Reconversion professionnelle : devenir aide-soignante

Si vous comptez changer de métier, la profession d'aide-soignante offre d'intéressantes perspectives. En effet, plus de 200.000 postes devraient se libérer dans les années à venir. Pour exercer ce métier exigeant, il faut obtenir un diplôme d'État et suivre une formation spécifique.

Aide Soignante
@ istock

Aide-soignante : missions et nature du métier

Très majoritairement exercé par des femmes, le métier d'aide-soignante consiste à s'occuper des patients. Au cours de ses tournées régulières, de chambre en chambre, l'aide-soignante veille à leur hygiène, en aidant certaines personnes à faire leur toilette et en changeant les draps et les couches des malades.

Elle prend aussi la température et la tension des patients. Elle est également chargée de leur apporter leurs repas, aidant à manger certains malades.

L'aide-soignante prend également le temps d'écouter les patients, répondant à leurs questions et les rassurant s'ils éprouvent des craintes. C'est donc un métier exigeant, qui s'exerce durant de longues heures, souvent la nuit ou le week-end. Il demande une certaine endurance physique, mais aussi une véritable empathie et un sens du contact.

On trouve surtout les aides-soignantes dans les hôpitaux ou les maisons de retraite. Mais d'autres structures de soins, des crèches ou encore des associations peuvent également en accueillir.

Comment devenir aide-soignante?

Si, dans le cadre d'une reconversion professionnelle, vous voulez devenir aide-soignante, il vous faut d'abord obtenir le diplôme d'État d'aide-soignant, ou DEAS. Seuls les candidates, ou les candidats, âgés d'au moins 17 ans peuvent se présenter au concours d'entrée.

Les titulaires de certains diplômes, comme le baccalauréat ou un CAP petite enfance, ne sont soumis qu'à l'épreuve orale d'admission, qui dure une vingtaine de minutes. Les autres candidats doivent d'abord passer l'épreuve écrite d'admissibilité.

A ne pas manquer :  Créer son Auto-entreprise : avantages et inconvénients

Si le candidat réussit le concours, il doit suivre une formation d'aide-soignante, qui dure 10 mois. Elle comprend à la fois une partie pratique, qui dure 6 mois, et un ensemble de cours théoriques. C'est à la suite de cette formation que le DEAS est remis aux candidats.

Si, après avoir envoyé à votre futur employeur un cv et une lettre de motivation aide soignante, votre candidature est retenue, on vous proposera un entretien d'embauche.

Devenir Aide Soignante
@ istock

Salaire et perspectives de carrière

Un plan de reconversion professionnelle comprend nécessairement l'étude de la rémunération qu'offre votre futur métier.

L'aide-soignante étant une fonctionnaire, appartenant à la fonction publique hospitalière, le montant de son salaire dépend à la fois de son grade et de son ancienneté. Depuis 2017, il existe deux grades d'aides-soignantes, l'ensemble de la carrière étant divisée en 12 échelons.

À titre d'exemple, une aide-soignante placée au 1er échelon, touchera un salaire brut mensuel de 1.537 euros mensuels. De son côté, le salaire brut d'une aide-soignante principale en début de carrière sera de 1.616 euros.

À ce salaire, s'ajoutent diverses primes et indemnités, notamment pour les astreintes et le travail de nuit.

Après avoir acquis une certaine expérience professionnelle, l'aide-soignante peut s'orienter vers certaines spécialités et devenir, par exemple, agent de chambre mortuaire. Au bout d'un certain temps, elle peut aussi songer à devenir infirmière.

À lire aussi : Comment devenir agent immobilier ?