Comment devenir régisseur ?

Le régisseur s’occupe de la technique d’un théâtre ou d’une salle de spectacle. Quelles études faut-il faire pour exercer cette profession ? Quel est le salaire de ce spécialiste ? Quelles sont ses missions et ses compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier régisseur.

Ensemble De Projecteurs Sur Scène De Spectacle
© istock

Qu’est-ce qu’un régisseur ?

Le régisseur travaille dans un théâtre ou dans une salle de spectacle, voire dans un festival en plein air. Ses tâches sont multiples, allant de la gestion du matériel technique à l’encadrement du personnel, jusqu’à l’accueil des artistes.

Les journées du régisseur peuvent être longues : il est là bien avant les artistes et s’en va bien après eux. Il travaille souvent en horaires décalés et doit fréquemment se déplacer. Il a une grande responsabilité puisqu’il est garant du bon déroulement du spectacle.

Dans un théâtre, le régisseur s’occupe souvent de la bande-son et des lumières, mais également de la mise à disposition du décor, du matériel ou des costumes, notamment dans les petites structures.

Ce professionnel est souvent intermittent du spectacle, il alterne donc entre des périodes d’activité et des périodes de chômage.

À noter : Le régisseur est un partenaire essentiel des artistes et d’ailleurs il est souvent remercié à la fin d’un spectacle, notamment au théâtre, quand il est responsable des lumières.

Quel est le salaire d’un régisseur ?

Le revenu d’un régisseur est variable, mais se situe en moyenne autour de 2 100 € brut par mois. La rémunération du régisseur dépend du théâtre ou de la salle de spectacle dans laquelle il intervient, mais également de ses compétences et de son expérience.

A ne pas manquer :  Comment devenir psychologue ?

Son salaire minimum est régi par la convention nationale des entreprises du secteur privé du spectacle. On note que d’après ce barème, un régisseur général perçoit un salaire horaire brut au minimum égal à 14,25 €, ce qui correspond à un salaire brut mensuel de 2 252 €. Mais un régisseur plateau expérimenté pourra aisément percevoir jusqu’à 4 500 € net par mois.

Il arrive que ce professionnel bénéficie de primes fixes ou variables et il pourra également profiter de certains avantages.

Bon à savoir : Ce revenu fluctue en fonction des localisations géographiques avec un salaire médian plus important dans le nord du territoire que dans le sud-est par exemple.

Comment devenir régisseur ?

Se former au métier de régisseur (formation initiale)

Les deux principales écoles forment aux métiers de régisseur plateau sont :

  • l’ESAD de Strasbourg ;
  • l’ENSATT de Lyon.

Le CFA du spectacle vivant et de l’audiovisuel de Bagnolet offre aussi des formations en alternance d’une durée de deux ans de régisseur spécialisé du spectacle avec option son et lumière ou plateau.

L’ESAD Strasbourg prépare au diplôme de régie création en 3 ans, mais les étudiants pourront également opter pour le DN MADE mention spectacle ou pour le diplôme d’administrateur du spectacle vivant de l’ENSAT de Lyon. L’université dispense également un master mention arts de la scène et du spectacle vivant.

Enfin, il existe un diplôme de niveau bac +5 d’art et technique du théâtre avec parcours administration du spectacle vivant.

Se reconvertir pour devenir régisseur (formation continue)

Dans le cadre de la formation continue, un adulte pourra éventuellement opter pour le diplôme du CFA du spectacle vivant et de l’audiovisuel de Bagnolet.

A ne pas manquer :  Vous seriez surpris de découvrir le métier incroyable associé à votre signe selon l'astrologie chinoise !

Débouchés et évolutions de carrière

Le régisseur plateau commence souvent sa carrière en tant que régisseur adjoint. Il pourra devenir régisseur général au bout de quelques années d’expérience.

La plupart des petits théâtres privés recrutent régulièrement des régisseurs, même si les places ne se libèrent pas souvent. Un régisseur expérimenté pourra éventuellement se diriger vers la direction de production, voire la mise en scène.

À noter : Il peut aussi se spécialiser pour devenir technicien lumière ou technicien son.

Pourquoi devenir régisseur : avantages et inconvénients

Le régisseur exerce une profession qui l’amène à travailler sur différents spectacles. Il rencontre de nombreux artistes et est régulièrement amené à voyager.

En revanche, ses responsabilités sont très importantes et il peut être soumis à des pressions, du stress et une fatigue intense, notamment lors de tournées.

Les compétences et qualités requises pour le métier de régisseur

Le régisseur doit être parfaitement organisé et savoir communiquer convenablement avec toutes les équipes, qu’elles soient artistiques ou techniques. Il lui faut faire preuve de débrouillardise pour être capable de pallier n’importe quelle difficulté.

Il est important qu’il ait une bonne culture théâtrale et musicale pour comprendre les désirs du réalisateur.

L’état du recrutement dans le secteur

Les théâtres recrutent régulièrement des régisseurs, mais ce professionnel pourra également se tourner vers différentes sociétés de production audiovisuelle, des chaînes de télévision ou des sociétés spécialisées en événementiel.

À lire aussi :