Comment devenir ethnologue ?

L’ethnologue étudie l’ensemble des caractères des ethnies et en déduit des formes générales de structure et d’évolution des sociétés. Quelles études faut-il faire pour devenir ethnologue ? Quel est le salaire de ce spécialiste ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier éthnologue.

Enfants aborigènes
© istock

Qu’est-ce qu’un ethnologue ?

Quel est le rôle de l’ethnologue ?

L’ethnologue étudie les ethnies, c’est-à-dire les regroupements d’individus qui ont en commun une langue, une culture et la conscience d’appartenir à un même groupe. Pour cela, il est amené à vivre en compagnie de différents peuples que ce soit dans des endroits reculés ou dans des capitales. Il observe alors toutes les facettes de leur vie en société : le couple, la famille, la politique, la religion, etc. La cohabitation peut durer plusieurs mois et le scientifique vit totalement immergé dans ce groupement humain afin d’en saisir les codes. Cela lui permettra de découvrir certaines lois liées à la société qu’il observe de l’intérieur.

Les hypothèses qu’il pourra formuler seront décrites dans des rapports qui pourront se faire dans des revues scientifiques, mais aussi dans des livres, des documentaires filmés ou audios. Depuis sa création au XVIIIe siècle, l’ethnologie a été scindée en anthropologie culturelle, économique, politique et sociale et en anthropobiologie. Le chercheur peut choisir d’orienter ses travaux selon différentes spécialités comme l’ethnozoologie, l’ethnomusicologie, l’ethnolinguistique ou l’ethnobotanique.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour devenir ethnologue, il faut être patient et travailler dur pour obtenir un doctorat au terme de 8 années d’études. Par la suite, ce chercheur devra être curieux, rigoureux et avoir un sens de l’analyse. Il lui faudra être sociable et capable de s’adapter à différents environnements pour approcher des personnes venues d’horizons lointains. Un sens de la pédagogie est recommandé pour transmettre son savoir. Il faut également avoir des qualités rédactionnelles pour rédiger des articles ou des livres et avoir une bonne maîtrise de l’anglais pour communiquer avec les scientifiques du monde entier.

A ne pas manquer :  Comment devenir modérateur ?

Comment devenir ethnologue ? Études et formations

Où se former pour le métier d’ethnologue ?

Pour devenir ethnologue, il faut commencer par une licence à l’université, par exemple la licence de sociologie avec parcours sociologie et ethnologie de Lille ou la licence sciences de l’homme, anthropologie-ethnologie proposée par de nombreuses facultés. Après ce diplôme de niveau bac +3, l’étudiant pourra poursuivre jusqu’au doctorat (bac +8) à l’université ou à l’EHESS (école des hautes études en sciences sociales).

Les diplômes nécessaires

Être ethnologue impose d’obtenir un doctorat en ethnologie. Après la licence, l’étudiant obtient son master puis intègre une école doctorale. Il prépare sa thèse sous la supervision d’un directeur de thèse et prépare sa soutenance. Après obtention du doctorat, le jeune chercheur poursuit en postdoctorat pendant un à deux ans avant de passer un concours pour devenir maître de conférences en université ou chargé de recherche en institut de recherche.

Quel est le salaire d’un ethnologue ?

Dans le secteur public, un postdoctorant est rémunéré 1 657,87 € net mensuel avec une prime annuelle de 1 228,93 €. Le maître de conférences et le chargé de recherche perçoivent entre 2 100 € et 3 800 € brut par mois, ce revenu variant en fonction de l’échelon atteint. Un professeur des universités perçoit entre 3 000 € à 6 000 € brut par mois.

Les différents statuts de l’ethnologue

Le postdoctorant a le statut d’Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER). Ce contrat d’un an est renouvelable une fois. Par la suite, l’ethnologue devient fonctionnaire.

Débouchés et évolutions de carrière

À l’université, l’enseignant-chercheur commence en tant que maître de conférences puis pourra devenir professeur des universités par décret du président de la République. Dans un organisme de recherche, le chercheur débute en tant que chargé de recherche avant de devenir directeur de recherche.

A ne pas manquer :  Comment devenir mannequin ?

Les ethnologues peuvent travailler pour des EPSCP (établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel) comme l’université, les ENS ou les écoles centrales. Il peut également être embauché par un organisme public de recherche comme le CNRS ou par des fondations privées, ce qui est plus rare.

Pourquoi devenir ethnologue : avantages et inconvénients

L’étudiant qui se dirige vers l’ethnologie le fait souvent par passion et il est vrai que cette profession lui apportera de grandes satisfactions. Il aura l’occasion d’aller à la rencontre d’autres peuples et d’en retirer un savoir. C’est une profession prestigieuse et valorisante qui permet de faire avancer la science. L’ethnologue a généralement l’occasion de partager le résultat de ses recherches en participant à la production de documentaires ou de livres.

En revanche, ce secteur offre peu d’opportunités de travail et il est difficile d’obtenir un poste de chercheur ou d’enseignant-chercheur. Comme il aura fallu faire de longues études jusqu’au doctorat, cela peut sembler décourageant. Enfin, l’ethnologue doit être prêt à se déplacer pendant de longues périodes pour aller à la rencontre des peuples qu’il étudie. C’est un travail de longue haleine qui demande de la patience.

À lire aussi :