Comment devenir psychologue clinicien ?

Le psychologue clinicien accompagne les patients souffrant de troubles psychologiques. Quelles études faut-il faire pour devenir psychologue clinicien ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier psychologue clinicien.

psychologue prenant des notes sur sa patiente
© istock

Qu’est-ce qu’un psychologue clinicien ?

Quel est le rôle du psychologue clinicien ?

Si le psychiatre est docteur en médecine, ce qui n’est pas le cas du psychologue clinicien. Ce dernier n’est pas non plus psychanalyste puisque la psychanalyse est une thérapie particulière basée sur une méthode fondée par Freud. Il existe différents types de psychologues comme le psychologue du travail, le psychologue social, le psychologue cognitiviste, le psychologue PJJ ou encore le psychologue de l’Éducation nationale. Mais le psychologue clinicien a une mission bien particulière.

Ce spécialiste du comportement et des troubles psychologiques est chargé d’évaluer ses patients grâce à une écoute empathique. Il les observe, rédige des bilans, fait passer des tests et conseille les personnes en souffrance. Il peut repérer un trouble du comportement ou un problème d’adaptation et il sera en mesure de proposer des exercices pouvant améliorer la qualité de vie de l’individu.

Le psychologue clinicien travaille en cabinet, dans des centres spécialisés, à l’hôpital public ou dans des cliniques privées. Il intervient auprès de tout type de public, qu’il s’agisse d’enfants, d’adultes ou de personnes âgées. Ce spécialiste peut être mandaté par la justice pour réaliser une expertise dans le cadre d’une enquête.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour suivre des études de psychologie, il faut être prêt à étudier jusqu’en master. Ces études demandent une grande force de mémorisation, de concentration et de réflexion. Lorsqu’il est dans la vie active, le psychologue clinicien doit être intéressé par l’humain et par son comportement.

A ne pas manquer :  Comment devenir greffier ?

Doué d’une grande capacité d’écoute, il est émotionnellement stable, respectueux et empathique. La patience et l’objectivité sont des qualités qui lui seront utiles tout au long de sa carrière. Ce professionnel est amené à converser avec différents publics, il faut donc qu’il dispose d’une bonne culture générale et qu’il puisse s’adapter à différentes personnes.

Comment devenir psychologue clinicien ? Études et formations

Où se former pour le métier de psychologue clinicien ?

La formation de psychologue clinicien se fait soit à l’université soit à l’École de psychologues praticiens de l’institut catholique de Paris ou à l’EPP (École de psychologues praticiens) de Paris ou Lyon.

Les diplômes nécessaires

Pour devenir praticien, il faut a minima un master dans l’une de ces spécialités :

  • Psychologie
  • Psychologie : psychopathologie clinique psychanalytique
  • Psychologie clinique, psychopathologie et psychologie de la santé
  • Psychologie de l’éducation et de la formation
  • Psychologie sociale, du travail et des organisations

Avec un doctorat en psychologie clinique, ce professionnel pour devenir chercheur dans un organisme public de recherche comme le CNRS ou enseignant-chercheur à l’université.

Le psychologue clinicien peut aussi obtenir un diplôme de psychologue de l’école de psychologues praticiens de l’institut catholique de Paris ou un diplôme de psychologue de l’EPP.

Dans tous les cas, il devra suivre un stage professionnel et il aura l’obligation de s’inscrire au répertoire Adeli.

Quel est le salaire d’un psychologue clinicien ?

Un psychologue clinicien débutant perçoit une rémunération de 1 700 € brut par mois et ce revenu pourra évoluer jusqu’à 2 300 € brut par mois, voire 2 800 € brut par mois. Il pourra compléter son salaire par des revenus additionnels s’il intervient également en tant que thérapeute, par exemple en tant que psychanalyste. Il faudra alors qu’il se soit formé de façon spécifique.

A ne pas manquer :  Comment devenir avocat ?

Les différents statuts du psychologue clinicien

Le psychologue clinicien peut être praticien hospitalier s’il travaille à l’hôpital public, fonctionnaire s’il est chercheur ou enseignant-chercheur, salarié s’il travaille dans une clinique et travailleur indépendant s’il s’installe à son compte.

Débouchés et évolutions de carrière

Le psychologue clinicien peut s’installer à son compte en créant un cabinet, il peut également travailler pour l’Hôpital public ou pour une clinique privée.

Ce spécialiste peut aussi s’inscrire dans une école doctorale dans laquelle il rédigera une thèse. Cela lui permettra d’obtenir un doctorat et de devenir chargé de recherche ou maître de conférences. Avec une HDR (Habilitation à diriger des recherches), il pourra même devenir directeur de recherche ou professeur des universités.

Pourquoi devenir psychologue : avantages et inconvénients

Même si les études en psychologies sont longues, le psychologue clinicien n’aura pas eu à suivre le difficile parcours universitaire des médecins. C’est pourtant un professionnel du soin qui permet à de nombreux patients de vivre mieux.

Le psychologue clinicien peut être amené à subir des heures d’astreinte en soirée ou durant les week-ends. Le discours de certains patients peut être difficile à entendre et il arrive que certains d’entre eux aient un comportement dangereux.

À lire aussi :