Comment devenir hotliner ?

Le hotliner est chargé de résoudre les problèmes techniques des clients. Quelles sont les études qui permettent de devenir hotliner ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier hotliner.

Hotliner 
© iStock

Qu’est-ce qu’un hotliner ?

Le hotliner exerce principalement dans le secteur informatique, collaborant avec des éditeurs de logiciels, fabricants de matériel ou fournisseurs d’accès Internet.

Ses missions comprennent la résolution de problèmes rencontrés par les clients, l’installation de logiciels et de matériel, et le conseil sur les produits de l’entreprise. Il doit posséder de solides compétences relationnelles, d’écoute, de patience et des bases techniques solides.

Généralement, le hotliner travaille dans un open space ou une plate-forme téléphonique où il prend les appels entrants. Il peut être amené à travailler en horaires décalés. Son expertise s’étend à divers secteurs (assurance, administration des ventes, banque…).

Bon à savoir : Une expérience en tant que hotliner peut ouvrir la voie à des évolutions professionnelles, notamment dans les domaines commercial et de la conception de nouveaux produits.

Quel est le salaire d’un hotliner ?

Le salaire moyen d’un hotliner en France est d’environ 1800 € à 2500 € brut par mois.

Comment devenir hotliner ?

Se former au métier de hotliner (formation initiale)

Les hotliners sont généralement recrutés avec un diplôme de niveau bac, bac + 2 ou bac + 3, bien que certains postes plus complexes peuvent exiger un profil d’ingénieur.

Des cursus tels que le Bac pro SN, le BTS SIO, la Licence pro métiers de l’informatique, pour n’en citer que quelques-uns, sont des voies communes pour ces professionnels. Cependant, ces exigences peuvent varier en fonction du secteur d’activité.

A ne pas manquer :  Comment devenir webmarketer ?

De nombreuses entreprises offrent une formation interne pour familiariser les hotliners avec leurs produits spécifiques. Enfin, une formation commerciale suivie d’une formation interne est également une voie d’entrée courante dans ce métier.

Se reconvertir pour devenir hotliner (formation continue)

Il est possible de préparer un CAP ou un BTS dans le cadre de la formation continue, proposés par les Greta, groupements d’établissements publics locaux d’enseignement, qui offrent des formations continues pour adultes en mutualisant leurs compétences.

Débouchés et évolutions de carrière

Après quelques années d’expérience en support utilisateur, un hotliner peut bénéficier d’opportunités de progression professionnelle, telles que la conception de nouveaux produits ou services ou l’administration des ressources.

D’autre part, il peut également évoluer vers un poste de technico-commercial où il sera responsable du développement d’un portefeuille clients et de la prospection pour des éditeurs, constructeurs, distributeurs de matériel ou sociétés de services en informatique.

Le métier de hotliner offre divers niveaux d’expertise, notamment dans des secteurs complexes tels que la banque ou l’informatique. Il y a deux principales voies d’évolution pour ces professionnels : rejoindre les services techniques pour résoudre des problématiques produits ou se spécialiser dans la négociation en se tournant vers des carrières commerciales.

Bon à savoir : L’accessibilité du métier aux débutants ne réduit en rien le potentiel d’évolution de carrière pour les hotliners.

Pourquoi devenir hotliner : avantages et inconvénients

Le hotliner a la possibilité de travailler dans différents secteurs comme l’informatique, la téléphonie ou la banque, avec des missions variées et une évolution de carrière possible. Les horaires peuvent être flexibles et le contact avec les clients peut être enrichissant.

En revanche, le métier de hotliner peut être stressant en raison des appels constants, des clients mécontents et des problèmes techniques récurrents. Les horaires peuvent être décalés et les tâches répétitives peuvent être ennuyeuses.

A ne pas manquer :  Comment devenir ostéopathe ?

Les compétences et qualités requises pour le métier de hotliner

Le hotliner doit posséder une solide expertise dans son domaine et une parfaite connaissance des produits de sa société. Ses compétences en informatique, en communication et en langues, notamment l’anglais, sont essentielles.

Il est attentif, rigoureux et organisé, avec une excellente qualité d’écoute pour identifier rapidement les problèmes des clients. La diplomatie, l’enthousiasme et la patience sont des qualités indispensables pour gérer des interlocuteurs parfois impatients ou mécontents.

Le hotliner doit être pédagogue et savoir expliquer simplement les choses à son interlocuteur. Il doit rester courtois en toutes circonstances tout en étant constamment en contact avec les clients.

Son savoir-faire comprend le diagnostic à distance de dysfonctionnements, la configuration de postes de travail et le suivi d’interventions. Il doit également maîtriser les compétences propres au métier exercé et avoir une bonne endurance pour travailler plusieurs heures au téléphone.

Le hotliner est un expert dans son secteur et doit posséder des compétences techniques, relationnelles et linguistiques pour résoudre les problèmes des clients avec patience et diplomatie, tout en représentant positivement l’entreprise pour laquelle il travaille.

L’état du recrutement dans le secteur

Les hotliners sont recherchés dans divers secteurs comme les services informatiques, les entreprises de téléphonie et les banques pour fournir une assistance aux clients. Le marché de l’emploi pour les hotliners est généralement stable en raison de la demande constante pour leurs compétences.

À lire aussi :