Comment devenir paléontologue ?

Le paléontologue étudie les êtres vivants qui ont peuplé la Terre au cours des temps géologiques. Quelles études faut-il faire pour devenir paléontologue ? Quelles sont les missions de ce professionnel ? Nous répondons à ces questions dans cette fiche métier paléontologue.

paléontologue brosse des os avec une petite brosse
© istock

Qu’est-ce qu’un paléontologue ?

Quel est le rôle du paléontologue ?

Le paléontologue étudie les fossiles et s’en sert pour tenter de reconstituer l’évolution des êtres vivants depuis l’apparition de la vie. Il peut s’intéresser aux micro-organismes, aux végétaux ou aux animaux.

Une part de son travail consiste à participer à des fouilles permettant de mettre la main sur des fossiles exploitables. Il les analyse en laboratoire et tente d’en tirer des informations. Pour ce faire, il utilise des scanners, des outils de modélisation 3D et l’informatique.

Une grande part de son travail consiste à dater, décrire et classer les fossiles retrouvés. Il transmet ses découvertes aux scientifiques du monde entier en publiant des articles dans des revues spécialisées.

Mais ce chercheur est souvent enseignant, il organise des conférences et peut devenir directeur de thèse. C’est un scientifique pluridisciplinaire qui maîtrise la biologie, la chimie et l’anatomie.

Le paléontologue peut se spécialiser dans différentes branches de la paléontologie : la paléozoologie, la paléobotanique, la paléoanthropologie, la paléoécologie, la paléoclimatologie, etc.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier

Pour devenir paléontologue, il faut obtenir un doctorat, ce qui implique d’être en mesure de suivre un cursus universitaire d’au moins 8 ans. Il faudra donc être patient et sérieux. Ce scientifique doit faire preuve de curiosité, de rigueur et de pédagogie. Il devra être capable d’analyser ses résultats puis de les synthétiser pour les transmettre au grand public. Le paléontologue lit et écrit des articles scientifiques en anglais : il doit maîtriser cette langue. Il faut aussi qu’il soit mobile, puisqu’il peut être amené à se déplacer même à l’étranger pour prendre part à des chantiers de fouilles. Enfin, le paléontologue doit avoir un sens de l’organisation afin d’être capable de mettre en place des programmes de recherche.

A ne pas manquer :  Comment devenir cogniticien ?

Comment devenir paléontologue ? Études et formations

Où se former pour le métier de paléontologue ?

Pour devenir paléontologue, il faut suivre un cursus universitaire jusqu’au doctorat. Après le master, l’étudiant intègre une école doctorale. Durant cette période, il rédige une thèse et la soutient devant un jury. C’est à l’issue de ce parcours qu’il obtient son doctorat.

Les diplômes nécessaires

Voici les diplômes qu’il faudra obtenir pour devenir paléontologue :

  • Licence en biologie, géologie, sciences de la vie et de la Terre
  • Master BEE (biodiversité, écologie et évolution)
  • Doctorat en paléontologie

Après le doctorat, une période de postdoctorat commence. Celle-ci dure une à deux années jusqu’à ce que le jeune paléontologue passe le concours de chargé de recherche ou de maître de conférences.

S’il souhaite devenir directeur de recherche ou professeur des universités, il faudra qu’il gravisse un échelon supplémentaire en passant une Habilitation à diriger des recherches ou HDR. Ce diplôme est le plus important que l’on puisse obtenir en France et remplace l’ancien doctorat d’État.

Quel est le salaire d’un paléontologue ?

Durant la période de postdoctorat, le paléontologue perçoit une rémunération qui s’élève à 1 657,87 € net par mois. À ce montant s’ajoute une prime annuelle de 1 228,93 €. Il a alors le statut d’ATER (Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche).

Lorsqu’il est titularisé en tant que chargé de recherche ou maître de conférences, son salaire se situe entre 2 100 € brut et 3 800 € brut par mois en fonction de l’échelon qu’il aura atteint.

Un professeur des universités et un directeur de recherche pourront gagner entre 3 234 € et 6 445 € brut par mois.

A ne pas manquer :  Comment devenir producteur ?

Les différents statuts du paléontologue

Le paléontologue débute sa carrière avec le statut d’ATER avant de devenir fonctionnaire.

Débouchés et évolutions de carrière

Le paléontologue peut devenir :

  • Enseignant-chercheur dans un EPSCP (établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel)
  • Chercheur dans un organisme public de recherche : EPST (établissements publics à caractère scientifique et technologique) ou EPIC (établissements publics à caractère industriel et commercial)

En tant qu’enseignant-chercheur, il commence sa carrière comme maître de conférences et pourra évoluer vers un poste de professeur des universités. En tant que chercheur, il commence sa carrière comme chargé de recherche et pourra évoluer vers un poste de directeur de recherche.

Pourquoi devenir paléontologue : avantages et inconvénients

Le paléontologue exerce une profession passionnante qui intéresse parfois le chercheur depuis l’enfance. Ce scientifique est amené à se déplacer, à rencontrer les plus grands spécialistes du monde entier et à faire avance la recherche.

En revanche, il lui faudra réaliser de longues années d’études avant de pratiquer réellement son métier. La rémunération d’un chargé de recherche et d’un maître de conférences n’est pas très motivante.

À lire aussi :