Comment devenir dermatologue ?

Le dermatologue est un médecin spécialisé dans les maladies de la peau, mais aussi des ongles et du cuir chevelu. Ce praticien est également vénérologue, il est spécialisé dans les maladies vénériennes. Quelles études faut-il faire pour devenir dermatologue ? Quel est le salaire d’un dermatologue ? Quelles sont les missions de ce spécialiste ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier dermatologue.

Métier Dermatologue
© istock

Qu’est-ce qu’un dermatologue ?

Quel est le rôle du dermatologue ?

Le rôle du dermatologue consiste à soigner les maladies de peau : acné, eczéma, cancer de la peau, verrues, herpès, couperose, psoriasis, etc. Ce praticien travaille dans un cabinet privé ou à l’hôpital où il reçoit ses patients qui lui exposent leurs symptômes. Ce professionnel est aussi vénérologue, c’est-à-dire qu’il est spécialisé dans le traitement des maladies vénériennes ou infections sexuellement transmissibles (IST).

Il prend également en charge le traitement des grands brûlés et est amené à procéder à des actes chirurgicaux en milieu hospitalier. Les affections cutanées peuvent être des symptômes de troubles psychiques, le dermatologue est donc aussi formé à l’écoute de ses patients afin d’être capable de déceler d’éventuelles pathologies d’ordre psychologiques. De plus en plus d’opérations chirurgicales reposent sur la technique du laser.

Le dermatologue établit un diagnostic, fait passer des examens, prescrit un traitement, fait de la prévention, informe le patient et s’informe lui-même pour suivre les avancées de la recherche. Parmi les traitements les plus pratiqués, on retrouve la photothérapie, la biopsie de la peau, la dermoscopie, la cryothérapie, ou encore les exérèses chirurgicales.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour être dermatologue, il faut avoir les compétences et la patience nécessaires pour suivre un cursus universitaire spécialisé en médecine. Le futur praticien doit développer de l’empathie, un sens de l’écoute ainsi qu’un bon esprit d’analyse. Ses connaissances en médecine générale sont excellentes et il s’informe régulièrement au sujet des découvertes qui sont en rapport avec son domaine d’expertise. En contact de longues heures avec différents patients, il doit être à l’écoute, calme et rassurant. Il a tout intérêt à être pédagogue, surtout s’il souhaite enseigner, et discret, ce que le serment d’Hippocrate lui impose.

A ne pas manquer :  Comment devenir serveur ?

Comment devenir dermatologue ? Études et formations

Où se former pour le métier de dermatologue ?

Le futur dermatologue peut se former dans un CHU ou à l’école de santé des armées. Dans les deux cas, il devra réussir un concours très sélectif (après le bac pour l’ESA et après la première année de médecine pour l’université). Par voie universitaire, l’étudiant réalise 10 années d’études : 6 années de médecine générale puis 4 années de spécialisation en internat qui le mèneront à l’obtention d’un DES dermatologie et vénérologie.

Les diplômes nécessaires

Après le bac, le futur dermatologue réalise une année de médecine avant de passer un concours lui permettant d’obtenir le portail santé. Il obtient alors successivement le DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales), le DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales), le DE (diplôme d’État) en médecine et le DES en dermatologie et vénérologie.

Quel est le salaire d’un dermatologue ?

Le salaire d’un dermatologue est attractif, mais il varie en fonction du secteur dont il dépend. Dans le secteur privé (cabinet ou clinique), les honoraires sont plus élevés que dans le secteur public.

On estime qu’en début de carrière un praticien perçoit un salaire de 3 700 € brut par mois. Celui-ci atteindra en moyenne les 7 000 € brut par mois en fin de carrière.

Les différents statuts du dermatologue

Le dermatologue peut travailler au sein de l’hôpital public ou dans le secteur privé, que ce soit en cabinet ou en clinique privée. Le médecin libéral peut également travailler dans un centre hospitalier, ce qu’il lui permettra de disposer d’un matériel de pointe pour les opérations les plus délicates.

A ne pas manquer :  Comment devenir verrier ?

Débouchés et évolutions de carrière

Le dermatologue peut suivre des formations complémentaires afin de renforcer sa spécialisation. Dans le cadre de l’hôpital public, il peut devenir chef de service, enseignant ou chercheur dans un CHU (centre hospitalier universitaire). Certains dermatologues travaillent également pour des laboratoires pharmaceutiques pour procéder à de la recherche. Il arrive également que ce spécialiste soit missionné par des ONG ou par l’INSERM (institut national de la santé et de la recherche médicale).

Pourquoi devenir dermatologue : avantages et inconvénients

Le dermatologue a l’avantage d’exercer un métier gratifiant au service de la santé de ses concitoyens. Il bénéficie d’une rémunération avantageuse et de la garantie de réaliser une longue carrière.

En revanche, il doit réaliser des études longues, sélectives et éprouvantes. Il est soumis à des astreintes les soirs et week-ends et subit la pression des soignants qui peuvent avoir la vie de leurs patients entre les mains.

À lire aussi :