Comment devenir scripte ?

Le scripte supervise la continuité artistique d’un film. Quelles études faut-il faire pour devenir scripte ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier scripte.

Scripte Sur Un Plateau De Tournage Avec Une équipe
© istock

Qu’est-ce qu’un scripte ?

Le scripte joue un rôle essentiel en évitant les incohérences et les erreurs dans les films. Pour ce faire, il prend des notes précises sur les éléments visuels des scènes et prend des photos pour conserver une référence visuelle.

Malgré un tournage réalisé dans le désordre, le scripte assure la cohérence du film en chronométrant chaque scène pour faciliter le montage. Il collabore étroitement avec le réalisateur, le directeur de la photographie et le scénariste.

En fin de journée, il rédige différents rapports :

  • un pour le monteur, détaillant la durée des plans et le jeu des acteurs ;
  • un journalier relatant les événements de la journée ;
  • un compte-rendu pour la production, informant sur l’avancement du travail.

Le scripte, véritable mémoire du plateau de tournage, est un élément clé pour la réussite d’une production cinématographique.

Quel est le salaire d’un scripte ?

Les tarifs horaires pour un scripte débutant peuvent être d’environ 150 € à 300 €, tandis que les tarifs journaliers pour un scripte expérimenté peuvent aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

Comment devenir scripte ?

Se former au métier de scripte (formation initiale)

Certaines écoles proposent des formations spécifiques comme la Femis, le CLCF, 3IS ou l’Insas. Mais d’autres parcours peuvent conduire à cette profession : le BTS métiers de l’audiovisuel, les licences professionnelles en techniques et activités de l’image et du son ou en gestion de production audiovisuelle. Des masters spécialisés en cinéma et audiovisuel sont également accessibles.

A ne pas manquer :  Comment devenir pneumologue ?

Les formations au métier de scripte sont réputées sélectives et difficiles d’accès, avec des concours d’entrée exigeants, comme celui de la Femis. Par conséquent, il est courant de rencontrer des scriptes autodidactes. Toutefois, il est vivement recommandé d’acquérir des compétences et connaissances en suivant une formation adéquate.

Bon à savoir : Les expériences personnelles comme les stages auprès de scriptes confirmés sont un atout. Une culture cinématographique importante et constamment enrichie est indispensable pour exercer ce métier.

Se reconvertir pour devenir scripte (formation continue)

Le BTS est accessible via la formation continue grâce aux Greta (groupements d’établissements publics locaux d’enseignement).

Débouchés et évolutions de carrière

Le métier de scripte, majoritairement féminin, est rare en France : seule une centaine de personnes exerce cette profession. Les débouchés sont limités et les promotions peu fréquentes. Néanmoins, la hausse des productions françaises offre davantage d’opportunités pour les scriptes.

Beaucoup commencent en tant qu’apprentis en assistant des scriptes confirmés pendant quelques années avant de travailler sur des œuvres de fiction. Il est essentiel d’être mobile et d’accepter des horaires décalés.

L’accès à ce métier est difficile, que ce soit pour la formation ou pour l’embauche. La formation peut être réalisée sur le tas, en débutant comme stagiaire puis assistant. Une solide expérience sur les plateaux de tournage est nécessaire pour percer dans ce domaine.

Le statut précaire de ce métier pousse parfois les scriptes à changer de carrière en cours de route. Toutefois, avec du talent, un bon réseau et de la chance, certains peuvent évoluer vers des postes d’assistant-réalisateur ou de chargé de production.

La tendance actuelle voit une répartition des tâches de scripte entre différents membres de l’équipe de tournage, rendant ce métier encore plus incertain.

A ne pas manquer :  Comment devenir oculariste ?

Pourquoi devenir scripte : avantages et inconvénients

Le scripte participe à divers projets et il collabore étroitement avec l’équipe de tournage. C’est une profession créative qui permet de contribuer au processus cinématographique.

En revanche, le scripte exerce une profession précaire liée au statut d’intermittent. L’accès à la profession est difficile, ce professionnel subit des horaires décalés. La mobilité est requise et l’évolution de carrière est limitée.

Les compétences et qualités requises pour le métier de scripte

Le métier de scripte exige des compétences diverses comme une excellente mémoire visuelle, un sens aigu de l’observation, une grande concentration et de la rigueur. La diplomatie, la patience et une bonne dose de psychologie sont également nécessaires pour gérer les personnalités variées au sein de l’équipe de tournage.

Il est indispensable d’être organisé et d’avoir un esprit de synthèse afin de prendre des notes claires et de détecter les incohérences dans le scénario. De plus, un bon relationnel et un goût pour le travail d’équipe sont essentiels, car le scripte collabore étroitement avec le réalisateur et le directeur de la photographie.

La capacité d’adaptation, la discrétion et le calme sont également attendus dans ce métier. Une solide culture cinématographique et générale est un atout majeur, tout comme le fait d’être force de proposition.

L’état du recrutement dans le secteur

L’accès au métier de scripte s’avère complexe. Résider à Paris ou en périphérie sera un atout : la majorité des sociétés de production se situe en Île-de-France. La production cinématographique française connaît une croissance régulière ces dernières années.

À lire aussi :