Comment devenir youtuber ?

Un youtuber crée, publie et monétise du contenu vidéo en ligne. Quelles études faut-il suivre pour devenir youtuber ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier youtuber.

Youtuber Fait Une Video Pour Présenter Un Produit
© istock

Qu’est-ce qu’un youtuber ?

Les missions du youtuber

Un youtuber, spécialiste de la création vidéo, se distingue par son audace et sa capacité à être visible sur le web. Maîtrisant les codes numériques, il s’engage à réguler sa chaîne en produisant divers contenus, qu’il s’agisse d’humour, de jeu ou de mode.

Les diverses tâches qu’il accomplit consistent à écrire des scénarios, filmer, monter des vidéos et partager sur les réseaux sociaux. Assumant plusieurs rôles, tels que scénariste, acteur ou même chef d’entreprise, il établit un plan de travail précis. Son expertise en matière de caméra lui est utile lors des enregistrements, tout comme sa capacité à guider les acteurs.

Le processus créatif demande souvent de la recherche, voire des déplacements. Une fois la vidéo réalisée, elle est diffusée sur sa chaîne YouTube et promue sur diverses plateformes.

À noter : Pour soutenir son travail, le youtuber recherche des partenariats avec des marques et des annonceurs.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Devenir un youtubeur professionnel requiert des compétences spécifiques. La créativité est vitale pour créer du contenu original et attrayant, souvent filmé à la maison pour un rendu authentique. Un sens esthétique est essentiel, tout comme une maîtrise de la technologie vidéo et audio.

Le contenu doit être pertinent, reflétant la réalité et les sujets qui interpellent l’auteur. Ces vidéos personnelles renforcent le lien avec la communauté d’abonnés, tout comme la participation à la communauté élargie des youtubeurs.

Le partage et la promotion sur YouTube et les réseaux sociaux sont cruciaux pour atteindre un public plus large. Une bonne communication et des compétences entrepreneuriales, comme le marketing et le SEO sont nécessaires.

La ténacité et la patience sont des vertus, le succès n’étant pas instantané. Une culture générale solide, une bonne élocution et une présence charismatique sont indispensables pour se démarquer, tout comme une certaine polyvalence.

A ne pas manquer :  Comment devenir élagueur ?

Tenue et équipements du youtuber

Un youtuber nécessite une caméra ou un smartphone de bonne qualité pour filmer, un microphone pour l’enregistrement sonore, un éclairage approprié pour une bonne visibilité, un ordinateur performant pour le montage vidéo et un logiciel de montage.

Comment devenir youtuber ? Études et formations

Où se former pour le métier de youtuber ?

Il n’existe pas de parcours défini pour devenir youtubeur, les origines étant variées. Cependant, des compétences en community management et en expression orale peuvent être bénéfiques. Certaines formations, comme un BTS en audiovisuel, peuvent être envisagées avant de lancer sa propre entreprise.

Des spécialisations en montage et postproduction ou dans les métiers de l’image sont aussi disponibles. D’autres pourraient opter pour une licence pro ou un Master dans les domaines du son, de l’image ou du numérique.

Un Bachelor offrant un équilibre entre théorie, pratique et professionnalisation peut être un choix judicieux. Les compétences techniques nécessaires peuvent également être acquises via des formations en audiovisuel ou marketing digital.

Bon à savoir : YouTube, propose des formations à Paris, permettant aux créateurs de se perfectionner, d’accéder aux innovations technologiques et d’utiliser les installations de production si leur chaîne a plus de 1 000 abonnés.

Les diplômes nécessaires

Il n’y a pas de diplôme spécifique requis pour être youtuber. Cependant, des compétences en communication, en production vidéo et en marketing peuvent être bénéfiques pour réussir dans ce domaine.

Quel est le salaire d’un youtuber ?

Le salaire d’un youtuber peut varier considérablement en fonction de multiples facteurs : le nombre d’abonnés, les vues de vidéos, les partenariats publicitaires, etc. Certains youtubers gagnent très bien leur vie, tandis que d’autres peuvent ne pas gagner beaucoup d’argent.

Les différents statuts du youtuber

En termes légaux, les créateurs de contenu sur YouTube avec des gains modestes choisissent souvent d’être auto-entrepreneurs. Si leurs revenus augmentent, une entreprise peut être fondée.

Les créateurs uniques avec des revenus élevés devraient envisager le statut SASU ou EURL. Si plusieurs créateurs possèdent la chaîne, une SAS ou une SARL serait appropriée.

Débouchés et évolutions de carrière

Les youtubers exploitent souvent leur popularité pour sortir de l’internet. Ils ont des possibilités de carrières variées, de la mode à l’humour, en passant par les jeux vidéo et l’éducation. Les chaînes de télévision, comme Canal+ et M6, leur offrent des opportunités. Par exemple, Jérôme Niel et Mister V ont fait des apparitions sur ces chaînes.

A ne pas manquer :  Comment devenir journaliste pigiste ?

Certains youtubers ont également trouvé le succès sur scène, comme le groupe Le Woop. D’autres encore ont joué dans des films, comme Norman Thavaud et Hugo Dessioux. Leur notoriété les conduit souvent à créer leur propre marque ou à devenir auteurs.

Il n’est pas rare de voir des youtubers se regrouper pour partager une forme juridique. Grâce aux réseaux sociaux et au marketing d’influence, être youtuber est devenu une profession. Néanmoins, la plupart mènent une autre activité professionnelle en parallèle.

Pourquoi devenir youtuber : avantages et inconvénients

Le youtuber bénéficie d’une liberté créative et de la possibilité de travailler de chez lui. Il peut potentiellement toucher un large public et générer des revenus grâce à la publicité et aux partenariats.

En revanche, le youtuber subit une pression constante pour produire du contenu et doit faire face à une concurrence intense, à une fluctuation de revenus, à des commentaires négatifs et à la gestion des trolls. Le manque de stabilité professionnelle peut être déroutant.

L’état du recrutement dans le secteur

Les youtubers les plus populaires sont rémunérés en fonction du nombre de vues par vidéo. Ce site génère d’énormes revenus, créant des stars et inspirant les jeunes. Mais la concurrence est féroce : on recense 400 heures de vidéos postées chaque minute !

Les revenus publicitaires restent incertains (ils sont fonction de l’économie) et font de YouTube un tremplin plus qu’une entreprise à long terme.

Bon à savoir : Les youtubeurs ne gardent pas tous leurs bénéfices, mais reversent une partie de leurs revenus à leurs réseaux multichaînes (MCN), des sociétés qui jouent le rôle d’agents artistiques, de conseillers techniques, de producteurs et de régies publicitaires.

À lire aussi :