Immo : les 5 quartiers où investir à Reims

Reims est une ville de 187 200 habitants et la 12e de France. Elle est située dans la région Grand Est et le département de la Marne. Reims affiche un patrimoine unique, tout comme l’est d’ailleurs son histoire. Appelée la cité des rois ou la cité des sacres, elle est également connue dans le monde entier pour son champagne. Le TGV la situe aujourd’hui à 45 minutes de Paris, ce qui est un gros atout. Voici 5 quartiers qui sont propices pour des raisons différentes à l’investissement dans cette ville !

Investir à Reims
© istock

C’est une ville qui offre des quartiers paisibles et calmes et d’autres secteurs plus vivants. Elle présente de nombreux atouts qui attirent une population jeune, en particulier les étudiants, mais également les familles et les jeunes actifs. La ville est classée dans les 20 meilleures opportunités pour investir en France.

Le centre-ville : idéal pour l’investissement locatif

Le centre-ville de Reims est résidentiel, c’est également dans ce secteur que se trouvent les plus belles bâtisses de la ville. C’est aussi le cœur historique de Reims et un lieu très agréable à vivre, très vivant et dynamique. Il attire de nombreux touristes qui partent à la découverte de l’histoire et du patrimoine très riche de cette cité.

Sa diversité et son organisation en font l’un des secteurs les plus agréables à vivre. La Cathédrale Notre-Dame domine tout le quartier et comme c’est l’un des monuments le plus visités, elle entraine l’installation de nombreux commerces, bars et restaurants. Vous retrouvez également non loin, les plus grandes et prestigieuses maisons de champagne comme Mumm’s, Veuve Clicquot, Louis Roderer…

C’est également l’endroit où se trouvent les musées, les théâtres ainsi que des écoles privées. Il dispose également d’une offre conséquente de services avec notamment des crèches, des écoles, des cinémas, des centres sportifs et culturels, des supermarchés et de nombreux magasins. C’est un quartier qui est plébiscité par les jeunes actifs comme par les étudiants. Il est parfaitement desservi par les réseaux de transport en commun. Les promenades du centre-ville sont en cours de réaménagement et un grand complexe aqualudique va voir le jour.

Le prix dans ce quartier est le plus élevé de la ville avec une moyenne de 2 700 euros du m².

Le quartier Jean Jaurès : un pari sur l’avenir

Ce quartier de l’est de la ville est résidentiel et calme, c’est apprécié, car de plus, il est situé non loin du centre-ville. Il présente donc tranquillité et accessibilité. Les logements situés à l’écart du centre-ville et de son agitation attirent de nombreuses familles à la recherche d’un cadre de vie paisible tout en n’étant pas trop éloignés des services et des commerces. C’est un quartier en devenir, car le projet qui s’applique au centre-ville s’étendra également dans cette zone. Les constructions neuves n’ont pas fini d’attirer les investisseurs.

L’accès au réseau public des transports en commun est également un atout pour ce secteur. Commerces, marché, espaces verts, services participent à son dynamisme. C’est sans doute pour toutes ces raisons que le locatif est en plein essor et que le quartier peut séduire très facilement les investisseurs. Le prix moyen d’un appartement tourne autour de 2 160 euros du m² et de 2 000 euros du m² pour une maison.

Les logements de ce quartier sont principalement habités par des cadres et des actifs d’une quarantaine d’années. Il est en effet tout à fait adapté à la vie familiale avec la présence de nombreuses écoles. Il compte 66 % de locataires et les investisseurs se tournent principalement vers les appartements de grande superficie qui répondent parfaitement à la demande en termes de location. Les personnes privilégiant les petites surfaces trouvent également leur bonheur avec des studios ou 2 pièces qui contentent les étudiants des facultés proches.

Le quartier Clémenceau : des prix attractifs

Ce quartier est situé au sud-est du centre-ville et les logements présentent des prix attractifs. Les investisseurs peuvent ainsi maximiser la rentabilité de leur bien. Parfaitement bien desservi par les transports en commun, comprenant de nombreux services et commerces, c’est un quartier qui attire de nombreux locataires. Les universités et les écoles y sont nombreuses à proximité.

Ce quartier regroupe 78 % d’appartements et 22 % de maisons individuelles. Les habitations les plus recherchées sont les appartements de 3,4 et 5 pièces.  Le prix moyen dans ce secteur est de 2 096 euros du m². Les programmes de logements neufs en cours de réalisation sont un peu plus chers, mais donnent droit à des réductions d’impôts intéressantes. En raison de la présence d’une forte population étudiante, il peut être judicieux aussi d’orienter votre choix vers les deux pièces ou studios. Les facultés sont situées non loin et parfaitement bien desservies par le réseau de transport public.

Son atout réside aussi dans sa proximité avec le centre de la ville.

Le quartier Barbâtre – Rue des Moissons

Le quartier des Moissons est sans doute l’un des plus riches de Reims. Les immeubles de standing et les grandes maisons sont principalement installés ici. Pour autant, ce n’est pas le plus cher de la ville puisque le prix moyen oscille entre 1 550 euros du m² et 3 500 euros du m².

C’est un secteur commerçant qui accueille deux lycées, un atout supplémentaire pour les familles désireuses de s’y installer. Il dispose également de facilité au niveau du transport en commun.

Les quartiers Croix Rouge et Saint-Rémi

Ces deux secteurs présentent de nombreux avantages, mais il semble que les acquéreurs n’ont pas encore pris conscience de tout leur potentiel. L’impact du nombre d’étudiants en hausse perpétuelle entraine forcément une forte demande en termes de location dans ces quartiers. Compte tenu qu’ils ont un peu été oubliés au cours des dernières années, ils représentent une bonne opportunité pour les investisseurs à moyen et long terme. Le prix des logements au m² a baissé ces derniers temps ce qui rend l’investissement plus intéressant.

Le quartier Saint-Rémi est le plus proche du centre-ville, il a été rénové dans les années 60 après sa destruction en 1950. Les appartements sont plutôt modernes, mais la partie la plus ancienne est encore très demandée par les loueurs et les acheteurs.

Le prix moyen d’un appartement dans ce secteur se situe autour de 1 880 euros du m² et pour une maison, la moyenne est de 2 135 euros du m².

À lire aussi :