Le choix des garanties pour l’assurance habitation

L'assurance habitation permet de protéger l'assuré en couvrant les dépenses suivant certains dommages et sinistres. Elle est obligatoire et assure une indemnisation en cas d'incendie, de cambriolage ou d'inondation. Comme le socle de base assure une protection minimale, hors assurance habitation multirisque, l'assuré peut souscrire certaines garanties optionnelles pour la renforcer.

Assurance Habitation Garanties
© istock

Ce qu'il faut savoir sur l'assurance habitation

Tout locataire doit souscrire une assurance habitation, qu'il doit présenter à son bailleur au moment de conclure le contrat de location. Cette assurance assure une couverture minimale et concerne uniquement les dommages causés aux tiers (les responsabilités civiles du locataire et de vie privée) et au logement (garantie risques locatifs). À ce socle obligatoire viennent ensuite s'ajouter les garanties de votre assurance habitation, afin de renforcer la protection initiale.

La responsabilité civile constitue la base de cette couverture obligatoire. Elle concerne aussi bien les biens meublés, non meublés, que les hébergements à titre gratuit et les copropriétaires. Dans le cas où l'assuré est responsable des dommages, elle prévoit l'indemnisation des tiers et des voisins. Cela s'applique donc dans le cas où le sinistre qui démarre chez l'assuré s'étend et cause des dégâts chez les voisins. La responsabilité civile est également obligatoire pour les propriétaires depuis la loi ALUR de 2015, pour la garantie civile envers voisins, locataires, copropriété et tiers. Par contre, pour vous protéger des dommages au même titre que les tiers impactés, il faut se tourner vers la responsabilité civile familiale, également appelée responsabilité civile vie privée.

Les autres garanties obligatoires couvrent les incendies, les dégâts des eaux, les attentats et actes de terrorisme, les catastrophes naturelles, climatiques ou technologiques ainsi que la défense pénale et le recours en cas d'accident. L'assurance habitation prévoit également des exclusions de garantie. Il s'agit d'éléments exclus de la couverture en cas de sinistre. Ces éléments varient en fonction des assureurs et sont stipulés dans une clause dans le contrat.

A ne pas manquer :  Assurance habitation : une obligation légale ou un choix personnel ? Découvrez ce que dit la loi !

Les personnes qui recherchent un maximum de protection préfèrent opter pour l'assurance multirisque habitation (MRH). Les autres préfèrent se tourner vers une protection sur mesure en fonction de leurs besoins. Cette option est préférable pour les logements de petite taille, comme les studios d'étudiants ou les 2 pièces.

alt = garanties assurance habitation
© istock

Les garanties supplémentaires usuelles

Le choix des garanties optionnelles dépend tout d'abord de vos biens à protéger. Le capital mobilier fait partie des critères pris en compte pour évaluer le taux de cotisation optimale pour vous protéger. Les besoins ne seront pas pareils entre un studio d'étudiant et une maison familiale par exemple. La protection bris de glace permet une indemnisation en cas d'incident ménager ou quand un élément en verre est endommagé suite aux intempéries (grêle, inondation, etc.). Si le bris de glace est occasionné par une tentative d'effraction, la garantie concernée est celle contre le vol.

La garantie intempéries, hors catastrophe naturelle et tempête, est exclue dans la plupart des villes. Il est toutefois recommandé de la prendre en option si la région dans laquelle vous vous trouvez est une zone à risque. À savoir que toutes les assurances habitation prévoient une garantie TOC (Tempête, Ouragan et Cyclone). Elle protège l'assuré des dommages causés par le vent et ses effets, ainsi que par la neige, la grêle et le gel.

La garantie optionnelle liée aux dommages électriques couvre certains appareils électriques du logement. Il s'agit des appareils high-tech, de l'électroménager et également des installations électriques. Pour faire l'objet d'une indemnisation, le sinistre doit être lié à une surtension. La garantie contre le vol, le cambriolage et le vandalisme peut couvrir les biens perdus ou abîmés lors d'un cambriolage. Pensez à bien vous renseigner auprès de votre assureur avant de souscrire. La garantie dommage aux biens assure la protection des biens personnels. L'indemnisation est prévue en cas de détérioration ou de destruction en fonction des conditions stipulées dans le contrat.

A ne pas manquer :  Assurance emprunteur : comment économiser grâce à la concurrence ? Découvrez nos astuces !

Pour vous protéger juridiquement, vous pouvez souscrire une garantie protection juridique de l'assurance habitation. Elle permet de prendre en charge les frais liés à des procédures judiciaires si vous entrez en litige avec des tiers. La garantie contre les accidents de la vie, généralement associée dans l'assurance habitation pour les accidents domestiques, permet une indemnisation des dommages corporels de l'assuré. C'est une équivalence de la responsabilité civile couvrant les tiers.

Si vous avez une piscine ou une dépendance dans votre habitation, il faudra souscrire des garanties spécifiques pour les protéger. Si l'habitation doit être évacuée pendant un temps suivant le sinistre, l'assuré qui aura souscrit une assurance habitation et perte financière verra ses frais de relocation pris en charge. Il s'agit par exemple des frais d'hôtels et de première nécessité.