Comment devenir ingénieur agronome ?

Un ingénieur agronome optimise les techniques de production agricole. Quelles études faut-il faire pour devenir ingénieur agronome ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier ingénieur agronome.

Ingénieur agronome dans un champs
© istock

Qu’est-ce qu’un ingénieur agronome ?

Quel est le rôle de l’ingénieur agronome ?

L’ingénieur agronome intervient sur l’optimisation des techniques agricoles en matière de production et de transformation. C’est aussi un acteur de la protection de l’environnement. Pour ce faire, plusieurs leviers s’offrent à lui. Il est notamment à la recherche de méthodes de culture rentables. Il travaille aussi à améliorer la résistance des espèces animales et végétales. Il a également pour mission d’optimiser les aménagements agricoles.

Ce professionnel travaille pour des entreprises du secteur de l’agroalimentaire, pour des organismes scientifiques ou pour des établissements publics.

L’ingénieur agronome peut être consulté par les agriculteurs qui souhaitent des conseils techniques, financiers ou relatifs au développement durable. Il participe aussi à la gestion des risques environnementaux et de la production agroalimentaire. On peut lui commander des études environnementales relatives à la connaissance des sols ou de la pollution. Il intervient encore pour améliorer la qualité des semences, des espèces animales et végétales et des engrais.

L’ingénieur agronome intervient entre science et agriculture. En général, il se spécialise dans une zone géographique, par exemple en agronomie continentale ou en agronomie tropicale. Il peut aussi se spécialiser dans un domaine comme l’agroalimentaire, la viticulture ou les biotechnologies.

Ce professionnel peut encore se consacrer à l’enseignement ou à la recherche, notamment au CNRS (Centre national de recherche scientifique) ou à l’INRA (Institut national de la recherche agronomique).

A ne pas manquer :  Comment devenir souscripteur ?

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

L’ingénieur agronome est curieux, organisé et rigoureux. Ce scientifique doit avoir un esprit de synthèse et d’analyse. Il est capable de s’adapter à différentes situations et sait travailler en équipe. Il doit avoir un bon relationnel pour pouvoir échanger facilement avec les professionnels du monde agricole. Ce spécialiste doit maîtriser l’anglais pour échanger avec ses pairs et pour intervenir dans d’autres pays, notamment dans les pays tropicaux. Bien sûr, ses connaissances sur l’agriculture doivent être approfondies.

Comment devenir ingénieur agronome ? Études et formations

Où se former pour le métier d’ingénieur agronome ?

L’ingénieur agronome se forme en école d’ingénieur en agronomie. Celle-ci s’intègre sur concours après deux années de classe préparatoire en biologie (BCPST). Les écoles suivantes proposent un cursus en agronomie :

  • AgroParisTech
  • Agrocampus Ouest
  • ENSAT Toulouse
  • Agrosup Dijon
  • VetAgroSup Clermont Ferrand
  • Institut polytechnique LaSalle Beauvais
  • Bordeaux Sciences Agro
  • ESA Angers
  • Montpellier SupAgro
  • ENSAIA Nancy
  • ENITIAA Nantes
  • ESITPA Mont-Saint-Aignan
  • ISTOM Cergy Pontoise

Il s’agit essentiellement d’ENSA (écoles nationales supérieures agronomiques) ou d’ENITA (écoles nationales d’ingénieurs des travaux agricoles).

Différentes spécialisations sont disponibles parmi lesquelles l’agroécologie, les biotechnologies, l’aménagement du territoire ou l’innovation.

Il est aussi possible de se former à l’université après une licence de biologie. L’étudiant pourra obtenir un master, un master spécialisé ou un doctorat.

Notons également qu’AgroTechParis propose un cursus par apprentissage.

Les diplômes nécessaires

Pour opérer en tant qu’ingénieur agronome, il faut avoir obtenu un diplôme d’ingénieur en agronomie, un master en technologies du vivant et de l’environnement, un master spécialisé en agronomie ou un doctorat en agronomie.

A ne pas manquer :  Comment devenir brancardier ?

Quel est le salaire d’un ingénieur agronome ?

Un ingénieur agronome débutant perçoit une rémunération pouvant aller de 26 000 € à 40 000 € brut par an. En fin de carrière, il pourra gagner jusqu’à 50 000 € brut par an. S’il travaille en tant que commercial, il pourra également percevoir des commissions sur les ventes.

Les différents statuts de l’ingénieur agronome

L’ingénieur agronome peut être salarié d’une entreprise ou fonctionnaire de catégorie A. Il peut aussi être indépendant lorsqu’il facture ses prestations de conseil.

Débouchés et évolutions de carrière

L’ingénieur agronome peut intégrer différents services dans une entreprise : achats, production, qualité, risque, marketing, etc. Il pourra aussi travailler pour l’État et les collectivités territoriales. Il pourra alors être chef de projet ou chargé de mission pour l’agriculture, l’aménagement du territoire ou le développement économique.

Que ce soit dans le conseil, la recherche, le commerce ou l’enseignement, le jeune diplômé n’aura pas de mal à trouver un poste. Le secteur de l’agroalimentaire reste le premier pourvoyeur de postes.

Avec les années, l’ingénieur agronome pourra devenir chef d’équipe ou chef de projet. Il pourra même devenir directeur général dans une PME.

Pourquoi devenir ingénieur agronome : avantages et inconvénients

L’ingénieur agronome a la possibilité d’intervenir de façon directe sur l’environnement. Il bénéficie pour cela d’une rémunération souvent très motivante.

En revanche, il doit avoir suivi un cursus très sélectif en grande école et avant cela, il doit avoir réussi un concours souvent difficile.

À lire aussi :