6 points à prendre en compte pour bien choisir son contrat d’assurance vie

Vous avez envie d’investir dans l’assurance-vie, mais face à une offre très diversifiée et aux multiples propositions de fonds, vous êtes décontenancé. Il existe en effet en France plus de 1 0000 contrat d’assurance-vie. Alors pour vous aider à faire le bon choix et investir correctement, voici quelques précieux conseils.

Assurance Vie Choisir
© iStock

L’assurance-vie en quelques mots

Épargner en vue de la retraite, pour devenir propriétaire, pour financer les études de vos enfants… Les objectifs de l’assurance-vie peuvent être très différents suivant chacun. Ce produit présente de nombreux avantages que ce soit en termes de choix du support d’investissement ou d’avantages fiscaux au moment de la succession du souscripteur ou de son vivant. De plus, c’est un investissement que vous pouvez récupérer à tout moment sous forme de rachat. Le souscripteur peut désigner un ou des bénéficiaires.

Comme votre assurance vie vous accompagnera durant quelques années et c’est un point positif au niveau de la fiscalité, il faut la choisir avec attention et en particulier faire attention à certains points très importants.

Le choix de votre assureur

Quand vous sélectionnez une assurance-vie, vous choisissez également votre assureur. Et ce n’est pas un acte anodin puisque c’est lui qui gère votre contrat et qui garantit l’encours du fonds en euros pour lequel vous avez opté. Il est préférable de ce fait de privilégier les acteurs connus qui ont déjà une bonne réputation et qui vont chercher à la conserver. Que ce soit une filiale d’un établissement bancaire, d’une mutuelle ou d’un groupe d’assurances, ce choix reste primordial. Voici un exemple concret pour illustrer cette vision : la plupart des assurances-vie proposées par les banques sont relativement mal gérées, et ceci pour une raison toute simple. L’offre étant renouvelée sans cesse, les contrats anciens sont le plus souvent délaissés. Méfiez-vous également des assurances qui proposent de verser des bonus. Ils s’adressent généralement aux gros contrats au détriment des autres types de souscripteurs.

La diversification de vos contrats et avoirs

Pour limiter les risques, vous pouvez parfaitement choisir de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Cet adage très connu s’applique parfaitement aux produits d’épargne et notamment à l’assurance-vie. Puisque vous pouvez souscrire plusieurs contrats d’assurance-vie, pourquoi ne pas faire jouer la concurrence ? Vous choisissez plusieurs contrats auprès d’assureurs différents et ainsi vous limitez les risques que vous prenez.

Il faut savoir en effet que chaque contrat d’assurance-vie est garanti par l’État à hauteur de 70 000 euros par assuré et par assurance. Cette garantie portant sur vos avoirs. En répartissant vos contrats correctement, vous ne dépasserez pas les 70 000 euros qui sont versés par assurance.

Grâce au comparatif d’assurance vie en ligne, il est assez simple de faire le meilleur choix, diversifier devient de ce fait un jeu d’enfant.

Assurance Vie Investir
© iStock

Opter pour le bon rendement

Le rendement est un critère très important pour juger de la qualité de l’assurance-vie, surtout quand on parle du fonds en euros. Il faut bien regarder les taux nets de frais ayant été servis au cours des dernières années. Faites attention à ce que ces derniers soient bien réguliers.

Vous pouvez également remarquer que certains contrats proposent la présence de fonds en euros atypiques, ils rapportent généralement plus que le fonds en euros traditionnels et bénéficient des mêmes garanties. C’est le cas par exemple des fonds investis sur l’immobilier ou des fonds partiellement investis dans les actions.

Faites attention aux frais

Les frais sont également déterminants pour le choix que vous allez faire, ils sont classés en diverses catégories :

Les frais de gestion : ils sont déduits chaque année du montant de votre placement. Ils réduisent de ce fait la rémunération de votre contrat.

Les frais d’arbitrage : ce sont les frais qui sont imputés quand vous changez de supports ou d’unités de compte. Si vous choisissez de vendre un fonds afin d’en acheter un autre, vous allez payer des frais d’arbitrage. Leur importance dépend donc des arbitrages que vous allez effectuer.

Les frais sur les versements : ce sont les frais les plus importants puisqu’ils viennent en déduction de vos versements. Par exemple si ces derniers sont fixés à 3 %, cela signifie que quand vous versez 1 000 euros, en  fait la somme placée sera de 970 euros en réalité. Cela diminue alors le rendement du produit. Il existe aujourd’hui des contrats d’assurance-vie, nouvelle génération sur Internet qui proposent des contrats sans frais sur les versements.

Les options de gestion

Si vous avez dans l’idée d’investir sur les marchés, les options d’arbitrage restent un critère qu’il ne faut pas prendre à la légère. Par exemple, la possibilité offerte par le stop loss permet de déterminer la somme maximale que vous acceptez de perdre sur une unité de compte. Il existe de nombreuses options qui sont des aides pour mieux gérer votre ou vos contrats et en tirer le meilleur parti. En revanche, très souvent elles sont payantes, soyez donc vigilant.

À lire également : Assurance vie : Comment choisir entre les différents profils de gestion ?

Pensez aux options prévoyance

Beaucoup de souscripteurs négligent trop souvent cette option qui est pourtant intéressante. L’objectif est de garantir un montant minimum qui sera versé en cas de décès du souscripteur.

À lire aussi :

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.