Comment faire marcher son assurance auto pour un phare cassé ?

Votre phare est cassé ? Vous devez le faire réparer très rapidement. Rouler avec un feu endommagé peut être dangereux. Cette réparation à un prix, mais il est possible pour votre assurance de la prendre en charge. Tout dépend de la nature du contrat et des causes. On vous explique tout !

Voiture avec phare cassé
© istock

Phare cassé : que faire ?

Que ce soient les feux arrière ou avant, ces derniers sont des éléments de sécurité indispensables, pour vous ou pour les autres. Ils vous permettent de voir correctement la route et ils signalent votre présence aux autres véhicules.

Si votre phare a été endommagé par un accrochage, par exemple, il faut alerter votre assurance et le faire réparer très vite. Tant que ce n’est pas fait, vous ne pourrez pas rouler la nuit que ce soit un feu avant ou un feu arrière. N’oubliez pas de vérifier si vous avez droit à une voiture de remplacement, le temps de la réparation.

À savoir : Rouler avec un feu cassé est une source d’accident pour vous comme pour les autres véhicules circulant sur la route que ce soit une voiture, un motocycliste ou un cycliste. De plus, le défaut d’éclairage entraine une amende de 68 euros lors d’un éventuel contrôle de police. C’est pour ces raisons que la réparation doit être réalisée très rapidement.

Votre assurance prend-elle en charge le phare cassé ?

Regardez bien votre contrat d’assurance voiture, si celui-ci contient la garantie bris de glace, ce qui est souvent le cas, alors votre phare est pris en charge puisqu’il contient un élément vitré. Il faut savoir cependant que ce n’est pas toujours le cas, car il existe quelques exceptions.

C’est notamment le cas si le conducteur n’a plus son permis de conduire, qu’il ait été suspendu ou annulé, ou s’il était en état d’ébriété. Si votre phare a été endommagé dans le cadre d’un vol, c’est alors la garantie vol qui doit intervenir. Il arrive également que l’assurance refuse l’indemnisation si la responsabilité du conducteur est mise en cause.

A ne pas manquer :  Pourquoi comparer les mutuelles ?

Dans cette situation, si vous n’avez pas l’option Dommages tous accidents, la réparation ne sera pas prise en charge.  Faites donc attention au contenu des garanties de votre contrat d’assurance auto. De nombreuses compagnies permettent la prise en charge de la réparation ou du remplacement des phares avant. Il faut cependant qu’ils aient été montés avant la date de première mise en circulation.

Vérifiez que votre contrat d’assurance contient bien la garantie bris de glace

Lisez les conditions générales qui sont annexées à votre contrat et vérifiez que vous avez bien la garantie bris de glace. Tenez compte également de la franchise et des exclusions éventuelles. Il est très rare que l’assurance vous rembourse la facture totale de la réparation. Le montant qui reste à votre charge est en fait la franchise. Elle est exprimée sous la forme d’une somme précise ou d’un pourcentage. Elle sera déduite automatiquement par l’assurance de la somme qui vous est effectivement remboursée.

La formule bris de glace peut cependant être incluse dans différents types de contrats :

  • Elle peut être proposée sans franchise dans certaines offres au tiers.
  • Elle peut être présente dans les formules tous risques avec ou sans franchise.

Il faut être vigilant au moment où vous souscrivez votre assurance.

Bon à savoir : Souvent les ampoules, les phares et les rétroviseurs sont exclus de la garantie bris de glace. Cela est difficilement compréhensible puisque ce sont des éléments de sécurité indispensables. Il faut donc faire très attention et lire attentivement toutes les clauses de votre contrat avant de le signer.

A ne pas manquer :  Maladie pendant un congé parental : quelles sont les règles applicables ?

Déclaration à l’assurance et cause du sinistre

Les raisons ayant provoqué l’endommagement de votre phare sont cruciales, car la plupart des compagnies prennent en compte les circonstances pour indemniser ou pas le conducteur. Si cet incident est arrivé par votre faute ou s’il a lieu au cours d’un accrochage avec un tiers ou au cours d’un acte de vandalisme… ce n’est pas la même chose pour votre assureur.

Vous devez donc évaluer si les circonstances permettent la prise en charge de  la réparation et bien lire votre contrat.

Déclarer à l’assurance le phare cassé

La déclaration concernant votre feu cassé doit être réalisée de manière correcte. Il faut savoir que si ce dommage provient d’un acte de vandalisme, il faut alors porter plainte dans un commissariat ou à la gendarmerie. Certaines compagnies radient leurs adhérents après la déclaration de trois bris de glace successifs, il faut donc bien réfléchir avant d’engager cette procédure. De plus, il se peut que le montant de la franchise soit tel qu’il soit supérieur ou égal au montant de la réparation. Prenez en compte tous ces éléments avant de faire votre déclaration.

Il faut peser le pour et le contre avant de demander l’intervention de votre assurance. Si vous avez décidé de faire appel à votre assurance, il faut suivre la procédure suivante : vous devez déclarer l’incident dans les 5 jours suivants la date du sinistre. Ensuite, l’assurance peut rembourser la facture inhérente à la réparation ou la prendre directement en charge.  Cette fois encore, vous le vérifiez avec votre contrat.

À lire aussi :