Comment devenir chiropracteur ?

Le chiropracteur soigne différentes affections en manipulant des vertèbres. Quelles études faut-il faire pour devenir chiropracteur ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier chiropracteur.

chiropracteur
© istock

Qu’est-ce qu’un chiropracteur ?

Quel est le rôle du chiropracteur ?

Le rôle du chiropracteur consiste à manipuler la colonne vertébrale pour soulager les douleurs dorsales de ses patients. Ce spécialiste des vertèbres peut intervenir en amont pour anticiper certains maux. Il peut également soigner de nombreux troubles liés au système musculo-squelettique. Enfin, il réalise un suivi dans le temps pour s’assurer que la santé du patient s’améliore.

Il pourra intervenir sur les douleurs liées au rachis comme les torticolis, les lumbagos, les sciatiques ou les vertiges. Il pourra aussi intervenir sur les céphalées, les migraines ou les douleurs oculaires. Enfin, il est habilité à soigner les affections des articulations : ce spécialiste du dos est aussi un expert de la mobilité des articulations.

Avant de manipuler le patient, le chiropracteur s’entretient avec lui et peut demander des examens complémentaires (scanner, IRM, radio…). Il identifie des points de blocage et établit une méthode de traitement. Quand il a identifié le problème, il effectue des gestes manuels comme des pressions, des impulsions ou des ajustements chiropractiques. Ces derniers peuvent autoriser l’usage d’un matériel spécifique. La manipulation du chiropracteur permet au système nerveux de communiquer normalement avec l’appareil locomoteur.

Il n’est pas utile d’avoir une prescription médicale pour aller voir un chiropracteur. Ce spécialiste est habilité à manipuler ses patients. Il n’est pas médecin, mais peut compléter un suivi médical, notamment rhumatologique ou neurologique. Ce spécialiste peut prescrire des exercices physiques et peut prodiguer des conseils liés à l’hygiène de vie du patient.

A ne pas manquer :  Comment devenir vétérinaire ?

Notons que la chiropractie n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale. Mais certaines mutuelles peuvent rembourser un certain nombre de séances au cours de l’année.

On compte 100 000 chiropracteurs dans le monde et 1 400 en France qui interviennent avec le statut de libéral.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Le chiropracteur doit être à l’écoute et empathique. Il lui faut un bon esprit d’analyse et de la pédagogie. Il faudra également qu’il puisse se rendre disponible en cas d’urgence. Il aura aussi besoin d’être en bonne forme physique pour pouvoir manipuler convenablement ses patients. Ce professionnel nécessite d’être habile de ses mains et il faut qu’il puisse rassurer ses patients. Un sens de la psychologie est souvent utile pour permettre aux patients de se détendre avant une intervention.

Comment devenir chiropracteur ? Études et formations

Où se former pour le métier de chiropracteur ?

La chiropraxie est reconnue depuis 2002 (loi Kouchner) et réglementée depuis 2011. L’étudiant qui désire se former doit passer par l’IFEC (institut franco-européen de chiropraxie), le seul établissement à délivrer un diplôme de docteur en chiropraxie. Sans ce diplôme, il est impossible d’exercer en France. Il s’agit d’une école privée implantée à Ivry-sur-Seine (94) et à Toulouse (31). Les frais de scolarité s’élèvent à 50 000 € pour 5 ans et il faut avoir un bac scientifique pour s’inscrire. Notons que cette inscription se réalise en dehors de Parcoursup à la suite du dépôt d’un dossier, d’un test et d’un entretien.

Pendant cette formation, l’élève suit des cours pratiques et théoriques, effectue des stages en neurologie, en orthopédie, en rhumatologie ou en imagerie. En 5e année, il faut également effectuer un stage de 15 mois dans un des centres affiliés à l’IFEC. Avec le diplôme de l’IFEC, il est possible d’exercer dans le monde entier.

A ne pas manquer :  Comment devenir archéologue ?

Les diplômes nécessaires

Le diplôme nécessaire et suffisant est le doctorat en chiropraxie.

Quel est le salaire d’un chiropracteur ?

Le revenu d’un chiropracteur dépend de la zone géographique où il intervient, du montant de ses séances et du volume de sa clientèle. Une séance de chiropractie est facturée entre 40 € et 70 €. Ce professionnel exerce en libéral et déclare un chiffre d’affaires, selon l’IFEC, situé entre 20 000 € et 60 000 € par an.

Les différents statuts du chiropracteur

Le statut d’un chiropracteur est celui d’un libéral.

Débouchés et évolutions de carrière

L’IFEC permet à l’étudiant en chiropractie de se spécialiser en imagerie, en orthopédie ou en neurologie. Ce professionnel pourra aussi se spécialiser dans le traitement des enfants ou des sportifs.

Les jeunes diplômés commencent généralement par des remplacements avant d’intégrer un cabinet. Au bout de quelques années, ils pourront éventuellement reprendre ou créer une structure.

Pourquoi devenir chiropracteur : avantages et inconvénients

Le chiropracteur est un professionnel du soin : son rôle est positif. Cette profession valorisante permet également de percevoir une rémunération satisfaisante.

En revanche, il faudra débourser 50 000 € pour se former. Le chiropracteur a de lourdes responsabilités lorsqu’il manipule de corps de ses patients.

À lire aussi :