Comment ouvrir un compte bancaire en Italie ?

Que vous partiez en Italie pour travailler, pour faire des études, pour votre retraite ou pour toute autre raison, vous avez tout intérêt à ouvrir un compte bancaire sur place. Vos démarches quotidiennes seront facilitées. En tant que résident d’un pays membre de l’Union européenne, il est assez simple d’ouvrir un compte bancaire en Italie.

Drapeau de l'Italie dans une pile de pièces
© istock

Quelle banque choisir pour ouvrir un compte bancaire en Italie ?

Les comptes bancaires et cartes sont les mêmes que dans les autres pays européens adhérents du système de transaction SEPA. Vous avez le choix entre une banque traditionnelle, une banque en ligne ou des alternatives.

Les banques traditionnelles

Les principales banques sont :

  • la Banco Posta,
  • Unicredit,
  • la Banca Nazionale del Lavoro,
  • la Banca Barclays Italia, l
  • a Banca Intesa Sanpaolo.

Il est possible que votre banque française ait une succursale en Italie. Les démarches sont alors plus simples et plus rapides. Il vous suffit de prendre contact avec votre conseiller financier en France.

Dans tous les cas, vérifiez les tarifs appliqués et les services proposés. Les banques traditionnelles sont la solution pour les nouveaux résidents ayant déjà un justificatif de résidence en Italie et pour les étrangers qui veulent bénéficier de l’ensemble des services bancaires classiques.

Les banques en ligne

Les banques en ligne sont largement présentes en Italie. Comparez les frais et les services proposés avant de faire votre choix.

Des banques en ligne sont disponibles en Italie. C’est le cas de Wise, de Revolut, de N26, Bunq… Ce sont des alternatives pratiques et souvent plus économiques que les banques traditionnelles. Si vous êtes résident en Italie, Hype est une banque en ligne vous permettant de profiter d’une carte bancaire gratuite avec un IBAN italien. Les non-résidents peuvent se tourner vers N26 pour une carte gratuite et un IBAN européen…

Hype est réservée aux résidents italiens et propose un compte gratuit, un compte Hype Next à 2,90 euros par mois et un compte Hype Premium pour 9,90 euros par mois. N26 permet d’ouvrir un compte depuis la France avec quatre types de comptes différents.

A ne pas manquer :  RIB perdu : quels sont les risques ?

Les banques en ligne sont parfaites si vous cherchez des tarifs plus bas, si vous n’avez besoin que des services bancaires de base (compte courant, carte bancaire sans découvert…).

Solutions alternatives

Il est possible d’ouvrir un compte multidevises permettant de détenir et de payer dans des devises différentes, d’effectuer des virements internationaux à moindre coût. Le compte multidevise Wise permet d’obtenir une carte bancaire, des coordonnées européennes pour payer et être payé dans toute la zone Euro. C’est la solution pour ceux qui ne veulent pas ouvrir un compte bancaire en Italie, qui veulent réaliser des transferts d’argent internationaux au taux de change réel, qui veulent un IBAN européen sans avoir à présenter un justificatif de domicile en Italie.

Les pièces justificatives à l'ouverture d'un compte en Italien

L’ouverture de compte bancaire en Italie

Si vous n’êtes pas résident en Italie, vous pourrez ouvrir un « conto estero » ou un « conto internazionale ». Les frais sont plus élevés mais les transactions avec les comptes étrangers sont moins chères.

Si vous êtes résident, vous pouvez ouvrir un compte de dépôt de base, un compte commun ou un compte étudiant.

Pour ouvrir un compte bancaire, vous pouvez vous rendre au guichet de la banque choisie, si possible à proximité de votre domicile. Il est possible de faire une pré-ouverture de compte pour que les démarches soient plus rapides. Dans ce cas, il faudra remplir le formulaire d’ouverture et le renvoyer par la voie postale. Peu de banques italiennes acceptent que l’ouverture du compte se fasse à distance.

Dès l’ouverture de votre compte bancaire en Italie, vous disposerez d’un numéro IBAN (International Bank Account Number) permettant de recevoir et d’envoyer des virements vers l’étranger. Vous disposerez également d’une carte bancaire Bancomat. Au départ, ce sera une carte de débit avec autorisation systématique. Vous ne pouvez dépenser que ce qu’il y a sur votre compte. Par la suite, si votre compte est bien géré, vous pourrez faire une demande de carte de crédit. La banque italienne vous fournira également un chéquier. Il faut savoir qu’en Italie, pour remplir un chèque, les milliers sont séparés par un point et les centimes par une virgule. La somme doit être inscrite en minuscules sans aucun espace.

Le compte bancaire « de base » est facile d’accès pour les frontaliers travaillant en Italie et vivant dans un autre pays de l’Union européenne ou pour les personnes qui ne souhaitent pas recourir à un prêt dans le pays.

Les frais bancaires en Italie

Le plus souvent, l’ouverture d’un compte bancaire en Italie est gratuite.

Comme en France, chaque établissement bancaire fixe ses propres tarifs. Pour les retraits dans des distributeurs automatiques, choisissez ceux de votre banque. Si vous retirez de l’argent dans un distributeur d’une autre banque, il sera facturé entre un et trois euros.

L’encaissement des chèques et les virements entraînent également des frais proportionnels aux sommes encaissées ou virées.

Déclaration du compte bancaire italien à l’administration française

Lorsque l’ouverture de votre compte bancaire en Italie est effective, vous devez le déclarer à l’administration fiscale française. Cette obligation fait suite à une loi de 2018 pour lutter contre la fraude. Vous n’avez pas à déclarer quel est le montant figurant sur le compte.

À lire aussi :