Comment devenir musicien ?

Le musicien joue d’un instrument de musique et peut être interprète ou compositeur. Quelles études faut-il faire pour devenir musicien ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et ses compétences ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier musicien.

Guitariste sur scène
© istock

Qu’est-ce qu’un musicien ?

Le musicien joue d’un instrument, dirige un orchestre, compose ou chante. C’est un artiste et son art remonte à la nuit des temps. La musique est omniprésente dans toutes les peuplades et elle est souvent liée aux rites religieux. Elle est aussi festive et accompagne les danseurs de diverses manières.

On peut différencier le musicien classique, qui a été formé au conservatoire et connait le solfège, et le musicien autodidacte qui a appris à jouer en reproduisant ce qu’il entendait. Dans le jazz, la plupart des instrumentistes ont reçu une solide formation classique avant de s’initier à la musique improvisée. De nos jours, la distinction entre musique classique et jazz devient plus difficile. Le métissage des musiques rend cette profession encore plus universelle qu’elle n’était.

Le travail du musicien consiste avant tout à divertir le public, à le faire danser, chanter, rire ou pleurer. Ce langage artistique est parfaitement codifié et chacun est en mesure de trouver une musique à son goût.

Le musicien sait lire la musique et l’interpréter, mais il peut également composer pour lui-même ou pour d’autres. Ce professionnel est en mesure de transmettre son savoir et il est souvent enseignant. Cela peut lui permettre de compléter son revenu lorsque celui-ci n’est pas suffisant.

Quel est le salaire d’un musicien ?

Un musicien peut être rémunéré grâce à des cachets, des droits d’auteur ou des droits d’interprète. Il a le statut d’intermittent du spectacle et son cachet est soumis à un minimum syndical qui dépend de son rôle et du type de prestation qu’il propose (concert en tant que soliste ou en tant qu’accompagnateur, répétitions, etc.). Les droits d’auteurs sont reversés par la Sacem si le musicien est le compositeur d’une œuvre diffusée et les droits d’interprète sont reversés par la Spedidam et l’Adami si le musicien a interprété une œuvre enregistrée qui est exploitée.

A ne pas manquer :  Comment devenir vulcanologue ?

Comment devenir musicien ?

La voie royale pour se former à la musique consiste à s’inscrire au conservatoire de musique. Tous les instruments y sont représentés et il est aussi possible d’intégrer des classes de composition, d’harmonie, de solfège ou de chant. De plus en plus souvent, des classes de musique amplifiée sont également ouvertes. Le cursus est constitué de 3 cycles qui durent de 7 à 9 années et mènent au DEM (diplôme d’études musicales). Le musicien pourra alors passer son DE de professeur de musique qui lui permettra d’enseigner.

Il existe également des écoles de musique actuelle (le CIM, l’American School of Modern Music, l’IMEP, le Studio des variétés ou l’école ATLA) qui dispensent une formation basée sur les musiques amplifiées. Ces écoles peuvent parfois être intégrées en tant que débutant, mais il est souvent préférable d’avoir un bagage classique et théorique avant de les intégrer. Cette voie est particulièrement intéressante pour se former au jazz.

Dans les musiques populaires comme le rock et la pop, de nombreux musiciens se sont formés de façon autodidacte.

Débouchés et évolutions de carrière

La quête du musicien est sans fin : il peut choisir d’évoluer vers d’autres styles musicaux et continue à progresser toute sa vie. Un musicien interprète pourra diriger des sections de musiciens ou pourra se mettre à la composition. L’enseignement est également une voie envisageable.

Pourquoi devenir musicien : avantages et inconvénients

La musique est une passion et pouvoir la pratiquer à longueur de journée est un réel plaisir. Ce professionnel est amené à voyager et à participer à des projets variés.

A ne pas manquer :  Comment devenir roughman ?

En revanche, il peut être difficile de trouver sans place surtout lorsqu’on pratique des instruments très populaires comme le chant, le piano, la guitare ou la batterie. Le fait de travailler souvent le soir et d’avoir à se déplacer en tournée peut être un problème pour la vie de famille.

Les compétences et qualités requises pour le métier de musicien

Le musicien doit avoir une excellente oreille et faire preuve de dextérité. Cet artiste est capable de transmettre des émotions et est à l’aise en public. Il doit résister au stress et il ne faut pas que le trac soit paralysant.

L’état du recrutement dans le secteur

Il y a beaucoup de musiciens et les places ne sont pas nombreuses. Il sera peut-être plus facile de travailler avec une formation classique et en pratiquant un instrument moins populaire que le piano, par exemple l’alto, la clarinette ou la trompette. Avec un DE de professeur de musique, un musicien aura également plus de chances d’enseigner puisqu’il pourra postuler en conservatoire ou en école de musique.

À lire aussi :