible, ils peuvent prétendre à l'Allocation de soutien familial.

Une personne touchant le Revenu de solidarité active (RSA) et élevant seule un ou plusieurs enfants a droit à une majoration de ce RSA. Elle est versée de manière automatique jusqu'aux 3 ans de l'enfant, ensuite il faut en faire la demande.

Enfin, les parents isolés éprouvant des difficultés à percevoir tout ou partie de leur pension alimentaire peuvent faire appel à L'Agence de recouvrement des impayés de pension alimentaire (ARIPA).

Seniors et retraités

Les aides aux personnes âgées sont elles aussi assez nombreuses. L'Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) remplace le minimum vieillesse. Elle est versée sous certaines conditions d'âge et de ressources.

De son côté, l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) concerne les personnes dépendantes âgées de 60 ans ou plus. Elle contribue au financement du maintien à domicile ou aux frais liés à l'hébergement en maison de retraite.

Par ailleurs diverses aides au logement sont proposées aux personnes âgées. Selon leur situation, elles peuvent bénéficier de l'Allocation personnalisée au logement (APL), de l'Aide sociale à l'hébergement (ASH) ou encore de l'Allocation de logement à caractère social (ALS).

À lire aussi : Les aides sociales auxquelles vous pouvez prétendre