Comment faire face à une baisse de revenus ?

Une baisse de revenus est souvent imprévisible, et de ce fait, elle entraine une situation de stress et d’anxiété importante. Le plus simple est de se constituer une épargne solide, tant que vous avez des revenus réguliers, de manière à éviter tout problème si l’avenir est incertain. Ce n’est cependant pas toujours possible et dans ce cas, il faut absolument savoir comment faire ! Voici quelques clés pour vous en sortir au mieux !

Baisse De Revenus
© istock

Ajustez vos dépenses

C’est la réponse à de nombreuses situations comme la perte d’un salaire au sein du couple, une baisse de vos revenus en cas de changement de travail, en cas de licenciement… De nombreux ménages sont confrontés à cette situation et souvent pour la première fois, ce qui explique leur désarroi.

Il faut en tout état de cause prévoir son budget pour l’année à venir et essayer de mettre d’un côté les dépenses incompressibles et de l’autre, les postes qui peuvent être réduits ou même supprimés. L’objectif est de savoir où va votre argent et quelles sont les dépenses qui ne sont peut-être pas indispensables. Il faut également envisager de modifier vos priorités le temps de retrouver un peu d’aisance financière. Il est possible de remettre l’épargne à plus tard, de reporter certaines dépenses, etc.

Vous pouvez envisager d’étaler votre crédit sur une plus longue durée pour éviter de plomber votre budget si vous avez un prêt immobilier en cours par exemple et d’autres crédits à côté. Faites racheter l’ensemble de vos crédits et renégociez les taux d’intérêt.

Essayez d’économiser sur des postes de base

Examinez bien toutes vos dépenses. Posez-vous la question sur leur utilité, demandez-vous si vous ne pouvez pas bénéficier du même service pour moins de dépense. Essayez par exemple de trouver un fournisseur en téléphonie ou en énergie moins onéreux. Les comparateurs sur Internet vous permettent de le faire sans y passer un temps infini. Regardez si votre prime d’assurance annuelle ne peut pas faire l’objet de mensualités pour éviter les grosses sorties d’argent. Demandez-vous si finalement vos abonnements à la salle de sport ne peuvent pas être remplacés par le running ou un autre sport gratuit. A chaque dépense, essayez de trouver une solution.

Mettez-vous à la cuisine !

En cuisinant chez vous, vous économisez de l’argent, globalement, vous divisez vos dépenses par 5 par rapport au prix d’un repas commandé. Autre atout : c’est meilleur pour votre santé que les plats préparés qui contiennent beaucoup de sel ou de matières grasses et de sucre.

Faites attention durant vos courses :

Que vous vous rendiez en magasin ou que vous fassiez vos courses sur Internet, ne prenez que l’essentiel. Demandez-vous quand vous mettez l’aliment dans votre panier si celui-ci est réellement nécessaire. Il faut avoir une approche très précise et disciplinée afin de respecter votre budget plus serré.

Baisse Revenus
© istock

Rechercher toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre

Il faut commencer par rechercher toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre. Il faut essayer au maximum de trouver des ressources financières afin de compenser au maximum la perte de vos revenus. Vérifiez si vous pouvez prétendre à certaines aides ou prestations sociales. Ces dernières varient suivant la nature de l’événement qui vous a conduit à cette situation :

  • Des indemnités journalières de la caisse d’assurance maladie en cas d’accident du travail ;
  • Des indemnités de chômage en cas de licenciement ;
  • De l’allocation adulte handicapé si vous êtes victime d’un handicap ;
  • D’une allocation journalière de proche aidant si vous êtes obligé d’arrêter le travail pour aider un proche ;
  • D’une pension alimentaire en cas de séparation avec un ou plusieurs enfants à charge.

Vous pouvez également avoir droit au RSA, à la CMU-C, aux allocations logement ou à l’aide complémentaire santé pour obtenir une meilleure couverture santé.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site mes-aides.gouv.fr pour connaitre les aides sociales mises en place.

Essayez d’anticiper

Quand votre situation est bonne, prenez les précautions nécessaires pour limiter les conséquences financières en cas de problème.

Même quand tout va bien, évitez l’endettement. Gardez un reste à vivre de manière à faire face au quotidien, mais également aux imprévus éventuels. Ne conservez pas un découvert permanent.

Épargnez régulièrement, vous aurez de cette manière un revenu en attendant de toucher vos prestations sociales.

À lire aussi :