Comment devenir archiviste ?

L’archiviste est préposé à la conservation des archives. Quelles études faut-il suivre pour exercer ce métier ? Quel est le salaire d’un archiviste ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier archiviste.

Archiviste Débordé Dans Des Piles De Dossiers
© istock

Qu’est-ce qu’un archiviste ?

Quel est le rôle de l’archiviste ?

L’archiviste joue un rôle crucial en rassemblant des documents de diverses origines pour esquisser l’histoire d’une entité. Ces pièces peuvent être issues de sources publiques, privées, ou être acquises lors d’enchères.

La variété est large, des manuscrits anciens aux enregistrements numériques actuels. Une fois collectés, les documents sont triés, classés, indexés, protégés et rangés. Parfois, des documents précieux ou délicats sont conservés sur microfilm.

Grâce à des outils numériques, l’archiviste organise et accède aux archives. Il rend ces dernières disponibles à divers publics qui bénéficient ainsi d’une orientation et d’une assistance dans leurs recherches. Il facilite la lecture de documents anciens et met en place des initiatives valorisantes comme des ateliers ou des expositions.

L’archiviste est généralement employé dans le secteur public (bibliothèques, des musées), mais de plus en plus dans les grandes entreprises. La communication est un élément essentiel de son rôle et il assure la transmission des archives à un public demandeur.

À noter : L’industrie évolue rapidement en raison de l’évolution technologique et de la demande croissante pour la gestion de l’information et la conservation des documents.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Un archiviste efficace doit posséder une solide base académique, notamment des connaissances approfondies en histoire, en droit, et idéalement une maîtrise de plusieurs langues. Il doit également être à l’aise avec les outils technologiques, comme les logiciels spécialisés, tout en restant à l’affût des nouvelles technologies de l’information.

A ne pas manquer :  Comment devenir secrétaire ?

La description archivistique, les normes et le vocabulaire normalisés sont aussi de son ressort. Des qualités personnelles comme la rigueur, la méthode, la minutie, la curiosité et un sens relationnel développé sont essentielles.

L’archiviste doit être capable de s’adapter, d’avoir un amour pour la culture et les lettres, et de faire preuve d’une grande capacité d’écoute. Les compétences relationnelles, comme la pédagogie et la diplomatie, sont également importantes, tout comme une connaissance approfondie de la réglementation en matière de communication d’archives publiques.

Comment devenir archiviste ? Études et formations

Où se former pour le métier d’archiviste ?

Pour devenir archiviste, un cursus post-bac est nécessaire : BUT en information communication spécialisé en métiers du livre et du patrimoine ou licence pro en métiers de l’information.

Des spécialisations sont disponibles, comme la gestion de fonds photographiques ou la documentation audiovisuelle. À bac+5, des masters en archives, un diplôme d’archiviste-paléographe ou une formation de conservateur sont possibles.

Des options spécifiques comme la gestion de patrimoines audiovisuels ou l’histoire civilisation patrimoine sont également disponibles. Enfin, des concours publics peuvent mener au métier d’archiviste.

Les diplômes nécessaires

Pour intégrer la fonction publique en tant qu’archiviste, passer un concours, organisé par les centres de gestion de la fonction publique, est indispensable. Divers chemins académiques sont envisageables pour se préparer.

Au niveau bac +3, des options incluent une licence pro en métiers de l’information, un BUT en information-communication, ou une licence pro en protection et valorisation du patrimoine.

Des formations de niveau bac +5, diplôme d’archiviste-paléographe, diplôme de conservateur, master en métiers des archives ou master en gestion de patrimoines audiovisuels, sont également envisageables.

A ne pas manquer :  Comment devenir brodeur ?

Bon à savoir : Ces diplômes offrent également des débouchés dans le secteur privé.

Quel est le salaire d’un archiviste ?

Le salaire d’un archiviste débutant est en moyenne de 1600 € à 2000 € brut par mois.

Les différents statuts de l’archiviste

Les différents statuts d’un archiviste peuvent être fonctionnaire, contractuel de droit public, contractuel de droit privé, vacataire ou encore travailleur indépendant.

Débouchés et évolutions de carrière

L’archiviste trouve principalement des débouchés au sein de la fonction publique, surtout territoriale, malgré une offre limitée dans les ministères. Les concours permettent l’accès à ces postes.

Par ailleurs, la demande croissante d’archives et les obligations de conservation stimulent l’embauche dans le privé, notamment dans les grandes entreprises et chez les prestataires spécialisés.

Le début de carrière est souvent marqué par des contrats de courte durée, la région parisienne offrant le plus d’opportunités. L’archiviste expérimenté peut diriger un service d’archives.

Ce professionnel passe beaucoup de temps derrière un ordinateur, gérant des documents et archives. En Île-de-France, le secteur de la gestion de l’information et de la documentation offre de nombreux emplois.

Pourquoi devenir archiviste : avantages et inconvénients

L’archiviste travaille dans un environnement culturel et patrimonial, participe à la préservation de l’histoire et de la mémoire collective. Ce métier offre également une certaine stabilité et des perspectives d’évolution de carrière.

Le métier d’archiviste peut impliquer de longues heures de travail sédentaire, des tâches répétitives et fastidieuses, des conditions de travail pouvant parfois être difficiles, des budgets souvent limités, ainsi qu’une forte concurrence pour les postes.

À lire aussi :