Prêt immobilier : quand commence la première mensualité ?

Vous avez contracté un crédit immobilier et vous souhaitez savoir quand vous devrez payer la première mensualité ? Tout dépend du projet, des délais prévus dans le contrat de prêt immobilier.

Prêt Immobilier Mensualités
© istock

À quel moment faut-il commencer à rembourser un prêt immobilier ?

Le plus souvent, la première mensualité d’un crédit immobilier doit être payée au moins 30 jours après la signature de l’acte de vente. Par la suite, les échéances seront toutes payées chaque mois à la même date.

Dans le contrat de prêt, vous avez un tableau d’amortissement du prêt immobilier. Il donne la date du premier remboursement, le taux annuel effectif global et le montant des mensualités.

Les frais intercalaires

Les frais intercalaires doivent être ajoutés au premier versement de remboursement du prêt. Ce sont des intérêts dus lorsque le premier versement a lieu le mois N+2 suivant la signature de l’acte de vente.

Ces frais intercalaires sont calculés en multipliant le capital du prêt par le taux d’intérêt et en divisant le résultat par 12.

Peut-on choisir la date de versement de la première mensualité d’un prêt immobilier ?

Certains établissements de prêt peuvent vous laisser choisir la date du prélèvement pour la première mensualité. Il est conseillé de payer juste un mois et un jour après la signature de l’acte authentique chez un notaire.

Le délai de 30 jours est le minimum imposé pour commencer à rembourser un prêt immobilier. Il court à partir du déblocage des fonds.

En optant pour un premier paiement moins de 30 jours après la signature de l’acte, il faudra payer des frais intercalaires.

Si l'établissement prêteur ne vous le propose pas, demandez à payer le premier versement plus de 30 jours après le versement du capital.

Le remboursement d’un prêt immobilier pour l’achat d’un bien ancien

Si le bien immobilier acheté est ancien, il est possible que le contrat de prêt comporte des spécificités.

S’il n’y a pas de travaux importants prévus, il s’agit d’un prêt classique. Le déblocage des fonds est réalisé dès la signature de l’acte authentique et vous commencez à rembourser au moins 30 jours après.

Si des travaux importants doivent être réalisés avant de pouvoir emménager, il est possible de souscrire un prêt immobilier avec travaux. Vous avez alors trois possibilités :

  • un emprunt avec une ligne pour le logement et une ligne pour les travaux ;
  • un emprunt avec une seule ligne de crédit pour tous les frais ;
  • un différé complet des mensualités jusqu’à la remise des clés.

La première mensualité d’un crédit immobilier en Vente en l’État Futur d’Achèvement ou VEFA

Si vous avez contracté un prêt pour une vente en l’état futur d’achèvement ou vente sur plan, la situation est différente.

Lorsque le déblocage du prêt a lieu en plusieurs étapes, des frais intercalaires peuvent être prévus dans les prélèvements. En début de crédit, un différé est prévu. Vous devez payer les intérêts intercalaires qui correspondent aux sommes débloquées.

Ce différé ne s’applique pas au paiement de l’assurance du prêt immobilier. Il devra être effectué dès la première mensualité.

Connaître le détail de la première échéance

Lors des premiers prélèvements, les intérêts à payer sont plus importants qu’en fin de remboursement de crédit. Lorsque le prêt immobilier est signé, vous avez accès au tableau d’amortissement. Ce tableau doit obligatoirement vous être fourni par l’établissement bancaire. Cet échéancier permet de savoir clairement quel est le montant de chaque mensualité pendant toute la durée du prêt.

Peut-on retarder le remboursement d’un prêt immobilier ?

Il est possible de différer la totalité du remboursement du bien. Les frais intercalaires seront dus mais vous avez deux possibilités pour les payer :

  • soit vous payez tous les intérêts intercalaires au moment de la remise des clés ;
  • soit ils sont ajoutés au coût du prêt. Lors de l’amortissement, il faudra rembourser le capital, les intérêts intercalaires et les intérêts calculés sur la somme des deux montants précédents. Il s’agit donc de payer des intérêts sur les intérêts !

À lire aussi :