5 solutions d’épargne rentables pour bien placer votre argent

Fin octobre 2021, les Français auraient épargné près de 190 milliards d'euros, selon les chiffres de la Banque de France. Et, pour placer cet argent, ils ont le choix entre plusieurs solutions d'épargne.

Produits épargne
© istock

Le livret A

Très populaire chez les épargnants, le livret A est un produit d'épargne réglementé, dont le taux est fixé par l'État. Ses intérêts sont exonérés de l'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

D’autres livrets d'épargne, comme le livret épargne PSA Distingo, peuvent aussi se révéler intéressants pour les épargnants. Proposé par une banque en ligne, ce livret offre une rémunération assez attractive.

Par ailleurs, le client n'a pas à prévoir de dépenses pour ouvrir, fermer ou gérer son compte. Ce livret Distingo a reçu le label d'excellence 2021 des Dossiers de l'épargne.

Le compte à terme

Comme son nom l'indique, le compte à terme est un produit d'épargne dont les fonds ne sont pas disponibles avant la fin du contrat.

Par conséquent, les sommes épargnées ne peuvent être débloquées, en principe, qu'à ce moment-là. En réalité, il est possible de récupérer cet argent avant terme, mais à condition de payer des pénalités.

En échange de cette contrainte, le compte à terme bénéficie souvent d'une rémunération plus intéressante. Il est accessible à tout le monde, même à des mineurs.

Le Compte épargne logement (CEL)

L'épargne accumulée sur un CEL permet d'obtenir un prêt immobilier, mais aussi un prêt destiné à des travaux ou encore une prime versée par l'État.

Pour y avoir droit, l'épargnant doit verser une somme minimale. Par ailleurs, le montant du CEL est plafonné. Ce compte est accessible à tous, même aux mineurs. Il faut aussi noter que chaque épargnant ne peut détenir qu'un seul CEL.

L'épargne versée sur ce compte est disponible et les intérêts sont soumis à l'impôt sur le revenu.

L'assurance-vie

L'assurance-vie fait également partie des produits d'épargne préférés des Français. Elle propose aux épargnants de placer leur argent sur des supports variés.

Certains choisissent les fonds en euros, plus sécurisés mais souvent moins rentables, ou les fonds en unités de compte, qui présentent les caractéristiques inverses.

L'épargne placée dans une assurance-vie demeure disponible. Mais la fiscalité est plus avantageuse si le rachat intervient au bout d'un certain temps. Par ailleurs, la sortie peut se faire sous la forme d'un capital ou d'une rente viagère, versée jusqu'à la fin de la vie du souscripteur.

Le Plan épargne logement (PEL)

Comme le livret A, le PEL est un produit d'épargne réglementé. Au même titre que le CEL, il permet de se constituer une épargne permettant l'obtention de prêts destinée à l'acquisition d'un logement ou au financement de travaux.

Le PEL est ouvert à tous et sa souscription peut s'ajouter à celle d'un CEL, à condition que ces deux produits d'épargne aient été ouverts dans la même banque.

D'une durée minimale de 4 ans, ce plan peut se prolonger jusqu'à 10 ans et son montant est plafonné.

À lire aussi : Qu'est-ce qu'une épargne de précaution ?