Comparatif : Les meilleures assurances emprunteur 2023

Représentant près de 30 % du coût total de votre crédit immobilier total, l’assurance emprunteur est un contrat particulièrement important. Les garanties auxquelles vous souscrivez déterminent le montant de vos mensualités. Mais aussi, elles ont une influence sur le taux d’intérêt de votre prêt immobilier. Comment comparer efficacement les assurances emprunteur pour bien choisir la vôtre ? Découvrez tous les éléments essentiels dans notre guide complet.

Assurance Emprunteur
© istock

Qu’est-ce qu’une assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier est un contrat qui couvre les risques d’impayés dans le cadre d’un prêt immobilier. Il s’agit d’une garantie qui prend en charge le remboursement des mensualités en cas de :

  • décès de l’emprunteur ou d’un de ces co-emprunteurs ;
  • invalidité totale ou partielle ;
  • perte totale et irréversible de l’autonomie psychique ou physique ;
  • perte d’emploi, une garantie optionnelle.

Pour quasiment tous les établissements bancaires, l’assurance emprunteur est exigée au moment de la demande de crédit immobilier. En effet, les garanties auxquelles vous avez souscrit ont un impact sur la définition du Taux annuel effectif global de votre prêt.

D’autre part, si la demande de crédit immobilier est réalisée par plusieurs co-emprunteurs, chacun doit souscrire à sa propre assurance. De cette manière, en cas d’accident de la vie d’un des co-emprunteurs, les autres sont entièrement exemptés de la mise en œuvre de leur assurance emprunteur.

L’assurance emprunteur et la Loi Lemoine

Adoptée le 17 février 2022, la loi Lemoine vise à assouplir l’accès à l’assurance emprunteur. Le texte alors axe ses priorités sur :

  • le droit de résiliation, sans frais et à tout moment, de l’assurance emprunteur associée à un crédit immobilier d’un bien non locatif ;
  • l’interdiction de relever des informations sur l’état de santé du souscripteur de l’assurance emprunteur ;
  • le droit à l’oubli des souscripteurs concernés par la convention AERAS « S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé », et plus particulièrement une modification de la grille des garanties invalidité.

Ainsi, la loi Lemoine vous permet de potentialiser l’utilisation d’un comparatif des meilleures assurances emprunteur 2023. En effet, les réglementations de cette législation sont une véritable occasion de mettre tous les futurs emprunteurs sur le même pied d’égalité. Mais surtout, il s’agit d’une barrière à la discrimination de l’octroi d’une assurance emprunteur sur le motif de l’état de santé, actuel ou passé, du souscripteur.

A ne pas manquer :  Quels sont les points à vérifier avant de signer un contrat d’assurance habitation ?

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire pour un prêt immobilier ?

Non obligatoire, mais vivement recommandée, l’assurance emprunteur possède une double vocation : vous couvrir en cas d’accident de la vie et prendre en charge le remboursement de vos mensualités auprès de l’organisme prêteur.

Lors de la souscription de votre crédit immobilier, la banque accorde une importance particulière à la présence d’une assurance emprunteur. Il s’agit d’une garantie qui facilite l’octroi de votre demande de crédit. Mais surtout, plus l’assurance est complète, plus vous avez de chances de voir votre prêt accordé.

Ainsi, en souscrivant à un contrat emprunteur disposant des garanties minimum, ainsi que d’une couverture la plus haute possible, c’est-à-dire, idéalement, une quotité à 100 %, la banque est en mesure de vous octroyer un crédit immobilier à un taux avantageux.

Enfin, généralement, c’est l’établissement bancaire auprès duquel vous réalisez une demande de prêt immobilier qui vous propose une assurance emprunteur. Vous avez toutefois la possibilité de souscrire à un contrat auprès d’un autre assureur.

Les garanties de l’assurance de prêt

Garantie « Décès » d’une assurance emprunteur

La garantie décès couvre le capital restant dû à partir de la date de décès de l’emprunteur. L’application de cette garantie est soumise à 2 conditions :

  • le prêt immobilier contracté a été utilisé pour l’acquisition d’une résidence principale ;
  • la limite du remboursement doit être supérieure à 120 000 €.

Garantie PTIA « Perte Totale et Irréversible d’Autonomie » d’une assurance prêt immobilier

La garantie PTIA d’une assurance emprunteur couvre les mensualités de l’emprunteur touché par une Perte Totale et Irréversible d’Autonomie. Pour cela, 3 conditions sont à réunir :

  • se trouver dans une impossibilité définitive d’exercer une activité rémunérée ;
  • être dans une situation de dépendance absolue d’une tierce personne ;
  • être âgé de 60 à 65 ans.

Garantie ITT « Incapacité Temporaire de Travail » d’une assurance crédit immobilier

La garantie ITT est appliquée lorsque vous subissez une inaptitude temporaire à exercer une activité professionnelle rémunérée. Dans la mesure où cette situation suspend vos sources de revenus, l’assurance emprunteur prend alors le relais des remboursements des mensualités de votre crédit immobilier.

Quelles sont les exclusions de garanties ?

Les exclusions de garanties sont des situations particulières dans lesquelles l’assurance ne peut couvrir le remboursement de votre prêt immobilier. La liste de ces contextes exceptionnels varie selon l’organisme assureur, et on retrouve généralement les cas tels que :

  • la pratique d’un sport jugé dangereux et extrême ;
  • l’exercice d’une activité professionnelle trop dangereuse ;
  • les facteurs de risques liés au tabac et à l’alcool ;
  • la perte de l’emploi de l’emprunteur pour faute lourde ou pour démission.
A ne pas manquer :  Comment comparer et choisir la meilleure assurance-vie ?
Comparatif Assurances
© istock

Comment comparer et choisir son assurance emprunteur ?

Parmi les avantages d'un comparateur d’assurances de prêt immobilier, la multitude d’offres concurrentielles vous permet de bien choisir celle qui correspond à vos besoins en matière de couverture, mais aussi en fonction de votre situation personnelle. Pour bien choisir votre assurance, plusieurs éléments sont à prendre en considération.

Les garanties obligatoires sont non tangibles, tandis que les exclusions de garanties peuvent varier selon les organismes assureurs. De plus, il est capital de bien vérifier les durées de couverture proposées par les différents assureurs : l’indemnisation en cas d’ITT est-elle limitée à 12 ou 36 mois ? Existe-t-il un âge limite pour pouvoir souscrire à l’assurance emprunteur ? Quel est le plafond de prise en charge de vos mensualités en cas d’incapacité à les rembourser ?

Mais aussi, pour bien comparer les offres d’assurance emprunteur, il est capital de prendre en compte le délai de franchise, ou de carence, dans la mise en œuvre d’une des garanties. Par exemple, selon les contrats, le délai de carence peut aller de 30 jours à 90 jours pour une « Incapacité partielle de travail ».

Enfin, un des éléments essentiels de la comparaison entre les assurances concerne la quotité. En effet, certaines assurances rendent obligatoire une quotité de 100 % pour un emprunteur seul. En cas de co-emprunt cette quotité peut être divisée à parts égales ou librement consentie.

Assurance de prêt : comment souscrire ?

La souscription de l’assurance prêt se fait soit auprès de la banque qui vous octroie votre crédit immobilier, soit auprès d’une assurance indépendante. Pour faire le meilleur choix, il est conseillé d’avoir recours à un comparateur en ligne et de prendre le temps de souscrire l’assurance emprunteur qui couvre parfaitement vos besoins.

À lire aussi : Comment emprunter après une maladie grave ?