Immo : les 10 quartiers où investir à Toulouse

Toulouse, surnommée la ville rose, est la capitale historique de son département et la capitale administrative de la région. Elle est particulièrement dynamique sur le plan économique avec notamment des fleurons de l’économie française comme l’aéronautique. C’est la quatrième ville de France avec 450 000 habitants. Pour savoir quels sont les quartiers propices à l’investissement, suivez notre guide !

Investir à Toulouse
© istock

Le centre-ville de Toulouse

Il s’agit d’un quartier très dynamique, composé de sous-quartiers qui possèdent tous leurs propres atouts.

Le Capitole

C’est le centre de Toulouse et il est délimité notamment par la place du Capitole. C’est un lieu incontournable de cette ville et un quartier très vivant où aiment à se retrouver les habitants qui s’attablent sur les terrasses. Les places Saint-Georges et Saint Aubin présentent les mêmes atouts. Il faut cependant savoir que les biens y sont très rares et très chers.

Les Carmes – Busca – Saint-Étienne

Le quartier des Carmes s’articule autour de l’ancienne halle ce qui en fait un secteur très vivant grâce notamment à la présence de nombreux cafés et restaurants. La cathédrale Saint-Étienne a subi une grande rénovation et elle attire de nombreux visiteurs. C’est certainement également le quartier qui a su conserver son élégance à travers son architecture et qui du coup est prisé par de nombreux Toulousains.

Les chalets et Saint-Sernin

Il se trouve au nord du Capitole et c’est un quartier qui est calme, paisible et qui offre une ambiance village appréciée par ses habitants. Les maisons de maitre y sont assez répandues. Il comprend également un monument historique majeur, la basilique de Saint-Sernin.

Ces trois quartiers du centre-ville proposent quelques belles affaires aux futurs investisseurs, et cela parce qu’elles sont de qualité, recherchées par toute une population qui souhaite y devenir locataire. Il faut savoir que les biens proposés sont le plus souvent situés dans l’ancien, mais parfois ils ont fait l’objet de belles rénovations assez récentes. Le prix au mètre carré est certainement le plus important de cette ville avec un prix moyen tournant autour de 3 800 euros du mètre carré. Il existe quelques opportunités pour investir en loi Malraux.

Les quartiers proches du centre

Les secteurs proches du centre-ville proposent également des opportunités immobilières intéressantes pour les investisseurs et notamment trois quartiers.

Côte Pavée – Guilhemery

Ce quartier se trouve à proximité du jardin du Grand Rond et du parc de la Grande Plaine. C’est un secteur où la demande est très forte, car de nombreux habitants cherchent à y vivre sur le long terme. Il faut dire que c’est un quartier résidentiel assez bourgeois avec de belles maisons appelées les Toulousaines. Il comprend également quelques petites résidences. Il présente également un cadre de vie agréable et les habitants bénéficient des atouts du centre-ville sans en avoir les inconvénients. Il reste de plus relativement calme et paisible.

A ne pas manquer :  4 conseils pour se reconvertir dans l'immobilier

Le quartier Saint-Cyprien

Il est installé au bord de la Garonne offrant de ce fait, un cadre de vie des plus agréables. Depuis que ce quartier est parfaitement desservi par le métro, il est hétéroclite. C’est un quartier qui est majoritairement habité par des familles assez jeunes et les étudiants. Il possède un côté très branché dû notamment à la présence des abattoirs, d’une galerie et du musée d’Art moderne. Il offre un cadre de vie capable de séduire de nombreux locataires et de ce fait il est intéressant pour les investisseurs.

Le quartier Saint-Michel

Le quartier Saint-Michel est parfaitement situé aux abords du centre de la ville et non loin des universités de Toulouse. Il propose des appartements au prix restant abordable pour les étudiants. Il a retrouvé un nouvel essor une fois que le tram est arrivé dans le quartier puisqu’il est aujourd’hui parfaitement desservi. L’ancienne prison va se transformer en espace culturel qui réunira art et sciences. Les investisseurs peuvent avoir de belles opportunités notamment en termes de logements à destination de la population estudiantine.

Ces trois quartiers situés en périphérie du centre de la ville proposent des opportunités pour les investisseurs. Ils ont le choix entre des biens neufs, dans des constructions récentes et aux nouvelles normes, avec ou sans dispositif de défiscalisation leur permettant de répondre à la cible locative pour laquelle ils ont opté. Dans le secteur Côte Pavée, ils privilégient les T3 et T4, pour un logement familial. À Saint-Cyprien, il est préférable d’opter pour des T3 et T2, parfaits pour les étudiants et jeunes familles. Enfin à Saint-Michel, misez sur des T1 et T2 à destination des étudiants. Les prix au mètre carré représentent également un atout puisqu’ils sont inférieurs au centre-ville avec un coût moyen de 3 000 euros du mètre carré.

A ne pas manquer :  Immobilier à Toulouse : quelles sont les solutions pour les étudiants ?

À l’extérieur de la rocade

Quatre quartiers sont particulièrement intéressants pour les investisseurs à l’extérieur de la rocade de Toulouse.

Rangueil – Ramonville Sainte-Agnès

C’est le quartier qui réunit les principales universités de la ville avec notamment le pôle Paul Sabatier, ainsi que des grandes écoles. De ce fait, il est recherché par les étudiants qui peuvent s’y rendre très facilement.

Le pont des Demoiselles et le parc du Canal

C’est le quartier où vivent majoritairement de jeunes actifs et des étudiants. Il offre un décor de carte postale grâce à sa situation au bord du Canal du Midi. C’est de ce fait un quartier assez recherché de la ville rose. Les chercheurs et les universitaires l’apprécient particulièrement et la demande est assez forte dans ce quartier. C’est tout ce qui le rend intéressant pour les futurs investisseurs.

Blagnac et Purpan

Depuis que ce secteur a vu l’arrivée du tram lors des travaux qui ont permis d’étendre ses lignes, il possède un atout supplémentaire. Les prix des biens ont cependant de ce fait augmenté et les investisseurs ont déniché des habitations séduisantes par la tranquillité, tout en étant proches de la ville.

Le quartier Lardenne

C’est un quartier en plein essor où de nombreuses nouvelles constructions voient le jour. Les programmes immobiliers restants à taille humaine, ils savent séduire de plus en plus de monde. L’ambiance "petit village" offre à cette zone un attrait supplémentaire et beaucoup de charme. Elle réunit ainsi la proximité avec le centre de la ville et un cadre de style campagnard.

Ces quatre quartiers offrent des possibilités bien réelles du fait de leur prix raisonnable puisqu’ils sont  d’environ 2 500 euros du mètre carré. De plus, comme ils présentent une demande locative forte, le rendement est excellent.

À lire aussi :