Rachat de crédit locataire : qu’est-ce que c’est et comment faire ?

Vous êtes locataire et en proie à des problèmes financiers, entre les remboursements de crédit, les dépenses obligatoires, votre loyer… vous ne parvenez plus à boucler vos fins de mois. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers le rachat de crédit locataire. C’est une solution qui peut augmenter votre reste à vivre même si les conditions sont moins bonnes que pour quelqu’un qui est propriétaire de son logement.

Banque Crédit
© Istock

Qu'est-ce que le rachat de crédit locataire ?

Le rachat de crédit locataire est ni plus ni moins qu’un rachat de crédit consistant à regrouper tous vos crédits et découvert, ainsi que vos dettes comme des loyers impayés et même un peu de trésoreries supplémentaires pour financer un projet.

Il faut savoir que la durée des prêts qui sont consentis aux personnes locataires, est limitée dans le temps, et ne peut excéder 144 mois, soit 12 ans. Le montant est également limité à 100 000 euros (sauf dérogation que vous pouvez demander), celui-ci comprend le montant des crédits ainsi que celui des frais liés.

Cette opération sera effectuée auprès d’une banque, d’un courtier ou d’un organisme de prêt. Vous incluez dans ce nouveau crédit, vos crédits déjà existants, ainsi que vos factures impayées et vos dettes, qui seront remboursées immédiatement à vos créanciers par l’établissement. Ce qui signifie que vous rembourserez une seule mensualité, que vous n’aurez plus qu’un seul interlocuteur, mais que la durée du prêt sera plus longue et à taux fixe.

Le rachat de crédit locataire ne s’appuie sur aucune garantie : ni caution ni hypothèque. Vous êtes prélevé sur votre compte et vous n’avez aucune obligation de changer de banque. Les taux sont plus élevés que dans le cadre du rachat de crédit à destination des propriétaires. Ces derniers varient énormément d’un établissement à l’autre. C’est l’une des raisons pour laquelle, passer par un courtier en rachat de crédit peut être judicieux. Celui-ci a en effet l’habitude de travailler avec les établissements prêteurs et sa connaissance du secteur lui permet de vous aider à vous orienter vers les solutions les plus favorables.

Problème Argent
© Istock

Rachat de crédit locataire : pour quoi faire ?

Cette option permet au locataire de clore ses dettes plus simplement et de réduire la part de son budget réservé au remboursement des crédits. C’est une manière efficace pour redonner du souffle à votre budget et envisager l’avenir autrement, d’autant plus que vous repartez sur de bonnes bases puisque vos dettes sont remboursées.

C’est un procédé qui peut éviter d’être obligé de recourir au dossier de surendettement. Il faut simplement le demander dès que la situation n’est plus tenable ou en cas de changement de revenus ou de votre situation financière pour de raisons personnelles. Perte d’emploi, divorce, maladie… Nombreux sont les moments de la vie où il n’est plus possible de faire face à ses dépenses quotidiennes. Et c’est là qu’intervient le rachat de crédit qui peut vous aider efficacement.

Signature Papier Banque
© Istock

Les avantages

Les avantages du rachat de crédit locataire sont assez nombreux :

Il offre la possibilité de rééchelonner ses dettes et ses crédits, et de n’avoir plus qu’une seule mensualité au lieu de plusieurs. La gestion de votre budget est ainsi plus simple.

Il permet également d’avoir une mensualité moins importante, le montant de la diminution variant suivant les dossiers. Plus le remboursement est étalé dans le temps, plus les mensualités baissent, parfois cette baisse peut aller jusqu’à 50 %.

Vous pouvez profiter de cette opération pour financer un nouveau projet : achat de voiture, travaux, voyage…

Le fait d’avoir équilibré votre budget peut vous permettre d’épargner à nouveau ce qui peut vous offrir l’opportunité d’assainir réellement vos finances.

C’est aussi un moyen d’éviter le surendettement, c’est pourquoi, il faut agir très rapidement et dès que vous voyez que vous avez des difficultés et surtout avant d’avoir des incidents de paiement et d’être inscrit au fichier relatif aux incidents de paiement. Cette inscription ne vous permettrait plus d’être éligible sans qu’un bien immobilier de vos parents ne soit hypothéqué.

L’hypothèque est également exigée parfois pour des sommes supérieures à 100 000 euros et remboursées sur des durées plus longues.

Le rachat de crédit se fait simplement puisque vous n’êtes pas tenu de changer de banque.

Vous pouvez faire deux rachats de crédit locataire consécutifs à condition qu’aucun incident de paiement n’ait été constaté lors de la première opération. Il faut également qu’au moins 24 mois séparent les deux demandes.

Les inconvénients

Le plus compliqué pour un locataire quand il demande un rachat de crédit est de trouver l’établissement qui va lui consentir cette opération et accepter son dossier.

Les banques ou les établissements de crédit vont examiner les points suivants :

  • Les dépassements réguliers de l’autorisation de découvert.
  • Les incidents de paiement en matière de remboursement de crédit.
  • Les inscriptions au fichier national des incidents de crédit.
  • L’utilisation considérée comme abusive de la carte de crédit.
  • Le reste à vivre.
  • Les rejets pour chèques sans provision.
  • Les revenus et les charges récurrentes.
  • La balance bancaire négative.

Les banques sont souvent celles qui font les offres les plus basses au niveau du taux d’intérêt, cela s’explique par le fait qu’elle demande souvent des garanties. Un locataire n’a pas de garantie hypothécaire, c’est pourquoi il est difficile pour lui de trouver une banque qui lui accorde ce rachat de crédit.

Il est également difficile d’obtenir l’accord de la banque quand votre endettement dépasse 33 %. Il faut d’ailleurs savoir que le montant de votre loyer entre dans ce calcul. Si l’emprunteur est hébergé, le montant d’un loyer fictif peut également être pris en compte.

Du fait de ces différentes raisons, le locataire a tout intérêt à demander un rachat de crédit auprès d’un organisme de crédit spécialisé dans ce domaine. En revanche, le taux sera légèrement plus élevé. En passant par un courtier en rachat de crédit, ce dernier sait exactement à quel organisme s’adresser en fonction de vos profils.

Document Problème
© Istock

L'importance de simuler les offres

En faisant une simulation sur Internet, vous aurez accès à différentes offres de manière à sélectionner celles qui vous semblent les plus intéressantes. Vous avez ainsi tout de suite une idée de l’intérêt que peut présenter pour vous le rachat de crédit locataire. De plus, les différents organismes interrogés vous feront des propositions différentes aussi bien sur la durée que sur le coût global du crédit. C’est également un bon moyen de connaitre les différents taux qui pourraient être appliqués et vous le savez, c’est une donnée très importante. Les comparatifs, comme pour tous les crédits, ne se résument cependant pas à ces simples données, il faut également vérifier les conditions inhérentes au contrat.

A lire aussi :

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.