Immo : les 7 quartiers où investir à Bordeaux

Bordeaux est une ville qui présente un dynamisme touristique important du fait de ses nombreux atouts. La Belle endormie a aujourd’hui un rayonnement économique de premier plan également. Si vous souhaitez investir à Bordeaux, voici quelques quartiers à privilégier absolument !

Investir Immobilier Bordeaux
© istock

Le quartier Saint-Michel

Le quartier Saint-Michel a longtemps été le quartier populaire de Bordeaux. Il est très animé et très bien placé puisqu’il se trouve entre la gare et la place des Quinconces. Les loyers y sont relativement modérés, ce qui attire de nombreux locataires. Il faut cependant savoir que la ligne LGV et le projet Bordeaux Euratlantique ont entrainé une grande rénovation dans ce secteur.

De ce fait, cela a entrainé une forte hausse des prix de l’immobilier. C’est aussi grâce à son positionnement très intéressant et à ses constructions typiques en pierre Bordelaise qui est à l’origine de cette augmentation. Il devient peu à peu un quartier très demandé par les Bordelais et de ce fait, une très bonne opportunité pour les investisseurs. Il risque de devenir le nouveau secteur des Chartrons.

Le Triangle d’Or

C’est le quartier certainement le plus luxueux et huppé de cette ville. Son nom provient de sa forme. Il est délimité par la place Gambetta, la place Tourny et la place du Grand Théâtre. C’est le secteur le plus luxueux de cette cité. Il concentre la plupart des grandes boutiques avec des marques très célèbres. Vous trouverez également dans ce quartier des restaurants de très grande qualité comme le Grand Hôtel qui est tenu par le chef anglais Gordon Ramsay. Juste en face, vous découvrez la brasserie du chef Philippe Etchebest.

Les investisseurs qui recherchent la sécurité n’hésitent pas sur le choix de ce quartier malgré le prix élevé au mètre carré. En effet celui-ci est compris entre 5 500 euros et 8 500 euros du mètre carré.  Il arrive que le prix grimpe à plus de 10 000 euros du mètre carré, sur certains biens haut de gamme. La demande étant très élevée, il y a peu de biens disponibles dans ce quartier. Cette tension immobilière entraine forcément une hausse des prix. Le prix moyen des loyers est également élevé, mais pas assez pour offrir un rendement maximal. C’est donc le niveau exceptionnel du patrimoine qui attire les investisseurs.

A ne pas manquer :  La garantie attentat et acte de terrorisme en assurance habitation

Le quartier Bastide

Ce secteur se trouve sur la rive droite de la Garonne et c’est un quartier qui a longtemps été délaissé, mais qui est aujourd’hui devenu un secteur phare de la ville. Il offre une vue splendide sur le miroir d’eau, la place des Quinconces et la place de la Bourse.

Son emplacement privilégié et le fait qu’il soit parfaitement desservi par les transports en commun sont également de sérieux atouts pour les investisseurs. La demande augmentant et sa proximité avec le centre de la ville ont eu un impact sur les prix qui sont en forte hausse. Certains biens affichent jusqu’à 6 000 euros du mètre carré. La valorisation du bien est essentiellement due à sa situation.

Le quartier Bassin à Flot

C’est un quartier en devenir qui est placé à proximité du pont Chaban Delmas et de la cité du vin. Cet espace fait aujourd’hui l’objet de grands travaux notamment au niveau des grands docks de la ville. C’est donc un bon endroit pour les investisseurs qui peuvent y voir une belle opportunité. Il est de ce fait en pleine transformation pour retrouver toutes ses lettres de noblesse.

De nouveaux immeubles, des hôtels, des bureaux et des restaurants sont sortis de terre. Le développement autour de la Marina à venir devrait lui donner une image comparable à celle de la Marina de Barcelone. De nombreuses écoles ont choisi de s’y implanter et de ce fait, il devrait attirer les étudiants. Les investisseurs ayant pour objectif d’acheter des petites superficies peuvent le faire en toute sécurité. La proximité avec le centre-ville est encore un avantage supplémentaire. Il peut devenir ainsi un quartier phare de Bordeaux.

Saint Seurin Fondaudèges

Ce quartier est proche de trois quartiers très prisés : celui des Quinconces, la commune du Bouscat et le jardin public. Il a fait l’objet de grands travaux et le tram qui donne accès au centre-ville lui apporte un essor supplémentaire. Il constitue donc une très bonne opportunité pour les investisseurs.

Il propose encore un potentiel élevé et cela même si le prix au mètre carré a déjà augmenté. Comme les biens sont rares sur ce secteur, cela ajoute à son attractivité. Le quartier est de plus principalement constitué de grandes bâtisses en pierre bordelaise.

A ne pas manquer :  Immo : les 9 quartiers où investir à Saint-Étienne

Bordeaux Euratlantique

C’est le grand projet de cette ville qui a vu le jour grâce à la présence de la ligne LGV.  Plus de 15 000 logements sont sortis de terre, mais également de nombreux bureaux, espaces verts, commerces, équipements publics, locaux d’activité et hôtellerie.

Bien desservi par le tram et proche de la gare, il est très dynamique et entraine un afflux de demandes principalement émanant des personnes y travaillant. C’est donc également une opportunité intéressante pour les investisseurs que ce soit dans des petites ou des grandes superficies.

Les Chartons

Ce quartier a longtemps été délaissé par les Bordelais, car il avait mauvaise réputation. C’est aujourd’hui le secteur tendance de la ville et un véritable lieu de vie prisé.  Il propose des petites rues agréables et de nombreux commerces de proximité ce qui fait qu’il est actuellement très demandé. C’est l’un des secteurs les plus recherchés de cette ville. Il s’adresse à tous ceux qui recherchent une bonne qualité de vie tout en restant dans le centre urbain. Certains habitants le qualifient de quartier bobo de Bordeaux.

De ce fait, les prix ont bien entendu subi une hausse importante, ils tournent autour de 4 000 euros à 6 000 euros du mètre carré. En revanche, les familles sont nombreuses à rechercher à se loger dans cette zone, située au bord de la Garonne. Les investisseurs devront cependant se bagarrer pour trouver un bien, car l’offre devient de plus en plus rare dans ce quartier.

À lire aussi :