Taux d’endettement : comment le contourner pour obtenir son prêt bancaire ?

Pour pouvoir contracter un prêt bancaire, vous devez avoir un taux d’endettement inférieur à 35 %. C’est un plafond fixé par le Haut conseil de stabilité financière afin de protéger les débiteurs et les banques. Toutefois, ces dernières peuvent déroger à cette règle dans 20 % des prêts qu’elles accordent. Nous vous expliquons dans cet article comment bénéficier de cette dérogation et ainsi contourner la règle du taux maximum d’endettement.

deux homme se sert la main dans un bureau de banque
© istock

Le taux d’endettement : une protection pour les clients et les banques

Le taux d’endettement est un indicateur qui permet d’estimer la capacité de remboursement d’une personne ou d’un foyer et d’évaluer sa situation financière. Il correspond aux charges fixes mensuelles comprenant les mensualités des crédits bancaires. Lorsque les revenus mensuels sont débités de ces charges fixes, il reste un montant qui est appelé le reste à vivre, c’est-à-dire la somme qui reste disponible pour les dépenses courantes : habillement, alimentation, déplacements, etc. Le reste à vivre doit donc être suffisant et pour ce faire, le taux d’endettement ne doit pas dépasser une certaine limite. Celle-ci était, jusqu’en 2021, de 33 %, avant d’être augmentée à 35 %.

Pour calculer le taux d’endettement d’une famille, la banque prend en compte tous les revenus de la maison comme les salaires, les pensions, les aides et subventions, les revenus fonciers. Elle prend aussi en compte les charges fixes. Celles-ci correspondent aux prêts en cours ou, plutôt, à leurs mensualités.

À titre d’exemple, si un foyer n’a aucun prêt en cours et qu’il a un revenu mensuel total de 4 000 euros, il peut emprunter une somme et rembourser jusqu’à 1 400 euros par mois.

A ne pas manquer :  Comment alléger ses mensualités : 5 solutions possibles

Ce taux d’endettement est donc l’indicateur clé pris en compte par les banques lorsqu’elles étudient une demande de prêt. Mais ce n’est pas le seul. Elles prennent aussi en compte les antécédents de bon ou de mauvais payeur du demandeur, ses garanties comme la propriété de biens immobiliers ou encore, la situation professionnelle.

Comment contourner la règle des 35 % ?

Si votre taux d’endettement dépasse les 35 %, les banques auront beaucoup de mal à vous accorder un prêt bancaire, et ce, quelle que soit sa nature et quel que soit son montant.

Les banques sont néanmoins autorisées à déroger à la règle du taux d’endettement maximal de 35 % dans 20 % des crédits qu’elles accordent.

Pour bénéficier de cette dérogation, vous devez remplir certaines conditions.

Des revenus importants

Si votre foyer accumule des revenus importants et que, malgré un taux d’endettement de 35 % ou plus, votre reste à vivre est largement suffisant, vous pouvez obtenir un crédit bancaire. La banque peut, en effet, considérer que malgré les mensualités que vous payez, il vous reste suffisamment de marge pour pouvoir supporter une mensualité supplémentaire.

Un profil emprunteur rassurant

La banque peut décider de vous accorder un crédit malgré un taux d’endettement qui dépasse les 35 % si vous présentez un profil emprunteur rassurant et attractif. Vous devez donc justifier de revenus suffisants, mais aussi démontrer que vous avez toujours suivi une gestion sérieuse de vos finances. À titre d’exemple, un client qui est rarement à découvert, qui épargne régulièrement et qui n’a jamais fait de retard dans un quelconque paiement a plus de chances d’être exempté de la règle des 35 %.

A ne pas manquer :  Prêt immobilier : est-il intéressant de faire appel à un courtier ?

Le rachat de crédits

Le rachat de crédits peut vous permettre d’abaisser votre taux d’endettement. Il s’agit de regrouper tous vos crédits en cours, de les faire solder par une banque auprès de laquelle vous serez débiteur d’un seul et unique prêt qui regroupe tous vos prêts précédents. La durée de remboursement est alors plus étalée, mais le taux d’intérêt devient fixe et peut être inférieur aux taux d’intérêts précédents. La mensualité est, quant à elle, moins élevée, du fait de la durée de remboursement qui est rallongée. En ayant une mensualité d’un montant moins important, votre capacité d'endettement est restaurée à un certain degré et vous pouvez alors prétendre à un nouveau prêt.

À lire aussi :