Comment devenir démographe ?

Le démographe est un spécialiste de l’étude des populations humaines. Quelles études faut-il suivre pour devenir démographe ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier démographe.

Illustration Graphique Demographie Démographe
© istock

Qu’est-ce qu’un démographe ?

Quel est le rôle du démographe ?

Un démographe analyse les données de population, en se concentrant sur divers aspects. Il commence par élaborer des questionnaires et déterminer la méthode d’investigation. Ces efforts ciblent les requêtes spécifiques de clients. Ensuite, il s’engage dans le traitement et l’analyse des informations collectées, répartissant ces données selon des critères prédéfinis.

Ce processus implique également la formulation d’hypothèses et leur vérification grâce à des calculs appropriés. La finalité de ce travail est de décrypter les causes des phénomènes démographiques et leurs répercussions sur la société, ainsi que de prévoir les tendances futures.

Les résultats, présentés sous forme de synthèses, de graphiques ou de rapports, orientent diverses décisions, qu’il s’agisse de politiques de santé régionales ou de planification de logements. En travaillant dans des institutions publiques ou privées, le démographe offre un précieux soutien aux décideurs.

Il assure enfin la rédaction de rapports détaillés pour ses clients et participe à des événements en tant qu’expert.

Le métier de démographe est plus courant dans la fonction publique, notamment au sein des communes, des communautés d’agglomération, des conseils généraux et régionaux. Les ministères, les organismes d’État et l’INSEE offrent également des opportunités.

À savoir : Il est parfois nécessaire de commencer en tant que chargé d’études pour être recruté.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Un démographe utilise des compétences en statistiques et des méthodologies d’enquête pour interpréter les phénomènes de population, ce qui nécessite une expertise en économie et sociologie. Il possède une large culture générale, avec une aptitude à analyser divers aspects de la société.

A ne pas manquer :  Comment devenir voiturier ?

Ce professionnel applique une méthodologie rigoureuse, évitant les erreurs dans ses calculs grâce à une précision méticuleuse. Sa capacité d’analyse et de synthèse l’aide à interpréter les données, répondant aux questions posées par le client de manière claire. Il possède également de solides compétences en rédaction, ce qui est essentiel pour la rédaction de rapports de recherche de qualité.

La maîtrise de l’anglais est également de plus en plus nécessaire, tout comme un bon esprit d’équipe. Il définit l’objet des études, développe des méthodes de recherche, supervise la collecte d’informations et interprète les résultats. En outre, il offre un soutien scientifique aux autres chercheurs et conseille sur des questions scientifiques.

Comment devenir démographe ? Études et formations

Où se former pour le métier de démographe ?

Pour devenir démographe, cinq ans d’études post-bac sont nécessaires pour obtenir un master en démographie, mathématiques et informatique, sciences économiques et sociales ou sciences sociales.

On peut commencer avec une licence en sciences sociales, concentrée sur la démographie ou les mathématiques appliquées et les sciences sociales. D’autres masters, comme l’économétrie, peuvent être envisagés, avec des parcours comme celui d’expert démographe ou la dynamique des populations.

L’Institut de Démographie à Paris offre des programmes jusqu’au doctorat. En parallèle, des écoles spécialisées telles que l’EHESS, Ensae Paristech, Ensai et Isup délivrent des diplômes pertinents. Pour ceux qui souhaitent aller au-delà d’un master, un doctorat en démographie est possible.

Bon à savoir : Des institutions comme le centre de formation de l’INSEE proposent des séminaires pour approfondir les compétences.

Les diplômes nécessaires

Pour devenir démographe, les diplômes nécessaires sont la licence, la maîtrise ou le doctorat en démographie, statistiques, sciences sociales, économie ou géographie avec une formation approfondie en analyse démographique et méthodes statistiques.

A ne pas manquer :  Comment devenir orthoptiste ?

Quel est le salaire d’un démographe ?

Le salaire d’un démographe est compétitif et peut être compris entre 40 000 € et 80 000 € par an.

Les différents statuts du démographe

Le démographe peut occuper un poste académique tel que professeur ou chercheur ou un poste dans des institutions publiques ou des organisations internationales. Il peut également être consultant indépendant ou analyste de données dans le secteur privé.

Débouchés et évolutions de carrière

Les postes en démographie sont rares, particulièrement dans les établissements publics. Les démographes peuvent travailler dans différents lieux (ministère, observatoire, institut de recherche public) et dans des domaines variés (enseignement, ressources humaines, compagnies d’assurances, cabinets d’architecture, etc.).

Ces professionnels sont souvent des fonctionnaires recrutés par concours. Un démographe a la possibilité de se spécialiser dans divers secteurs, ou de se concentrer sur un domaine spécifique comme la santé ou un secteur géographique.

Avec l’expérience, il peut diriger une équipe ou un service. L’enseignement est aussi une possibilité. Le recrutement pour des postes spécifiques comme le chargé d’études ou le directeur de recherche est généralement effectué par concours.

Pourquoi devenir démographe : avantages et inconvénients

Le démographe contribue à la compréhension des dynamiques de population, influence les politiques publiques et a accès à des données démographiques précieuses. Il mène des recherches stimulantes et peut bénéficier d’une carrière diversifiée.

En revanche, ce professionnel doit relever des défis liés à la collecte et au traitement des données complexes. Il doit également faire face à la concurrence dans le domaine de l’emploi, à une pression pour produire des résultats précis et à des contraintes de financement pour mener des études approfondies.

À lire aussi :