Quand le numérique rencontre le secteur du bricolage

La digitalisation est en route. Et tous les secteurs sont concernés, y compris celui du bricolage. Certaines tendances sont remarquées dans ce domaine. Alors, bricolage et numérique font-ils bon ménage ?

Boom du showrooming

Confirmé par le site spécialisé Bricoleur Pro, le succès du numérique est incontestable. Mais dans certains secteurs, l’ubérisation n’est pas encore effective. C’est le cas du marché du bricolage. En effet, les bricoleurs apprécient énormément de faire des comparaisons des différents outils sur le web avant de passer à l’acte d’achat. Selon une étude menée par le CREDOC en 2014 pour le compte de l’Unibal, 57% des bricoleurs débutent leurs recherches sur Internet avant d’amorcer un projet.

Fait étonnant : ils ne sont plus que 10% finalement à venir acheter sur les sites d’e-commerce. Qu’est-ce qui explique ce phénomène ? C’est simple. Il est ici question de showrooming, une pratique de plus en plus adoptée par les consommateurs. Ces derniers se rendent d’abord dans un magasin physique pour toucher les produits et les choisir. Ensuite, ils consultent leur smartphone une fois arrivés chez eux pour faire différentes comparaisons, et essayer de trouver le meilleur rapport qualité/prix chez les distributeurs. Ces clients font très attention aux tarifs et surtout aux avis laissés par les autres internautes. Ils sont ainsi très rares à faire acquisition d’outillage qu’ils ne connaissent pas sur le web.

Les blogs de bricolage pour s’informer

Internet joue aussi un rôle crucial dans l’amélioration des compétences des bricoleurs. Personne ne nait omniscient à ce sujet et il va bien falloir trouver des moyens pour aiguiser ses techniques ou en acquérir de nouvelles. Bien sûr, il existe aujourd’hui de nombreux cours ou stages de bricolage qui permettent d’apprendre dans une ambiance conviviale et avec du matériel à la pointe. Mais pour ceux qui n’auraient pas le temps de participer à ces formations, ils doivent apprendre seuls. Et le web reste leur meilleur allié dans ce cadre. Beaucoup de sites et de blogs mettent en ligne des tutoriels, des conseils et des astuces autour du bricolage pour permettre à tout un chacun de travailler sur de bonnes bases sans laisser la place à l’improvisation.

Les réseaux sociaux pour partager

Difficile de parler de digitalisation sans évoquer les réseaux sociaux. Dans le milieu du bricolage, ils permettent aux bricoleurs de révéler leurs travaux finis en mettant bien souvent en scène des avant/après. N’oublions pas que l’un des facteurs expliquant le succès du bricolage est l’amélioration de l’estime de soi. On se sent fier quand quelqu’un s’émerveille devant l’une de nos réalisations. À travers les réseaux sociaux, les bricoleurs bénéficient de cette reconnaissance.

L’économie collaborative dans le contexte du bricolage

Actuellement, la tendance à l’économie collaborative bat son plein, ce qui explique l’explosion des services d’autopartage et de covoiturage. Ce phénomène s’applique également dans le milieu du bricolage. A savoir qu’il existe beaucoup de matériels très onéreux qui sont parfois indispensables à la réalisation de travaux, mais que malheureusement, on utilise très rarement. Investir dans l’achat de ces derniers n’est donc pas du tout intéressant. Face à ce constat, beaucoup de plateformes proposent la location d’outils de bricolage pour les particuliers. Certains se spécialisent dans la vente de matériels d’occasion également.

Crédit Photo : Aaxiscommerce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.