Comment devenir cancérologue ?

Le cancérologue est un médecin spécialisé dans le traitement du cancer. Quelles études faut-il faire pour devenir cancérologue ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier cancérologue.

Métier Cancerologue
© istock

Qu’est-ce qu’un cancérologue ?

Quel est le rôle du cancérologue ?

Le cancérologue est le spécialiste qui travaille dans le service d’oncologie également appelé service de cancérologie. Il s’intéresse aux cellules cancéreuses qu’il traite par la radiothérapie, la chimiothérapie ou l’immunothérapie.

La radiothérapie consiste en la projection de rayons ionisants qui détruisent les cellules cancéreuses et préservent les tissus sains.

La chimiothérapie est un traitement médicamenteux qui élimine toutes les cellules cancéreuses ou les empêche de se multiplier. Elle est réalisée par cathéter ou par perfusion.

Le cancer peut toucher n’importe quel organe humain. On parle alors de cancer du sein, du poumon, du cerveau, des os, du sang, etc. C’est généralement le médecin généraliste qui envoie le patient chez l’oncologue. Celui-ci procède alors à des analyses, établit un diagnostic et met en place un traitement. Il oriente généralement le malade vers un chirurgien spécialisé pour l’ablation de la tumeur cancéreuse. Le cancérologue est amené à mettre en place un suivi du patient qui dure plusieurs années.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour devenir médecin et encore plus particulièrement cancérologue, il faut suivre un cursus universitaire long et difficile. Le cardiologue a donc déjà pu exercer sa pugnacité, sa patience, ses capacités d’analyse et de réflexion. Ces qualités seront toujours utiles lorsqu’il pratiquera son activité.

L’oncologie est un domaine particulièrement difficile puisque le cancer est toujours la première cause de mortalité en France et représente près de 30 % des décès. Le cancérologue doit donc être émotionnellement stable et doit développer, au-delà de l’empathie, un sens aigu de la psychologie et se doit d’être pédagogue. En effet, il informe les patients et leurs familles et doit pouvoir les accompagner sereinement dans un parcours souvent difficile.

A ne pas manquer :  Comment devenir maquilleur ?

Ce professionnel doit être rigoureux, attentif, endurant, résistant au stress tout en subissant la difficulté de rester opérationnel pendant des heures d’astreintes imposées de nuit et le week-end.

Comment devenir cancérologue ? Études et formations

Où se former pour le métier de cancérologue ?

Afin de se former en oncologie, il faut s’inscrire à la faculté, soit en médecine avec le PASS (parcours accès spécifique santé), soit en licence généraliste avec accès santé (L.AS).

Ces parcours (d’un an pour le PASS qui ne peut pas être redoublé et de 3 ans pour la licence) permettent d’atteindre la seconde année du premier cycle préclinique de médecine.

La troisième année mène au DFGSM puis au second cycle clinique qui dure 3 années également. L’étudiant passe alors un concours (ECNi) et choisit la spécialité « oncologie » ainsi qu’un CHR dans lequel il étudiera en tant qu’interne. Il soumettra alors sa thèse et validera son DE de docteur en médecine. Il lui restera, à l’issue d’une période de consolidation et alors qu’il aura déjà obtenu le statut de docteur junior, à passer son DES d’oncologie médicale ou d’oncologie radiothérapie.

La totalité de ce cursus représentera 11 années d’études. Il lui sera également possible de passer un DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaires) en oncologie.

Les diplômes nécessaires

Le cancérologue a donc obtenu a minima un DES en oncologie médicale ou en oncologie radiothérapie, voire un DESC en oncologie. Mais avant cela, il aura obtenu le PASS ou une licence avec option santé, un DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales), un DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales) et un DE (diplôme d’État) en médecine.

A ne pas manquer :  Comment devenir nivologue ?

Quel est le salaire d’un cancérologue ?

Un cancérologue débutant gagne autour de 4 700 € brut par mois et un praticien expérimenté peut percevoir un salaire de 8 000 €.

Les différents statuts du cancérologue

Le cancérologue peut intervenir au sein de l’hôpital public avec le statut de praticien hospitalier (PH). Il peut également travailler en clinique privée avec le statut de médecin libéral. Les jeunes médecins ont tendance à être prioritairement attirés par le public qui est plus attractif.

Débouchés et évolutions de carrière

Au bout de quelques années, le cancérologue peut prendre la tête d’un service d’oncologie à l’hôpital. Il pourra aussi enseigner dans un CHU ou participer à la recherche. Il pourra aussi continuer à se spécialiser en oncologie pédiatrique, radio-oncologie, oncologie chirurgicale : les spécialités ne manquent pas.

Pourquoi devenir cancérologue : avantages et inconvénients

Le métier de cancérologue est gratifiant et reconnu : ce professionnel a entre les mains la vie de nombreux patients en souffrance et il en sauve beaucoup. C’est aussi une profession très bien rémunérée et dynamique. En effet, la recherche dans ce domaine est active.

En revanche, il faut réaliser de longues études difficiles et sélectives. Il faut encore accepter un certain nombre d’« échecs » inévitables et être en mesure de supporter la souffrance des patients et de leurs familles.

À lire aussi :