Virement Drfip : Tout savoir sur ce prélèvement

Vous avez peut-être déjà reçu un virement de la part de la DRFIP, même venant d’une autre région que la vôtre et vous ne savez pas à quoi ça correspond et vous craignez que ce ne soit une erreur. Vous vous demandez à quoi ça correspond, d’autant plus que vous n’avez pas été prévenu. Il est possible également que vous découvriez un prélèvement de la part de cet organisme. Pas de panique, nous vous expliquons les raisons de ces versements. Mais tout d’abord, savez-vous ce qu’est la DRFIP ?

Virement Banque Argent
© Istock

La DRFIP : qu’est-ce que c’est ?

Que se cache-t-il derrière cet acronyme ?

Les DRFIP sont en fait des antennes de la DGFIP qui est en fait la Direction Générale des Finances Publiques, donc les impôts. DRFIP signifie Direction Régionale des Finances Publiques. Sachez donc que tout ce qui provient de ces deux acronymes est relatif aux impôts. Il est également possible d’avoir à faire à DDFIP, la Direction Départementale des Finances Publiques. Sachez que dans tous les cas, ce sont bien les impôts qui ont effectué ce virement sur votre compte bancaire.

La DRFIP, c’est quoi ?

Les DRFIP, ce sont en fait les établissements qui gèrent tous les impôts par région. C’est-à-dire qu’elles sont plus précisément chargées de recouvrer les impôts et de rembourser les trop-perçus pour les particuliers. Elles s’occupent de tous les impôts : l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation, la taxe foncière et même les amendes impayées. Ce qui signifie que si vous devez de l’argent au fisc ou que celui-ci doit vous rembourser d’une certaine somme, c’est la DRFIP qui va créditer ou prélever sur votre compte bancaire.

Ces entités peuvent parfaitement prélever ou effectuer des sommes sur votre compte sans que vous n’ayez été averti ni par courriel ni par courrier. Ce n’est donc pas étonnant que vous soyez surpris.

Argent
© Freepik

À quoi correspond le virement que vous avez reçu ?

La plupart du temps, le virement DRFIP (ou DDFIP ou DGFIP) est une somme qui correspond à un remboursement des impôts. Ces remboursements peuvent correspondre à un trop-perçu ou autre, il est automatiquement crédité sur votre compte sans que vous ayez de démarches à accomplir. Il sera fait par chèque ou par virement si la DRFIP possède votre RIB.

Les raisons peuvent être les suivantes :

  • Durant l’été, les impôts peuvent vous rembourser les crédits d’impôt ou les réductions que vous avez acquis l’année d’avant, si vous en êtes bénéficiaire. En général, ils procèdent à une avance le 15 janvier et le reste est versé entre juillet et août.
  • Si vous êtes mensualisé pour la taxe foncière et la taxe d’habitation, il n’est pas rare d’avoir réglé une trop grosse somme en fin d’année, dans ce cas, le fisc vous rembourse en novembre ou décembre.
  • À partir de cette année, le fisc va procéder à des comparaisons entre ce que vous avez payé au moyen du prélèvement à la source et ce que vous devez effectivement payer grâce à votre déclaration d’impôts. Si l’impôt qui a été pris à la source est trop élevé, alors vous bénéficierez d’un remboursement à partir de l’été 2020.
  • Si vous avez demandé un correctif par rapport aux années précédentes, la DRFIP vous remboursera le trop-perçu par virement.

Il faut savoir que ces virements peuvent provenir d’autres régions que la vôtre tout simplement parce que seules quelques DRFIP peuvent les faire.

Et si vous avez eu un prélèvement ? À quoi peut-il correspondre ?

Si le fisc vous prélève de l’argent et que vous ne savez pas à quoi correspond la somme, voici quelques pistes utiles :

  • Si votre déclaration d’impôt montre que vous devez payer un impôt ou si vous devez rembourser l’avance qui vous a été faite le 15 janvier, celui-ci peut prélever la somme directement et c’est, cette fois aussi, la DRFIP qui le fait.
  • Si vous êtes redevable de la taxe d’habitation ou foncière, ou si les prélèvements ne suffisent pas à en couvrir le montant, la DRFIP peut parfaitement prélever la somme en fin d’année.
  • Le prélèvement à la source ne garantit pas le paiement de tous les impôts, les loyers, les pensions… ne sont pas compris dedans, ils vous prélèvent le 15 de chaque mois un acompte mensuel, cela concerne les revenus professionnels, les revenus des autoentrepreneurs et les revenus fonciers.
  • Si vous avez une dette, des amendes impayées ou des avis à tiers détenteur, la DRFIP peut faire un prélèvement direct sur votre compte.
Compte Banque
© Istock

Comment pouvez-vous savoir à quoi correspond la somme qui vous a été virée ?

Si vous avez reçu de l’argent de la DRFIP, DDFIP ou DGFIP (ou que celle-ci a effectué un prélèvement) sur votre compte bancaire et que vous voulez savoir à quoi correspond cette somme, vous disposez de deux moyens :

Vous pouvez vous connecter à votre espace personnel des Impôts, disponible à partir du site : https://www.impôt.gouv.fr/portail/. Pour ce faire, vous devez suivre cette procédure :

  • Vous devez rentrer votre numéro fiscal et votre mot de passe
  • Vous cliquez ensuite sur l’onglet : consulter ma situation fiscale
  • Puis vous vous rendez sur l’onglet : mes paiements, puis : mes remboursements
  • Vous déroulez alors la liste correspondant aux différents remboursements pour en obtenir le détail

Il est également possible de contacter directement la DRFIP dont vous dépendez, si par exemple vous n’avez pas trouvé de remboursement, dans ce cas il peut s’agir d’une erreur qu’il est préférable de signaler.

Service Client
© Freepik

Vous pouvez vous rendre sur place, les appeler ou tout simplement envoyer un courrier. Voici les principales adresses et contacts de la DRFIP.

  • DRFIP Auvergne Rhône Alpes et département du Rhône: Hôtel des Finances- 3, rue de la Charité – 69 268 Lyon Cédex 02 par téléphone au 04 72 40 84 00 entre 8.30 heures et 12.00 et de 13.30 à 16.00 du lundi au vendredi, sauf le mercredi. Vous pouvez également envoyer un  mail à l’adresse suivante : [email protected].
  • DRFIP Bretagne et département d’Ille-et-Vilaine: Cité administrative – Avenue Janvier – BP 72102 – 35 021 Rennes Cedex 9. Par téléphone au : 02 99 79 80 00 ou en envoyant un fax au : 02 99 29 87 87. Vous pouvez également écrire à l’adresse mail : [email protected].
  • DRFIP Bourgogne Franche Comté et département de la Côte d’Or : 1 bis place de la Banque – 21 042 Dijon Cedex. Vous pouvez également les joindre par téléphone en appelant le : 03 80 59 26 00.
  • DRFIP Centre Val de Loire – 4 place du Martroi – BP 2435 – 45 032 Orléans Cedex 1. Elle est joignable par téléphone au : 02 38 79 69 59 ou par fax au : 02 38 79 69 73. Son adresse mail est : [email protected].
  • DRFIP Grand Est et département du Bas Rhin: 4 place de la République – CS 51002 – 67 070 Strasbourg Cedex Vous pouvez appeler le 03 88 25 37 37.
  • DRFIP Hauts de France et département du Nord : 82 avenue Président-Kennedy – BP 70689 – 59033 Lille Cedex.

Téléphonez au 03 20 62 42 42 ou envoyez un fax au 03 20 62 41 19.

  • DRFIP Ile de France et de Paris : 94 rue Réaumur – 75104 Paris Cedex 02. Appelez le 01 55 80 85 85 ou envoyez un fax au 01 55 80 85 29. Si vous souhaitez la contacter par mail, envoyez votre courriel à cette adresse : [email protected].
  • DRFIP Normandie et département de Seine Maritime : 21 quai Jean-Moulin – 76037 Rouen Cedex. Par téléphone au : 02 35 58 37 37 ou par fax au 02 35 63 80 70 et par courriel à l’adresse : [email protected]
  • DRFIP Nouvelle Aquitaine et département de la Gironde : 24 rue François-de-Sourdis – BP 908 – 33060 Bordeaux Cedex. Vous pouvez appeler au 05 56 90 76 00 ou envoyer un fax au 05 57 81 66 54.
  • DRFIP Occitanie et département de la Haute-Garonne : 34 rue des Lois – 31039 Toulouse Cedex 09. Par téléphone au : 05 61 10 67 00. Vous pouvez enfin envoyer un courrier à : [email protected].
  • DRFIP PACA et département des Bouches-du-Rhône : 16 rue Borde – 13357 Marseille Cedex 20, téléphone : 04 91 17 91 17 et mail : [email protected].
  • DRFIP Pays de la Loire et département de la Loire Atlantique : 4 quai de Versailles – BP 93503 – 44035 Nantes Cedex 1 ou par téléphone au 02 40 20 50 50 ou fax au : 02 40 20 18 65. L’adresse mail est la suivante : [email protected]
  • DRFIP Corse et Corse du Sud : 2 avenue de la Grande-Armée – BP 410 – 20 191 Ajaccio Cedex. Elle est joignable au 04 95 23 51 50 ou par fax au 04 95 22 56 97, ainsi que par mail à l’adresse suivante : [email protected].
  • DRFIP Guadeloupe : Route de Bologne – ZI de Calebassier – 97 100 Basse-Terre. Par téléphone, appelez le +590 590 99 24 27 ou le +590 590 99 14 20 et par mail, voici l’adresse où l’envoyer : [email protected].
  • DRFIP Guyane : Rue Fiedmond – 97 300 Cayenne. Le téléphone est le +594 5 94 29 91 91 et leur fax, le +594 5 94 29 91 90. Il est possible d’envoyer un mail à l’adresse suivante : [email protected].
  • DRFIP La Réunion : 7 avenue André-Malraux – CS 21015 – 97744 Saint-Denis Cedex 9 ou par téléphone au : 02 62 90 88 00, ainsi que par mail à [email protected].
  • DRFIP Martinique : Jardin Desclieux – BP 654 et 655 – 97263 Fort-de-France Cedex. Il est possible de téléphoner au +596 596 59 07 07 ou d’ envoyer un fax au +596 596 60 99 54, ainsi qu’un mail à [email protected].
  • DRFIP Mayotte : Avenue de la Préfecture – BP 501 – 97600 Mamoudzou. Vous l’appelez au +269 2 69 61 16 40 ou vous lui envoyez un fax au +269 2 69 61 18 60.Il est également possible de la joindre par mail à l’adresse : [email protected].

À lire aussi :