Impôts 2022 : le nouveau barème des frais kilométriques

Les personnes qui font énormément de kilomètres seront heureuses, car l’indemnité kilométrique a augmenté en 2022. Cette hausse est de 10 %. Quel est le nouveau barème et qui est concerné ? Nos réponses !

Indemnités Kilométriques
© istock

Le barème des indemnités kilométriques en quelques mots

Vous faites de nombreux déplacements dans le cadre de votre travail, et vous avez décidé d’appliquer le régime des frais réels ? Les barèmes kilométriques vous concernent directement. Celui de 2022 est valable pour les dépenses effectuées en 2021 pour les véhicules et les deux-roues. Ces derniers ont été publiés officiellement le 13 février 2022. L’indemnité a augmenté de 10 % pour compenser la montée des prix de l’essence. Cette hausse permettra ainsi à certains ménages de faire des économies substantielles. Le gain peut être de 150 euros par déclaration personnelle.

Quelles sont les personnes concernées par cette hausse ?

Les bénéficiaires de cette aide sont ceux qui sont amenés à parcourir de nombreux kilomètres dans le cadre de leur activité professionnelle. Une condition toutefois : avoir opté pour le régime des frais réels. Ce dispositif concernerait 2.5 millions de foyers. Il permet en moyenne d’économiser 150 euros sur votre déclaration d’impôt. Il faut savoir qu’en optant pour ce dispositif, vous renoncez à l’abattement forfaitaire de 10 %.

Les frais de déplacement pris en compte sont ceux qui concernent le transport de votre domicile à votre lieu de travail, ainsi que ceux qui concernent les déplacements que vous êtes amenés à effectuer durant vos heures de travail, la double résidence et le déménagement. Le barème varie en fonction de la puissance de votre véhicule. Il concerne également les frais d’entretien et de réparation, le carburant, la dépréciation du véhicule, l’assurance et les dépenses en pneumatique. Les frais doivent être justifiés par le biais des factures.

A ne pas manquer :  Comment ne plus payer légalement la redevance télé ?

À lire également : Taxe foncière 2022 : quelle augmentation cette année ?

Quel est le nouveau barème pour les voitures ?

Sachez que depuis 2021, le barème est majoré de 20 % si vous utilisez une voiture électrique.

Voici le barème de 2022 :

Puissance administrative Jusqu’à 5 000 kilomètres De 5 001 à 20 000 kilomètres Au-delà de 20 000 kilomètres
Jusqu’à 3 CV D (distance parcourue) x 0.502 (D x 0.3) + 1007 euros D x 0.35

 

4 CH D x 0.575 (D x 0.323) + 1 262 euros D x 0.387
5 CH D x 0.603 (D x 0.339) + 1 320 euros D x 0.405
6 CH D x 0.631 (D x 0.335) + 1 382 euros D x 0.325
À partir de 7 CH D x 0.661 (D x 0.374) + 1 435 euros D x 0.446

D est égal à la distance parcourue

Quel est le nouveau barème pour les deux-roues de moins de 50 cm3 ?

Jusqu’à 3 000 kilomètres De 3 001 à 6 000 kilomètres Au-delà de 6 000 kilomètres
D x 0.299 D x 0.07 + 458 euros D x 0.162

Quel est le barème pour une motocyclette ?

Puissance administrative Jusqu’à 3 000 kilomètres De 3 001 à 6 000 kilomètres Au-delà de 6 000 kilomètres
1 ou 2 CH D x 0.375 (D x 0.094) + 845 euros D x 0.234
3,4,5 CH D x 0.444 (D x 0.071) + 1 099 euros D x 0.261
Plus de 5 CH D x 0.575 (D x 0.068) + 1502 euros D x 0.325

Comment réaliser le calcul des frais kilométriques ?

L’indemnité kilométrique est calculée selon la distance parcourue, mais également en fonction de la puissance fiscale de votre véhicule. C’est une donnée que vous retrouvez sur votre carte grise. Nous allons vous présenter deux exemples pour vous donner une idée du barème applicable.

Si vous possédez une voiture d’une puissance fiscale de 4 CV et que dans votre travail, vous parcourez 15 000 kilomètres par an, voici comment effectuer le calcul : 15 000 (la distance) x 0.323 : 4 845 euros. Il faut ajouter ensuite un bonus de 1 262 euros. Ce sont donc 6 107 euros que vous allez retrancher de vos revenus 2021 sur la déclaration de vos revenus.

Vous possédez un véhicule de 5 CV et vous faites 20 000 kilomètres par an dans le cadre de votre activité professionnelle. Il faut alors réaliser le calcul suivant : 20 000 x 0.405, ce qui donne 8 100 euros. C’est alors cette somme qui sera soustraite de vos revenus de l’année 2021.

Le barème 2022 sert également de base au calcul du montant des indemnités forfaitaires kilométriques versées par les employeurs à leurs salariés. C’est le cas quand ce dernier utilise son véhicule personnel pour ses déplacements professionnels. Il faut savoir que les indemnités sont alors exonérées de cotisations sociales et ne sont pas imposables au titre de l’impôt sur le revenu, sans justificatifs spécifiques demandés tant que cela reste dans la limite du barème kilométrique.

Comment peut-on réaliser une simulation de vos frais kilométriques ?

La personne désireuse de calculer ses frais kilométriques pour savoir quel impact a la hausse de 10 % du barème peut le faire facilement. Il suffit de vous rendre sur le portail du site des impôts et de faire appel au simulateur mis en place.

À lire aussi :