Comment devenir maraîcher ?

Le maraîcher est le professionnel qui cultive les légumes. Quelles études faut-il faire pour devenir maraîcher ? Quel est le salaire de ce professionnel ? Quelles sont ses missions et compétences ? Nous répondrons à ces questions dans cette fiche métier maraîcher.

Maraicher Qui Récolte Ses Légumes
© istock

Qu’est-ce qu’un maraîcher ?

Le maraîcher fait pousser les légumes dans une serre ou en plein champ. Il s’adapte aux différentes saisons et gère la culture et la récolte. C’est à la fois une profession ancestrale et en même temps un métier tourné vers l’avenir. En effet, les nouvelles techniques de culture ne cessent de s’améliorer, tout comme les traitements qui ont pour objectif d’éloigner les parasites et de soigner les plantes.

Le maraîcher vend ses légumes aux consommateurs, notamment sur les marchés. Il lui arrive d’encadrer des équipes de plusieurs collaborateurs. En règle générale, il est indépendant, mais il peut aussi travailler pour des coopératives agricoles.

Quel est le salaire d’un maraîcher ?

On considère qu’un maraîcher perçoit mensuellement de 950 € à 2 000 €. S’il est exploitant, cette somme pourra être plus importante. Les ouvriers ont des salaires les plus bas, tandis que le chef d’équipe pourra obtenir une rémunération plus attractive.

Bon à savoir : Le salaire du maraîcher dépend également de son niveau de formation et de son expérience. Il existe une grille salariale produite par la chambre de l’agriculture qui prévoit un taux horaire minimum selon les fiches de poste.

Le maraîcher indépendant verra sa rémunération varier en fonction de la rentabilité de son exploitation et de son bénéfice. Une étude du groupement régional des agriculteurs bio annonce un revenu moyen net de 740 € par mois. Pour augmenter leurs revenus, ces professionnels optent généralement pour la diversification des canaux de vente.

A ne pas manquer :  Comment devenir climatologue ?

Comment devenir maraîcher ?

Se former au métier de maraîcher (formation initiale)

  • Après la 3e, l’étudiant peut préparer un CAP agricole métier de l’agriculture qui lui permettra de devenir ouvrier maraîcher ;
  • il peut également préparer un bac professionnel conduite de production horticole ;
  • après le bac, il aura la possibilité de préparer un BTSA métier du végétal (alimentation, ornement et environnement).

Se reconvertir pour devenir maraîcher (formation continue)

La formation continue permettra à un adulte actif de se doter des connaissances nécessaires pour obtenir un CAP ou un BTS.

Débouchés et évolutions de carrière

En début de carrière, un maraîcher intervient en tant qu’ouvrier et trouvera facilement un emploi. Il pourra assez vite évoluer en tant que chef d’équipe, mais il pourra aussi faire le choix de devenir indépendant en louant des terres. Au bout de quelques années, il pourra même faire l’acquisition d’une parcelle.

À savoir : S’il souhaite se reconvertir, son expérience lui permettra aisément de travailler dans une grande enseigne de jardinage ou de vente de matériel en B to B.

Pourquoi devenir maraîcher : avantages et inconvénients

Le maraîcher travaille en contact avec la nature. C’est une profession qui évolue avec les techniques et qui s’adapte au marché du bio. Il est possible de louer des terres avant de pouvoir acheter des parcelles.

Mais ce travail est très physique et le maraîcher travaille en extérieur. Le résultat de l’exploitant dépend essentiellement du climat et des parasites ou des maladies qui atteignent la production. Les terres agricoles se font de plus en plus rares en raison de la très forte urbanisation du pays.

A ne pas manquer :  Comment devenir fiscaliste ?

Attention : L’investissement que représente l’installation d’une exploitation est lourd.

Les compétences et qualités requises pour le métier de maraîcher

Le maraîcher dispose d’excellentes connaissances techniques en agriculture. Il sait préparer ses propres semis et réaliser les plantations. Son travail est physique, il faut donc qu’il ait une bonne hygiène de vie.

C’est également un professionnel capable de s’adapter aux saisons et notamment aux aléas climatiques. Il sait maîtriser un certain nombre d’engins qui lui permettront d’entretenir les cultures et de réaliser la récolte.

Mais ce professionnel est aussi un chef d’équipe, notamment quand il est exploitant. Il doit être en mesure de diriger des ouvriers pour obtenir la meilleure production possible.

Il est également commercial ou vendeur puisqu’il doit vendre le fruit de sa récolte directement au client ou à des intermédiaires.

À noter : Le travail de maraîcher est avant tout un emploi de passionné.

L’état du recrutement dans le secteur

Les exploitations agricoles et horticoles recrutent régulièrement des maraîchers. Il peut s’agir d’établissements de tailles différentes, familiales ou non.

Certaines grandes surfaces possèdent de très grandes exploitations et emploient des maraîchers, ce qui leur permet de proposer leurs propres fruits et légumes à la vente.

À lire aussi :