Comment ouvrir un compte bancaire en Thaïlande ?

La Thaïlande n’est pas le pays dans lequel l’ouverture d’un compte bancaire est la plus simple. Mais c’est possible ! L’ouverture d’un compte bancaire thaïlandais facilitera les démarches quotidiennes et évitera les frais bancaires et les frais de retrait très élevés.

Portefeuille avec pièces devant le drapeau thailandais
© istock

Pourquoi ouvrir un compte bancaire en Thaïlande ?

Avoir un compte bancaire en Thaïlande vous permet de régler vos dépenses quotidiennes plus facilement. C’est indispensable pour toucher un salaire, une bourse d’étude ou pour payer un loyer. C’est également intéressant pour éviter les frais liés aux retraits d’argent et aux taux de change. Pour retirer des espèces avec une carte étrangère dans un distributeur automatique, les frais sont de 200 à 220 bahts soit entre cinq à six euros par retrait à un guichet automatique.

Il y a beaucoup de paiements sans espèces avec des QR Codes associés à des portefeuilles électroniques numériques. Sans compte bancaire sur place, vous ne pourrez pas utiliser ce type de paiement.

Les visas

L’ouverture d’un compte bancaire sera plus ou moins simple selon le visa que vous avez. En fonction du visa, les pièces justificatives ne sont pas les mêmes.

  • Un visa touristique est délivré pour 15 jours avec une prolongation possible jusqu’à 100 jours.
  • Un visa non-immigrant O-A est un visa retraite, ou un visa pour un à deux ans maximum.
  • Un visa non-immigrant O, B, ED correspond à un séjour pour affaires, un stage, des études, un regroupement familial.

Quelle banque choisir ?

Il existe de nombreuses banques en Thaïlande. Certaines sont plus favorables aux étrangers que d’autres.

Les plus connues sont :

  • Kasikorn Bank,
  • Siam Commercial Bank (SCB),
  • TMBThanachart (TTB),
  • Krungthai Bank,
  • Bangkok Bank,
  • Citibank.

La CIMB ne demande qu’un visa de touriste pour l’ouverture d’un compte. La Bangkok Bank permet d’ouvrir un compte avec un passeport et une lettre de l’ambassade ou de votre banque française. Elle propose des comptes en devises pour les étrangers accessibles avec un simple visa de touriste ou longue durée. À la Kasikorn Bank, vous pouvez ouvrir un compte de dépôt avec votre passeport et un justificatif de domicile.

La BNP Paribas est la seule banque française présente en Thaïlande. Mais elle ne fait pas partie du réseau Global Alliance ; si vous êtes client de cette banque en France, cela ne vous permet pas de profiter de tarifs préférentiels.

A ne pas manquer :  Qu’est-ce que le service d’aide à la mobilité bancaire ?

Il est également possible d’ouvrir un compte multi-devises de Wise. C’est une solution pour disposer d’un moyen de paiement sur place, flexible et économique pour payer en euros et/ou en bahts. Il permet de transférer de l’argent vers la Thaïlande, de retirer des espèces et de payer au taux réel du marché. Pour six euros, vous disposez d’une carte de débit en bahts avec exonération de frais bancaires pour les retraits dans une certaine limite.

Quelles sont les pièces justificatives ?

Ces pièces peuvent varier d’une banque à l’autre mais certaines sont indispensables. Vous devrez présenter un visa non immigrant de trois ans pour affaires ou un visa non immigrant B pour affaires ou travail ou bien un permis de travail.

Il faudra également présenter votre passeport, une justification de domicile en Thaïlande, une lettre de l’employeur ou de l’Université, la référence de votre compte bancaire français. Vous aurez également besoin d’un permis de conduire international.

Bon à savoir : Un visa touristique peut suffire pour ouvrir un compte bancaire. C'est le cas dans les zones très touristiques.

Les différents comptes bancaires

Un compte à terme fixe est peu abordable pour les personnes non-résidentes et les banques appliquent des taux d’intérêt différents. C’est un compte à durée déterminée.

Si vous avez un permis de travail, il est possible d’ouvrir un compte de dépôt. Pour les étrangers, le compte le plus simple à ouvrir est le compte d’épargne.

Les deux types de comptes bancaires disponibles pour les étrangers sont le compte bancaire résident et le compte bancaire non résident. Normalement, un étranger qui n’a pas de preuve de résidence en Thaïlande ne peut ouvrir qu’un compte de non-résident.

Les différentes cartes bancaires

Les banques proposent une « debit card » qui correspond à notre carte bancaire. Il faudra définir les plafonds journaliers, la possibilité ou non d’acheter en ligne, si elle est à autorisation systématique ou non.

A ne pas manquer :  Rédiger un chèque sur papier libre : est-ce légal ?

Les cartes de crédit sont souvent gratuites. Elles permettent parfois de bénéficier de réductions dans les hôpitaux, les stations essence, les hôtels… Au moment de la souscription, vous devrez indiquer le montant du crédit souhaité. Vous devrez déposer sur votre compte le montant choisi.

Comment ouvrir un compte bancaire en Thaïlande ?

Il est indispensable de conserver son compte bancaire français. Il n’y a pas de droit au compte bancaire en Thaïlande. Certaines banques refusent d’ouvrir un compte aux étrangers. D’une agence à l’autre, les conditions varient.

Peu de banques ouvrent des comptes joints. Si vous êtes un couple, marié ou non, vous devrez ouvrir deux comptes bancaires. Mais il est possible de faire une procuration entre conjoints.

Pour ouvrir un compte bancaire en Thaïlande, vous devez vous rendre dans une agence. Il est impossible d’ouvrir un compte en ligne.

Lorsque tous les documents exigés sont présentés, il est souvent nécessaire de faire un dépôt d’au moins 5 000 bahts soit environ 135 euros.

À l’ouverture du compte, vous recevez un livret de banque et une carte de retrait ATM.

À noter : La plupart des banques proposent les services suivants : gestion de compte au guichet, gestion de compte en ligne, carte de débit et carte de crédit, gestion de portefeuilles, assurance, changes…

Déclaration à l’administration fiscale française

Dès que vous ouvrez un compte en Thaïlande, vous devez le déclarer à l’administration française. Il n’est pas nécessaire d’indiquer le montant des sommes portées au compte.

À lire aussi :