Le rachat de crédit : qui peut en bénéficier ?

Le rachat de crédit s’adresse à tous les profils : propriétaires, locataires, professionnels, particuliers. Le but de ce type d’opération est de diminuer le montant de ses crédits afin de retrouver du pouvoir d’achat. C’est pourquoi c’est un procédé qui est surtout utilisé par les personnes endettées ou surendettées. Il n’est cependant pas toujours possible de faire appel au rachat de crédit, nous allons vous expliquer quels sont les cas exclus de ce processus.

Banque Crédit Tarif Calcul
© Istock

Qui peut faire appel au rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est ouvert à toutes les catégories socioprofessionnelles qui peuvent profiter des avantages du regroupement.

D’une manière générale, il concerne :

  • Les personnes ou les ménages surendettés : on parle de surendettement quand le montant des crédits et charges dépasse 35 % de votre revenu global. En faisant appel au rachat de crédit, vous pouvez ainsi retrouver du pouvoir d’achat et vous maintenez votre solvabilité. Comme vous pourrez alors faire face aux mensualités et à vos dépenses, vous évitez une éventuelle procédure judiciaire ou le risque d’avoir des pénalités qui alourdissent encore la facture. Le rachat doit être envisagé avant d’être dans une situation financière dégradée.
  • Elle concerne également les ménages ou mes personnes qui sont endettés à 33% ou moins, mais qui possèdent plusieurs emprunts et qui voudraient en simplifier la gestion et retrouver plus de souplesse dans leurs dépenses. Comme tous les crédits sont réunis et que la durée du prêt est plus longue, la mensualité peut alors baisser de 60% au maximum.
  • Les emprunteurs qui possèdent un crédit immobilier et qui souhaitent renégocier le taux parce que celui-ci a baissé. Les taux changent parfois et quand ils baissent assez fortement, il est alors plus intéressant de renégocier son prêt immobilier de manière à faire baisser le coût total du crédit.

Calcul Impots Sur Le Revenu

Les différents buts du rachat de crédit

Les raisons pour lesquelles le rachat de crédit est envisagé varient d’une personne à l’autre.

Un plus grand confort au niveau de la gestion de vos revenus :

Vous estimez qu’une part trop importante de vos revenus part dans le remboursement de vos crédits. Il est vrai que dans ce cas, le regroupement de vos crédits est intéressant, car il vous permet d’avoir une mensualité moins importante et de retrouver ainsi du souffle dans la gestion de votre argent et de faire face à un imprévu ou une situation compliquée. Sachez cependant qu’en diminuant vos mensualités vous allongez la durée du prêt.

Vous avez besoin d’un nouveau crédit

Vous devez financer un projet comme l’achat d’une nouvelle voiture et vous ne possédez pas la trésorerie nécessaire. Faire un nouveau crédit risque de vous mettre dans une situation financière compliquée. Certains établissements de rachat de crédit vous permettront d’intégrer cette somme nécessaire dans le nouvel emprunt, permettant de racheter l’ensemble de vos dettes et prêts. Vous pouvez dans ce cas réaliser votre projet sans pour autant augmenter la part de vos revenus consacrée aux crédits.

Vous souhaitez acheter votre habitation ou faire un investissement locatif

Si votre taux d’endettement est déjà trop important, les banques refuseront de vous accorder un prêt pour acheter votre bien immobilier. En ayant recours au regroupement de crédit, vous faites baisser la perte de votre budget que vous consacrez au remboursement de vos crédits en cours.

Vous faites face à une baisse de revenu et vous n’arrivez plus à régler vos mensualités

L’un des membres du couple a perdu son emploi, vous êtes arrivé à l’âge de la retraite, vous faites face à une maladie longue durée ou vous avez été victime d’un accident, c’est normal que vous ayez plus de difficulté à faire face à vos mensualités.

Grâce au rachat de crédit, dans la plupart des cas, vous allez pouvoir rééquilibrer votre budget. En diminuant nettement le taux de vos mensualités, vous éprouverez moins de difficulté à les régler. Si vous procédez tout de suite à cette opération, et si vous n’avez jamais eu de problèmes financiers importants, vous pourrez même inclure une somme destinée à vous permettre d’envisager l’avenir plus sereinement.

Banquier Conseiller Compte
© Istock

Et si vous aviez déjà fait un rachat de crédit ?

Sachez que vous pouvez parfaitement faire deux rachats de crédit, la deuxième opération est destinée à diminuer une fois encore son taux d’endettement. Une nouvelle restructuration permet de pallier des difficultés financières.

Voici quelques situations pouvant justifier cette opération :

  • Réaliser un remboursement anticipé de certains crédits grâce à une épargne ou une rentrée d’argent imprévue.
  • Profiter d’un moment où les taux sont à la baisse.
  • Abaisser son taux d’endettement avant de solliciter un emprunt immobilier.
  • Financer un nouveau projet sans augmenter son endettement.
  • Éviter le recours aux crédits de type renouvelables en cas de perte d’emploi, d’un divorce ou d’un départ en retraite.

Son fonctionnement :

Outre le délai qui est mentionné sur votre premier rachat de crédit, vous devrez négocier votre rachat avec les organismes concernés. Lors de ces discussions, vous essayerez d’éviter les pénalités de remboursement anticipé et même parfois certains frais. Vous pouvez passer par un courtier qui défendra votre dossier.

L’obtention est basée sur les critères classiques :

  • Le taux d’endettement
  • La capacité de remboursement
  • L’étude de votre profil selon votre nouvelle situation

Le dossier sera ensuite transmis à l’organisme qui vous apportera sa réponse favorable ou défavorable dans le délai de dix jours.

À savoir : les banques acceptent plus volontiers ce deuxième rachat de crédit si vous avez eu un problème entre temps ou face à un accident de la vie.

Les cas dans lesquels le rachat de crédit est impossible

Opposition Carte
© Istock

Il faut savoir qu’il existe des cas spécifiques où le rachat de crédit n’est pas envisageable ou très compliqué :

Il ne faut pas être fiché en Banque de France dans le fichier des incidents de paiement par chèque ou carte bancaire (FCC), si vous êtes dans ce cas, régularisez avant votre situation.

Il ne faut pas être fiché dans le fichier de la Banque de France des incidents de paiement de crédit (FICP).

Si vous êtes dans une situation de surendettement trop important, il sera alors préférable de vous diriger vers une procédure judiciaire de surendettement en vous adressant à la Banque de France.

À lire aussi :

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.