Comment devenir coiffeur ?

Le coiffeur est le professionnel qui s’occupe des soins de la chevelure. Quelles études faut-il faire pour devenir coiffeur ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et ses compétences particulières ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier coiffeur.

Salon de coiffure
© istock

Qu’est-ce qu’un coiffeur ?

Le coiffeur s’occupe des cheveux de ses clients. Il commence par leur faire un shampooing, avant de réaliser une coupe et un brushing. Il peut aussi faire des couleurs, des mèches ou des permanentes. Dans certains cas, il s’occupe aussi de la barbe des hommes.

Le coiffeur est souvent dit visagiste, parce qu’il maîtrise l’harmonie du visage et des cheveux et est capable de proposer une coupe qui correspond à la physionomie de son client. Ce professionnel a donc un sens de l’esthétique et est capable de s’adapter à la demande des personnes qui viennent les voir.

La plupart des coiffeurs travaillent dans des salons de coiffure et sont indépendants ou salariés. Mais de plus en plus de professionnels font le choix d’intervenir à domicile.

Lorsqu’il est indépendant, il doit aussi s’occuper de la gestion de son affaire, de la comptabilité, des commandes, des livraisons et de son personnel.

Quel est le salaire d’un coiffeur ?

Un coiffeur débutant salarié est rémunéré au SMIC et ce salaire peut atteindre les 1 800 € brut avec les années. Selon la structure qui l’emploie, il peut profiter d’une prime d’intéressement. Il faut aussi ajouter les pourboires que les clients ont l’habitude de verser à leur coiffeur. S’il est indépendant, le revenu du coiffeur dépendra de son chiffre d’affaires.

Comment devenir coiffeur ?

Se former au métier de coiffeur (formation initiale)

Il y a plusieurs diplômes qui permettent de devenir coiffeur : il est par exemple possible de préparer un CAP coiffure et d’enchaîner avec un MC coiffure coupe couleur.

Avec niveau bac, l’étudiant peut opter pour un brevet professionnel coiffure, un bac pro métiers de la coiffure ou perruquier-posticheur. Ce dernier offrira des opportunités pour travailler pour le spectacle.

L’étudiant peut également opter pour un diplôme de niveau bac +2 : le brevet de maîtrise coiffeur ou le BTS métiers de la coiffure.

Pour être indépendant, il faut obligatoirement avoir un brevet professionnel, un brevet de maîtrise ou un BTS.

Se reconvertir pour devenir coiffeur (formation continue)

Après le CAP, il est possible de faire un BP coiffure en formation continue ou en apprentissage. Au bout de 3 ans d’expérience, le coiffeur pourra passer le CQP (certificat de qualification professionnelle) de responsable de coiffure.

Débouchés et évolutions de carrière

Dans un même salon, le coiffeur pourra évoluer, passant d’assistant-coiffeur à coiffeur mixte. Il pourra aussi se spécialiser et devenir permanentiste ou coloriste. Ce professionnel peut aussi décider de se former à des activités connexes comme les techniques de manucure ou de barbier. Plusieurs formations professionnelles lui permettront de se spécialiser tout au long de son parcours.

S’il souhaite s’orienter vers le spectacle, le coiffeur pourra aussi devenir perruquier-posticheur ou coiffeur studio. Le théâtre, le cinéma et la télévision ont régulièrement besoin du concours de ces professionnels. Si la mode vous intéresse, vous pouvez aussi choisir de vous orienter vers le travail de coiffeur styliste ou de hair designer. Enfin, un coiffeur pourra aussi se consacrer à l’enseignement en école de coiffure.

Pourquoi devenir coiffeur : avantages et inconvénients

Le métier de coiffeur permet de laisser libre cours à sa créativité et de profiter d’un contact avec la clientèle.

En revanche, ce professionnel pourra avoir des horaires irréguliers et travaillera souvent le week-end. Il faut également qu’il travaille debout de longues heures.

Les compétences et qualités requises pour le métier de coiffeur

Le sens du contact est important et il faut une bonne dose de patience et de sang-froid lorsque les clients sont difficiles. Le coiffeur a intérêt à fidéliser ses clients et il a aussi pour mission de vendre un certain nombre de produits qu’il a en magasin. Il est donc de bon conseil et saura quel produit indiquer en fonction de la particularité des cheveux de la personne.

L’état du recrutement dans le secteur

Un coiffeur débutant trouvera facilement du travail sans un salon de coiffure ou dans un institut de beauté. Il pourra aussi travailler dans un studio photo ou pour le cinéma. Le théâtre recrute aussi ce type de professionnel et enfin il est possible d’intégrer des établissements médicaux.